Venez fêter les 20 ans du Tribu Festival !

Du 27 septembre au 06 octobre 2019 à Dijon

Depuis 20 ans, nous explorons, écoutons, échangeons, pour être à l'affût des nouvelles productions, des nouvelles sonorités. Pour cette vingtième édition, avec le même enthousiasme, nous vous proposons une mosaïque de coups de coeur, de musiciens qui nous semblent incontournables, de révélations étonnantes et de curiosités inattendues. Embarquons donc pour dix jours de festivités, voguons de continents en archipels, suivons la route, le fil des voix !

La 20ème édition du Tribu Festival se tiendra du 27 septembre au 6 octobre 2019 dans divers lieux de la métropole dijonnaise, et proposera de nombreuses révélations étonnantes et curiosités inattendues.
Pour l’ouverture du festival le vendredi 27 septembre, Super Parquet et Dordogne offriront au public de La Vapeur un cocktail détonnant de mélodies traditionnelles et de musiques électroniques. La soirée débutera par un concert de la fanfare Ze Tribu Brass Band et la restitution des ateliers des étudiants de l’Ecole Supérieure de Musique avec le pianiste Alexandros Markeas et le danseur Yaïr Barelli.
Le samedi 28 septembre, le bluesman camerounais Blick Bassy envoûtera la salle Mendès France avec ses mélodies poétiques. Il sera précédé sur scène par Moussa Koita et son blues du désert.
Le mardi 1er octobre, le Théâtre des Feuillants accueillera Bachar Mar Khalifé pour une représentation de « Piano sur le fil ». Le virtuose franco-libanais interprètera des morceaux tirés de son répertoire. Chacun d’eux est mis en scène par le trampoliniste Gaëtan Levêque et sublimé par les artistes du Plus Petit Cirque du Monde.
Le mercredi 2 octobre sera marqué par la release party de « Newburn », premier album du duo noise-folk Reverse Winchester formé par le poète américain Mike Ladd et le guitariste Mathieu Sourisseau. Le duo sera suivi sur scène par la légendu du hip hop Jeru the Damaja.
Du jeudi 3 au samedi 5 octobre, le festival s’amarre au Port du Canal pour trois jours de découvertes musicales. Le jeudi, le public découvrira la transe afro hurlante d’Edredon Sensible, se réchauffera avec le tourbillon afro disco d’Onipa, se déhanchera sur l’afro tropical groove de Guts & Les Akaras de Scoville et terminera la soirée en beauté avec SSCK du collectif Mawimbi.
Le vendredi, l’apéro démarrera avec le duo de folk psychédélique Cyril Cyril. La soirée continuera avec l’éthio crunch de uKanDanZ. Gyedu-Blay Ambolley montera ensuite sur scène avec son Sekondi Band pour faire exploser son golden highlife, suivi par l’afrofunk tropical de Péroké à la Péniche Cancale.
Le dernier jour au Port du Canal, Olaïtan, fanfare vaudou venue du Bénin, fera danser le public et sera suivi au Cabaret Ephémère par Damily et son Tsapiky venu de Madagascar. Sofiane Saidi & Mazalda revisiteront ensuite le raï des 80’s, puis BuenaVibra DJ cloturera la soirée par un voyage entre l’Afrique et les Caraïbes.
Les festivités se termineront le dimanche 6 octobre à l’Atelier Chiffonnier par une création improvisée associant le guitariste sud-africain Sibusile Xaba, et la danseuse dijonnaise Maëlle Desclaux.

 

 

 



Informations et réservations sur https://www.tribufestival.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.