Saint-Marc-sur-Seine : Par Guy Pierre Surdon (alias GPS)

Saint-Marc-sur-Seine : Par Guy Pierre Surdon (alias GPS)

Contact :

Maire CHAUVOT Vincent
Secrétaire de Mairie GARCIA Cécile
Adresse - 21450 Saint-Marc-sur-Seine
Tél. 03 80 93 26 78
mairie-st-marc-sur-seine@wanadoo.fr


27 avril 2017

Pour toi, Dijonnais, la Côte d’Or se résume à une chanson d’Yves Jamait : « Je te salue/Ma belle Dijon » et pour le reste du département, tintin. Et sans Milou, encore. Heureusement que GPS est là pour t’emmener vers l’infini et au-delà ! D’autant qu’aujourd’hui on va vers le Mordor… non, dans le Châtillonnais. Remarque, si on écoute certains urbains, on n’en est pas loin. Cesse donc d’être taquin et suis-moi jusqu’à SAINT-MARC-SUR-SEINE, tu vas pas le regretter !

 

 

 

  

Au cœur des communes 

La chronique qui t’emmène au-delà de la Lino 

Par Guy Pierre Surdon (alias GPS) 

Saint-Marc-sur-Seine

 

 

A moins d’être atteint de conjonctivite ou d’être absolument distrait, tu remarqueras que Saint-Marc-sur-Seine est ce que les urbanistes appellent un « village-rue ». La D971 plus précisément, que tu as docilement suivi depuis Darois et qui distribue les maisons de part et d’autre, comme un camion-publicitaire balance sur chaque trottoir des porte-clefs quand passe le Tour de France. (Retiens bien cette comparaison dans un coin de ta tête mon ami, car tu en savoureras bientôt l’esprit d’à-propos). Or cette D971, (Ô, ce nom de baptême DDE d’une insondable tristesse...) était un lieu de passage important puisqu’elle reliait Dijon à Troyes, avant l’autoroute. Si tu es attentif, tu auras d’ailleurs remarqué ici et là, dans les villages, d’anciennes stations-services, de celles qui sentaient les vacances et amenaient les vieilles autos vers la nationale 7 de Monsieur Trénet…

 

Le coup de la panne

 Saint-Marc-sur-Seine

Oh la ! Tu as dit station-service ? Donc tu penses carburant ? Eh bien apprends, conducteur téméraire, que le nord de la Côte d’Or a eu en son temps les honneurs d’un article de Florence Aubenas : cette grande journaliste était venue en ces lieux pour y raconter la pénurie de pompes. Donc si, en urbain habitué aux zones commerciales, tu t’es aventuré jusqu’à Saint-Marc avec la jauge un peu basse, dis-toi que pour le retour tu n’as qu’une seule chance de remplir le réservoir : Aignay-le-Duc. (C’est un joli village alors ne râle pas. Ou alors profites-en pour faire ce bon vieux coup de la panne !) Or donc, la station-service de Saint-Marc a vidé ses cuves en 2012. Depuis, c’est un jeune mécano, Martial Durey, qui y a posé son amour des voitures anciennes pour faire revivre le garage. Mais le maire de Saint-Marc-sur-Seine, Vincent Chauvot, voit plus grand : il aimerait bien déplacer dans les bâtiments inoccupés l’agence postale, y installer la bibliothèque et l’office de tourisme, y faire un dépôt de pain…

 

 

Des moulins et de l’azote

Saint-Marc-sur-Seine, comme son nom l’indique, est installée sur une rive de la Seine (oui, celle qui va ensuite à Paris… c’est pas poétique de se dire ça?). Pas étonnant que de nombreux moulins et forges y ont prospéré. Au chapitre des gens célèbres, le chimiste Louis-Paul Cailletet a fait dans le moulin de Chenecière (devenu forges), sis sur la commune, ses premières expérimentations sur les gaz contenus dans les aciers chauffés. Signalons que ses recherches sont à l’origine de toute l’industrie des gaz liquides. Thierry Marx (et sa cuisine moléculaire), Métabief (et sa neige artificielle), ainsi que les milliers d’enfants nés de sperme conservé dans l’azote peuvent lui dire merci !

Versant économie, Saint-Marc-sur-Seine possède encore quelques fleurons datant de son passé industriel : les anciennes forges de Chenecière fabriquent aujourd’hui de la chaîne métallique pour l’agriculture et la marine ; une autre entreprise s’est spécialisée dans le matériel agricole… le moulin Maurice, aujourd’hui fermé, accueille néanmoins une boutique de produits du terroir très bien choisis et vendus avec le sourire par Anne-Sophie, fille de l’ancien meunier, très attachée au lieu. On y trouve de la farine bien sûr, mais aussi des bières artisanales, des préparations pour gâteaux (testé et approuvé : un cake au caramel divin)… et des produits frais choisis dans un rayon de 25 km autour du village. Ami Dijonnais ET locavore, tu vas trouver ton bonheur !

 

 Saint-Marc le moulin Maurice

 

Un mouton, un peloton

 

Saint-Marc-sur-Seine

Pour les nourritures spirituelles, l’église dédiée à Saint-Marc. Au XVIIIème siècle, la poussée de la voûte menace de faire écrouler l’édifice : qu’à cela ne tienne, des arc-boutants ont été construits à flanc de coteau. Sur l’autre face, il y a des détails Renaissance autour d’une porte. A l’intérieur, il paraît qu’on y trouve (c’est wikipédia qui le dit) « plusieurs œuvres d'art dont un retable et deux statues en pierre polychrome du XVIe siècle, des chapiteaux sculptés et un très rare banc monté sur un coffre avec accoudoirs et fronton sculpté faisant office de stalle », classé MH. Bon, on va pas vous mentir : on n’est pas entré pour vérifier. Par contre à côté il y avait un mouton qui donnait à Saint-Marc-sur-Seine des airs de campagne irlandaise.

Cela ferait une parfaite carte postale pour une émission télévisée, genre fiesta populaire, du type Tour de France et paf ! : le peloton passera justement par Saint-Marc-sur-Seine le 7 juillet (d’où la comparaison de tout à l’heure hé hé). Des grands écrans seront installés, on passera de vieux films familiaux retrouvés chez les habitants, le maire Vincent Chauvot attend environ « 500 personnes » pas plus. On a fait le pari que ce score sera explosé. Les forçats de la route et la caravane publicitaire ont depuis toujours attiré les foules…

 

Et les pompiers pompaient...

 Saint-Marc-sur-Seine

Après les gambettes des cyclistes, place aux bras des… pompiers ! Ou plutôt à l’objet qui leur a valu ce nom digne des Shadocks (qui, eux aussi, pompaient…) : une pompe à bras ! Acquise en 1892 par la commune pour lutter contre les incendies, elle avait fonctionné jusqu’en 1950 avant d’être délaissée. Remise de son triste état par deux bénévoles – Alain Métayer et Denis Girard – avec un soutien financier réuni grâce à une souscription et divers dons de matériels, la pompe sera inaugurée le 21 mai lors d’une fête populaire : « Les pompiers de 1892 à nos jours » ! Au programme : exposition de matériels anciens et de véhicules actuels, démonstration des gestes de premiers secours et vente d’une timbre fabriqué pour l’occasion figurant la pompe à bras. Sans oublier la participation des Sapeurs pompiers d’Aignay-le-Duc, Aisey-sur-Seine et Baigneux-les-Juifs. Si vous êtes sensible au prestige de l’uniforme, les objets de tous vos fantasmes seront à Saint-Marc-sur-Seine le 21 mai, jour de la Saint-Constantin. Et ça tombe bien car « à la Saint-Constantin, tous vos feux seront éteints ».

Et voilà cher Dijonnais, une fois encore, en suivant GPS et ses conseils avisés, tu es sorti de ta zone de confort. L’aventure commence là où s’arrête la Lino, alors que L’Aventure c’est l’aventure, film de Lelouch, compte bien un Lino. Mais c’est Ventura. Et l’aventura, c’est de Stone et Charden (ou d’Antonioni). Mais on s’éloigne pas un peu, là ? 

 

 

Saint-Marc-sur-Seine

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Visite au coeur de la Vingeanne
L’Echo des communes vous emmène...
Echannay raconté par son maire, Laurent Streibig.
Réélu maire de sa commune et nouveau Président de la...
Flavigny... anis au pays des merveilles ou un village raconté par ses habitants.
Planté à 421 mètres d’altitude, sur un promontoire...
Nicola Urbano, maire de Fontaine Française raconte son village
Nicolas Urbano, maire de Fontaine Française ou l’art de vivre...
Saint-Jean-de-Losne, le réveil de la belle endormie ?
Saint-Jean-de-Losne, "La perle d'eau" ou comment un maire se débat dans...
En passant par Gissey sous Flavigny...
Gissey a été pendant longtemps partagé entre un grand...
En passant par Châteauneuf
La forteresse de Châteauneuf est un modèle d’architecture...
En passant par Poncey sur l'Ignon... j'ai rencontré Eliane et son village !
Poncey-sur-l'Ignon est l'écrin de deux sources. La Seine qui s'ouvre...

Envoyez un commentaire