Ampilly-les-Bordes


Gérard Maës


Gérard Maës


© André Beuchot

Maire BABOUILLARD Luc
Secrétaire de Mairie BABOUILLARD Danièle
Adresse Route Départementale 114 - 21450 Ampilly-les-Bordes
Tél. 03 80 96 51 81 Fax 03 80 96 51 31
Email mairie.ampillybordes@wanadoo.fr
Horaires d'ouverture Mercredi 14h-17h
Population 75 habitants.
Altitude 350 mètres Superficie 1700 ha
Situation géographique Latitude: 47° 37' 58'' Nord - Longitude: 4° 37' 46'' Est.
Communauté de Communes Pays Châtillonnais
Canton CHÂTILLON-SUR-SEINE

Je suis fan de ma commune

Présentation

Proche des communes de Jours-lès-Baigneux, Duesme et Baigneux-les-Juifs, Ampilly-les-Bordes est situé à 46 km au Nord-Ouest de Dijon.
Constitué de plusieurs hameaux ; Ampilly-Haut, La Folie, Meursanges.

Tourisme & Patrimoine

Village Fleuri

Eglise de l'Assomption.
Fermes anciennes.
Relais de poste XIXè siècle.
Lavoirs XIXè siècle.

Gérard Maës

Elégante et discrète, la Côte-d’Or séduit par son charme plutôt que par l'exubérance. La richesse de son patrimoine naturel et architectural réserve aux visiteurs des découvertes souvent surprenantes. S'évader en Côte d'Or, c'est la promesse d'une autre perception de notre département ; c'est vouloir partir ailleurs au cœur de son propre territoire...  C'est vouloir l'explorer de mille et une façons pour mieux le connaître. Nous avons donc souhaité rester au plus près de cet immense potentiel environnemental, patrimonial, touristique qui, tout au long des chemins, fera appel à tous vos sens : voir, écouter, sentir, toucher et parfois même goûter. Inépuisable Côte-d’Or, nos coups de cœur ne sont pas tous révélés ici ...  Nous nous évaderons à nouveau vers d'autres territoires dans une prochaine édition. Chaleureux remerciements aux élus et partenaires publics et privés pour la confiance qu’ils nous ont accordée et leur engagement dans la valorisation de leur territoire. 
Valéry Choplain
Découvrir le magazine 


Le saviez-vous ?


Un curieux de passage à…AMPILLY-LES-BORDES.

Les bordes étaient généralement des fermes dépendant d'une abbaye, édifiées en bordure des terres défrichées. Quelques-unes s'agrandirent jusqu'à devenir ville ou village. L'église paroissiale de L'Assomption dont les origines remontent au XIVe retiendra peu le visiteur. Son clocher reçoit un étonnant chien-assis porteur de l'horloge. À deux pas, une maison arbore deux colonnes carrées à chapiteaux ioniques encadrant la porte du jardin. Pour sa part, la mairie s'honore elle aussi de deux surprenantes colonnes carrées à chapiteaux doriques, rappelant que nous sommes en présence de l'ancien château.
On peut également découvrir à Ampilly-les-Bordes, les lavoirs XIXe et le tombeau de Michel Armand Polycarpe Jacquet, tous les deux du même siècle.
Deux gouffres servant de pertes à de petits ruisseaux s'ouvrent l'un près de l'autre à 1500 m au sud, 400 m à gauche de la petite route de Baigneux : le gouffre du Pré Cotoillot et le gouffre de l'Aige Braquelle.

Trois hameaux sont rattachés à Ampilly-les-Bordes

Ampilly-le-Haut. (Ampilly-les-Bordes). Bâtie au-dessus du caveau de Genet Maximilien Debias (percepteur à Painblanc mort en 1850 à l'âge de 38 ans) et de ses parents, la chapelle XIXe est dominée par un petit clocher en ardoises. Le hameau compte aussi un pigeonnier carré, un ancien relais de chevaux et un vieux four à pain couvert en laves. Le gouffre du Bois de la Velle, profond de 8 m, sert de pertes à un petit ruisseau lors de fortes crues.

Meursauges ou Meursanges. (Ampilly-les-Bordes). En feuilletant l'histoire du hameau, on trouve Merchages en 1190, puis au fil des siècles, voici Morsauges, puis Mersanges qui devient Mersauges, Marsauges au XVe, Mursange au XVIe, Messange le siècle suivant, Meussoges au XVIIIe pour finir au XIXe avec Meursanges et Meursauges, écrit parfois avec un S final, parfois sans. Le bucolique petit vallon de Meursauges accueille un lavoir bordé d'abreuvoirs sous lequel s'étire une petite mare et la chapelle Saint-Honoré avec toit de laves. Construits au XIXe, tous deux sont bien à l'abri sous des tilleuls tricentenaires. On raconte qu'un roulier blasphémait tant, que saint Honoré tenta de le raisonner. Mais l'autre en colère, s'énerva et le tua. La chapelle Saint-Honoré fut édifiée en hommage au saint. Version discutée par les historiens. Tout d'abord, certains doutent de sa présence dans la contrée, évoquant Saint Hilier, ou saint Hiliaire, un ermite qui vivait dans les bois de Meursauges dont la présence semble attestée. Il fut peut-être appelé localement saint Honoré ou plus simplement, son nom fut mal orthographié sur les rares documents d'époque puis déformé.
Le hameau serait une ancienne grange cistercienne de l'abbaye de Quincy, sixième fille de Pontigny, fondée en 1133 dans Yonne près d'Ancy-le-Franc. Les origines de la chapelle remonteraient au XIIe. Pendant les guerres de religion, les moines de Quincy y auraient caché en 1562, le chef de Saint-Honoré, le saint local, pour le soustraire aux pillards. L'édifice fut reconstruit en 1883, au moins en partie. À présent, cette jolie chapelle vous charmera avec son pignon à clocheton où s'agite toujours une cloche et son magnifique portail décoré de motifs sculptés.
Deux menhirs retiennent l'attention. Celui de la Grande Borne, haut de 1,80 m, à droite de la RN 71, entre le village et la ferme de la Folie et celui de Tout-Y-Faut, enfoui dans la végétation entre la ferme de Tout-Y-Faut et Meursanges. À l'ouest, on déniche un camp préhistorique dans le bois de la Motte.
Placé entre Saint-Marc-sur-Seine et Meursanges, le Trou des Peutels, caverne d'une centaine de mètres de développement, se compose d'une galerie principale sur laquelle s'embranchent plusieurs petites galeries dont l'une se termine par un plan d'eau.

La Folie. (Ampilly-les-Bordes). Une statue de la déesse Épona fut découverte au lieu-dit "Les Mimeures". Entre Meursauges et le hameau, le menhir de la Grande Borne, haut de 1,80 m se dresse dans les champs.

André Beuchot



© André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Economie & Développement

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Promenades/randonnées : GR 2


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus