Franxault


© Gérard Maës


© Gérard Maës


© Gérard Maës


© André Beuchot

Maire CONTESSE Pierre-Etienne
Secrétaire de Mairie FREITAG Véronique
Adresse - 21170 Franxault
Tél. 03 80 29 07 01 Fax 03 80 29 14 38
Email mairie.de.franxault@wibox.fr
Horaires d'ouverture Mardi 9h30-11h30, Jeudi 9h30-11h30, Samedi 9h-11h
Population 404 habitants.
Altitude 178 mètres Superficie 1264 ha
Situation géographique Latitude: 47° 3' 12'' Nord - Longitude: 5° 16' 38'' Est.
Communauté de Communes Rives de Saône
Canton BRAZEY-EN-PLAINE

Je suis fan de ma commune

Présentation

Franxault est situé à 17 km au Sud-Ouest de Dole et à 50 km de Dijon. Un nom de village qui nous vient de "français", autrefois village français installé juste sur la frontière. Il devint ensuite célèbre pour ses cultures d'osier. Cent cinquante mètres à l'est de l'église, une butte arasée souligne la présence d'une ancienne motte féodale.

Plus d'infos

Office de tourisme Rives de Saône -
13, rue Bossuet à Seurre.
Tél. 03 80 21 09 11.
contact@tourisme-seurre.com

Tourisme & Patrimoine

Eglise de la Trinité. Base de loisirs du lac de Chour

© Gérard Maës

© Gérard Maës

Elégante et discrète, la Côte-d’Or séduit par son charme plutôt que par l'exubérance. La richesse de son patrimoine naturel et architectural réserve aux visiteurs des découvertes souvent surprenantes. S'évader en Côte d'Or, c'est la promesse d'une autre perception de notre département ; c'est vouloir partir ailleurs au cœur de son propre territoire...  C'est vouloir l'explorer de mille et une façons pour mieux le connaître. Nous avons donc souhaité rester au plus près de cet immense potentiel environnemental, patrimonial, touristique qui, tout au long des chemins, fera appel à tous vos sens : voir, écouter, sentir, toucher et parfois même goûter. Inépuisable Côte-d’Or, nos coups de cœur ne sont pas tous révélés ici ...  Nous nous évaderons à nouveau vers d'autres territoires dans une prochaine édition. Chaleureux remerciements aux élus et partenaires publics et privés pour la confiance qu’ils nous ont accordée et leur engagement dans la valorisation de leur territoire. 
Valéry Choplain
Découvrir le magazine 


Le saviez-vous ?


Un curieux de passage à… FRANXAULT.

Un nom de village qui nous vient de "français", autrefois village français installé juste sur la frontière. Il devint ensuite célèbre pour ses cultures d'osier. Cent cinquante mètres à l'est de l'église, une butte arasée souligne la présence d'une ancienne motte féodale.
L’église restaurée de la Sainte-Trinité remonterait aux XV-XVIe. Édifiée en briques, elle est dominée par un clocher porche à la flèche couverte d'ardoises. Elle protège, entre autres, une jolie Vierge de Pitié polychrome en pierre du XVIe.
La petite mairie tire son charme de ses ouvertures arrondies et de sa porte, rehaussées par des encadrements en pierres. À proximité, le château Maillard, sans style particulier si ce n'est son toit à longue pente, dissimule un parc à l'anglaise. D'autres belles demeures se nichent dans ce village très étalé. Au sud-ouest, l'une prend des allures de château et cache un parterre à la française, une autre un peu plus loin, arbore un pigeonnier carré et deux petites tourelles basses en briques. À l'est du vieux village, un bel ensemble en briques et une grange à long toit ont pris la place de l'ancien château de Montrichard. Cette architecture à pans de bois, aux longs toits, ces maison mêlant briques et pans de bois… donnent un côté chaleureux à la bourgade.
Au nord, à la Borde Mortureux, on trouve toujours l'ancienne gare et la maison du passage à niveau de la ligne chemin de fer reliant autrefois Saint-Jean-de-Losne à Lons-le-Saulnier. Moins chanceux, le lavoir situé jadis près du pont à deux arches sur l'Ausson, a disparu.
Sirius, étoile principale de la constellation du Grand Chien, est également appelée Alpha Canis Majoris (Canis = chien). Entre le 22 juillet et le 23 août, elle se lève et se couche avec le soleil, ce qui correspond aux périodes les plus chaudes, celles de la fin des moissons. Pour se préserver de la canicule, on sacrifiait jadis aux dieux un chien, roux de préférence. À Franxault, la fête du Tuchien marquant la fin des moissons, perpétue cette tradition. Après une journée de festivités et un banquet villageois, on brûle le chien en place public. Un chien roux géant… en carton, à l'image du roi de carnaval.
Plusieurs bordes entourent le village. À l'origine, les bordes étaient des cabanes installées à la bordure de zones déjà connues. Les terrains dégagés par l'essartage permettaient ensuite l'implantation de nouvelles fermes. Le 21 septembre 1627, monsieur et madame Bénigne Bossuet, décident de visiter la famille Janel, propriétaires depuis peu de la ferme du Pasquier. Monsieur Janel et Madame Janel née… Philiberte Bossuet. Mais madame Bossuet, enceinte, épouvantée par l'orage qui vient d'éclater, se tord sous les contractions. Elle accouche prématurément d'un beau garçon que l'on surnommera plus tard, l’Aigle de Meaux. Certains rétorqueront qu'une plaque apposée place Bossuet, à Dijon, par l’Académie des Sciences, des Arts et des Belles Lettres, affirme que Bossuet serait né ici, à Dijon, au numéro 10, le 28 Septembre 1627. Alors, Dijon ou Franxault ? Pour tout compliquer, on ajoute que Jacques-Bénigne Bossuet, le nouveau-né, fut baptisé le 27 septembre en l'église Saint-Jean… la veille de sa naissance ! Le mystère s'épaissit !
Côté légende, les bûcherons racontaient autrefois avoir vu émerger des eaux la silhouette d'un général romain à cheval englouti jadis dans une fontaine. La veille de Noël, l'amiral Philippe Chabot, lui, chasse le sanglier malgré les observations de la comtesse. Le soir, pris de remords, il décide d'accompagner sa famille à la messe de minuit. L'office commence mais, arrivé au Credo, il entend le pas des chevaux et les aboiements des chiens. Un de ses serviteurs entre en courant dans l'église et lui dit : « Monsieur le Comte, une bande de loups entoure la ferme du Pâquier. Sans doute des huguenots sortis de l'enfer pour troubler la nuit de Noël ». Personne ne peut le retenir. Sans faire son signe de croix, il sort de l'église, enfourche son cheval et disparaît dans la nuit. Plus tard, un violent coup de tonnerre éclate au moment de l'élévation. Une chouette se précipite en hurlant sur l'autel et d'un coup d'aile, mouche plusieurs cierges qui brûlaient du côté de l'évangile, tandis qu'une énorme araignée noire tombe du plafond jusqu'à la place qu'occupait le Comte. On ne le revit jamais, mais depuis ce jour, les hurlements de la chasse retentissent chaque nuit de Noël au moment du Credo.
André Beuchot


© André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Économie & Développement

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Activités de loisirs : Base de loisirs du lac de Chour :
Lac de Chour à Franxault -
06 26 74 64 57 - 06 22 68 06 72.
infoslacdechour@gmail.com -
www.lacdechour.fr -
Alentours boisés : randonnées pédestres.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire