Montigny-sur-Aube


© Gérard Maës


© André Beuchot


© André Beuchot


© André Beuchot


© André Beuchot

Maire Marcel JURIEN de la GRAVIERE
Secrétaire de Mairie TALLANDIER Maryse
Adresse 16 rue Henri Chambon - 21520 Montigny-sur-Aube
Tél. 03 80 93 52 98 Fax 09 70 61 05 84
Email mairie.montigny-sur-aube@orange.fr
Horaires d'ouverture Lundi 14h-18h Mardi 14h-18h Jeudi 14h-18h Vendredi 14h-18h
Population 325 habitants. Les Montignois
Altitude Mini : 225 - Maxi : 348 mètres Superficie 1950 ha
Situation géographique 47°57'15'' Nord ; 4°46'42'' Est
Communauté de Communes Pays Châtillonnais
Canton CHÂTILLON-SUR-SEINE

Je suis fan de ma commune

Présentation

Traversé par l'Aube, Montigny-sur-Aube, entre Champagne et Bourgogne est situé à 32 km de Chaumont et à 105 km de Dijon.

Plus d'infos

www.chatillonnais.fr

Tourisme & Patrimoine

Eglise de l'Assomption, XVIè siècle.
Château Renaissance édifié en 1550 sur une forteresse médiévale dont on voit encore une vestige, la tour rouge. Isolée dans le parc à l’anglaise, une chapelle castrale est de même style que le château. Classé Monument Historique.
Lavoir.


© André Beuchot

© André Beuchot

© André Beuchot

Elégante et discrète, la Côte-d’Or séduit par son charme plutôt que par l'exubérance. La richesse de son patrimoine naturel et architectural réserve aux visiteurs des découvertes souvent surprenantes. S'évader en Côte d'Or, c'est la promesse d'une autre perception de notre département ; c'est vouloir partir ailleurs au cœur de son propre territoire...  C'est vouloir l'explorer de mille et une façons pour mieux le connaître. Nous avons donc souhaité rester au plus près de cet immense potentiel environnemental, patrimonial, touristique qui, tout au long des chemins, fera appel à tous vos sens : voir, écouter, sentir, toucher et parfois même goûter. Inépuisable Côte-d’Or, nos coups de cœur ne sont pas tous révélés ici ...  Nous nous évaderons à nouveau vers d'autres territoires dans une prochaine édition. Chaleureux remerciements aux élus et partenaires publics et privés pour la confiance qu’ils nous ont accordée et leur engagement dans la valorisation de leur territoire. 
Valéry Choplain
Découvrir le magazine 


Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… MONTIGNY-SUR-AUBE. Canton de Châtillon-sur-Seine. (Autrefois chef-lieu de canton).
Des haches en pierre polie, une sépulture hallstattienne à la Fontaine Naudot, un vase et des céramiques gallo-romaines, bien des découvertes montrent une occupation continue de la région. Vient ensuite l'élégant château XVIe orné de colonnades de style Renaissance, construit sur l'emplacement d'un ancien ouvrage du XIIe, lui-même successeur d'un édifice encore plus vieux installé dans les marais vers l'an 700 au lieu-dit "Basse-cour du Château". Du XIIe, subsisterait la "Tour Rouge". Le château actuel subit également quelques retouches et perdit une partie de ses bâtiments au XIXe. Il conserve faisanderie, parc à l'anglaise et orangerie. La chapelle XVIe logée dans la tour hexagonale à bossages, possède une belle porte et un décor intérieur Renaissance, notamment une magnifique voûte à caissons. Elle se mire dans les douves remises en eau. Puis quelques années, le château profite d'une association dynamique aidant à se renaissance.
Au XVIe, certains grands personnages demandaient à ce qu'à leur mort, leur dépouille soit divisée et enterrée à plusieurs endroits. En 1559, le chanoine et grand archidiacre de Langres, Jean Louis Robert d'Amoncourt, fut ainsi inhumé à Langres. Mais son cœur fut placé, lui, dans un tombeau de la chapelle de son château de Montigny-sur-Aube. Membre de l’école d’artillerie de Montigny-sur-Aube, Harry Truman, futur président des États-Unis, habita au château en 1918. Plus tard, lors de la Seconde Guerre mondiale, les Allemands y implantèrent une kommandantur.
Auparavant, l'imprimerie de M. Poignée s'y était installée vers 1794. Elle réalisa entre autres, "Les Études de la nature de Jean Bernardin de Saint-Pierre"… en contrefaçon ! Son frère, Antoine-Louis Poignée, avait établi une papeterie à Montigny-sur-Aube. Grâce à la qualité de son "papier à la main", elle deviendra réputée comme étant une des meilleures du département au début du XIXe. Reprise par M. Degrez, elle est cependant mise en vente comme en témoigne le "Moniteur de la Papeterie Française du 1er novembre 1866 : "À vendre, à l'amiable. Bonne papeterie pour la fabrique à la main, située à Montigny-sur-Aube, sur un excellent cours d'eau, à 3 km d'une station de chemin de fer. Cette Papeterie, qui est en activité, comprend deux vastes bâtiments qui permettent d'augmenter l'usine ou de la transformer. S'adresser, pour tous les renseignements et pour traiter, à M. Desgrez, qui en est propriétaire et qui l'exploite".
Proche du château, l'église XVIe de l'Assomption fut restaurée au XIXe. L'intérieur qui accueille un saint Nicolas de belle facture, se pare d'un décor peint. Le clocher ouvragé, dominée par une flèche polygonale couverte d'ardoises, intègre l'horloge. On repère un cadran solaire face à la mairie école de garçons XIXe, surmontée par un élégant campanile décoré abritant horloge et Marianne. (Les filles avaient droit à une autre école).
En arpentant les rues, on retrouve sans peine les traces des anciens commerces, boutiques et hôtels. Face au lavoir, l'ancien Café-hôtel de La Place, délaissé, ne laisse guère imaginer sa gloire d'autrefois, malgré ses décors en briques rouges. Derrière la mairie, on s'attarde devant une demeure XVI-XVIIe dotée d'une tour en demi-hors-œuvre, complétée de communs aux ouvertures arrondies soulignées là aussi de briques rouges. À côté, deux maisons jumelées attirent les regards, l'une avec sa charpente débordante, l'autre avec ses décors colorés et en relief. Pigeonnier carré, demeures de maîtres, presbytère frappé d'une croix en bas-relief, maison voisine dissimulant une tour carrée…, les découvertes ne manquent pas à Montigny-sur-Aube.
Huit arcades en façade caractérisent le joli lavoir du XIXe voisin de sa fontaine et d'un beau calvaire. Le bourg compte plusieurs autres lavoirs, le plus étonnant, minuscule, se distingue par sa forme triangulaire. Du XVIe subsistent un colombier rond fort de près de 1 400 boulins qui hélas, a perdu son toit. On observera ici l'étrange alignement des maisons bordant le pré en contrebas, qui semble coupé "net", la dernière maison ne mesurant plus que quelques mètres d'épaisseur ! Au nord de la ferme qui borde ce pré, on déniche une levée de terre carrée, maigre trace d'une antique maison-forte. Notons encore les trois ponts XVIIIe de l'Abattoir sur l'Aube, le plus long comptant neuf arches.
Les deux marteaux d'or frappant une enclume représentés sur le blason de Montigny, nous rappellent que le village accueillit en 1202 la plus ancienne usine de fer connue de Côte-d'Or. Il ne fonctionnait plus depuis une quinzaine d'année quand la Révolution arriva. Un projet de reconstruction fut lancé. M. Bordet-Jourdheuille en fut le dernier propriétaire. En 1823, un patouillet construit sans autorisation donna lieu à une polémique entre industriels et cultivateurs. Une ferme prit la place du fourneau dont ne subsiste que le crassier caché derrière les bâtiments. En 1940, la gendarmerie nationale occupait les bâtiments voisins.
On trouvait également autrefois des fours à chaux, au nord-ouest du village. À la fin du XIXe, M. Gusmini qui dirigeait cette fabrique, employait 12 à 15 ouvriers, dont la moitié d’Italiens.
Enfin au nord, on déniche l'ancien château de Beauregard, propriété autrefois d'Albert Terrasson, maire de Montigny et conseiller général du canton. Deux courtes ailes en retour encadrent la façade, tandis qu'un colombier jouxte les communs.
Pour leur part, les loups inquiétèrent la région jusqu'en janvier 1911.
André Beuchot

© André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Économie & Développement

ZONE INDUSTRIELLE (20 000 m² divisibles)
ZONE ARTISANALE (5 000 m²)

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

A visiter ... Le parc, les extérieurs du château et la chapelle sont ouverts à la visite toute l’année sur rendez-vous pour les groupes de dix personnes et plus
Tél. 03 80 93 55 23 ou 06 08 90 75 10
info@chateaudemontigny.com
www.chateaudemontigny.com
Randonnées pédestres dont le "Circuit d'Epailly" inscrit au Plan Départemental d’Itinéraires, de Promenades et de Randonnées (PDIPR). Ces itinéraires bénéficient d’un véritable label de qualité, mis en place par le Conseil Général de la Côte-d’Or.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire