Habellis, un acteur de poids en Bourgogne

Habellis, un acteur de poids en Bourgogne

Info+ :

Habellis

www.habellis.fr

 

En Côte-d'Or, une cellule d’information du public est activée dès samedi 1er novembre 9h.
Cette cellule d’information sera joignable par téléphone depuis le numéro vert national n° 0 800 130 000 (numéro gratuit) et par mail à l’adresse pref-cip@cote-dor.gouv.fr.
Elle sera exceptionnellement active le samedi 31 octobre 2020 puis ouvrira de 9h à 17h du lundi au vendredi à compter du 2 novembre 2020.

Covid 19

www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 

TousAntiCovid

TousAntiCovid :  En savoir plus sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé.

 

CCI Côte-d'Or Dijon Métropole

CRISE SANITAIRE LIÉE AU CORONAVIRUS
La crise sanitaire liée au coronavirus touche toute l’économie, avec des impacts forts sur l’activité des entreprises. Nous vous proposons de retrouver ci-dessous les mesures mises en place pour accompagner les entreprises pendant cette période, ainsi que les coordonnées de la cellule d'appui de la CCI Côte-d’Or Dijon Métropole
www.cotedor.cci.fr/actualite/crise-sanitaire-liee-au-coronavirus


24 novembre 2020

Habellis, Entreprise Sociale pour l’Habitat (ESH) du groupe Action Logement, joue un rôle économique à l’échelle locale. En concertation avec les collectivités et en lien avec les entreprises, Habellis contribue à aménager le territoire de demain.

Habellis, un acteur de poids en BourgogneAvec près de 18 350 logements répartis sur les quatre départements de la Bourgogne, Habellis affiche un poids non négligeable sur le territoire. Sa force tient notamment dans son ancienneté ; l’entreprise existe depuis 1919 ; mais aussi dans sa présence territoriale. « Nous sommes le premier acteur en nombre de construction de logements annuel sur la Bourgogne. En France, le groupe Action Logement compte 500 filiales immobilières dont 51 ESH et un patrimoine d’un million de logements sociaux et intermédiaires » précise Jean-François Buet, président d’Habellis. Présent en milieu urbain comme en milieu rural, à Dijon comme à Châtillon-sur-Seine et ailleurs, Habellis construit en moyenne plus de 300 logements par an dans la région. A ces travaux, s’ajoutent les nombreuses opérations de réhabilitation pour améliorer l’habitat. « En 2020, nous avons investi 16 millions d’euros pour rénover 269 logements. » Avec un tel niveau d’investissement, Habellis s’inscrit comme un donneur d’ordre essentiel pour les entreprises du bâtiment. Grâce à une programmation constante, artisans et PME locales peuvent avoir une certaine visibilité.

 

Penser collectif avec les collectivités

Pour ses projets, Habellis travaille en concertation avec les élus. Outre les autorisations nécessaires à tout chantier, la collectivité apporte son expertise de l’aménagement du territoire. « Nous étudions avec elle les plans locaux d’urbanisme et ses contraintes pour définir le nombre de logements. Les élus peuvent aussi nous solliciter pour aménager un quartier avec une volonté de pluralité » précise Jean-François Buet. Preuve de la diversité de typologie d’habitat dont est capable Habellis, en 2020, le bailleur a réalisé des maisons à ossature bois dans le cadre de son programme Saint-John Perse dans le quartier de la Toison d’Or. « Ce quartier répond à une densification de la ville et à un besoin des locataires d’avoir un extérieur mais aussi d’acquérir leur bien. » Pour chaque projet, Habellis propose également une diversité d’alternative pour prendre possession du logement : location, location-accession, accession libre, vente foncière. Au cœur de la métropole, le bailleur social porte ainsi l’expérience de projets de poids avec la construction de 150 à 200 logements sur cinq ans entre des programmes comme l’avenue de Langres, ou encore l’écoquartier Montmuzard. Habellis accompagne également les élus pour atteindre le seuil imposé par la loi de 20% de logements sociaux. « Pour ceux qui l’ont atteint, on se positionne alors sur du résidentiel, de l’accession à la propriété ou d’autres alternatives. »

Habellis, Bretenière


Enjeux de demain

Face au vieillissement de la population et au souhait des communes de maintenir leurs ainés sur leur territoire, Habellis conçoit de petits collectifs, des résidences médicalisées, véritables villages séniors comme à Venarey-les-Laumes, Châtillon-sur-Seine ou encore Bretenière. « Nous travaillons sur l’accompagnement social de nos locataires, notamment les plus âgés et nous sommes vigilants à ne pas augmenter les loyers après les travaux d’adaptation des logements pour accompagner le locataire dans son environnement. » Partout sur le territoire et dans chaque programme qui voit le jour, Habellis répond à d’autres enjeux. La réduction de la consommation d’énergie des logements de demain arrive en tête, à la fois dans un intérêt écologique mais également économique. « Le pouvoir d’achat de nos concitoyens n’augmente pas fortement donc le logement, à travers le loyer mais aussi les charges, est un levier » détaille Jean-François Buet. En réalisant des investissements lourds de rénovation de l’habitat, le bailleur social s’évertue à réduire le poids des charges sur le budget de ses locataires. « Dans les cœurs de ville, nous réaménageons et réhabilitons pour que ce soit agréable à vivre et plus performant énergétiquement. » Habellis n’hésite pas à innover en lien avec la fédération du bâtiment pour être à la pointe des évolutions techniques. Enfin, le bailleur social s’attache à valoriser le vivre ensemble grâce à un service dédié, chargé de trouver des solutions. « Dans cet esprit, nous installons des populations variées et hétérogènes dans nos réalisations car nous sommes soucieux de ne pas créer de clivage. » Habellis suit jour après jour le développement des territoires pour intervenir en fonction des besoins.

Habellis, Vill'Age Bleu

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

ROGER MARTIN, des hommes et des projets pour les territoires
Reconnu de longue date dans le secteur des Travaux Publics, le Groupe familial...
Un nouveau Village by CA inauguré au coeur de la métropole Dijonnaise
Après 24 mois de travaux, le Village by CA Champagne Bourgogne, premier...
La convention "ESSENTIEL" de la CPME de Côte-d'Or
La CPME 21 a réuni au Zénith de Dijon près de 800...
Développement de la filière vrac en région Bourgogne-Franche-Comté : Une première en France
Lundi 11 octobre 2021, l’association Réseau Vrac a organisé...
Comment mettre le marché du ferroviaire à portée des entreprises locales ?
La Fédération Régionale des Travaux Publics et SNCF...
Square Habitat, une nouvelle agence au service de l'immobilier Dijonnais
L’enseigne immobilière dijonnaise dispose désormais de deux...
Une Bourgogne qui flirte avec les records, mais reste prudente face aux incertitudes
Sur la première partie de l’année 2021, la Bourgogne...
VITA Bourgogne, un an déjà ! La Bourgogne viticole recrute
Depuis un an déjà, VITA Bourgogne facilite le recrutement des...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.