Beaumont-sur-Vingeanne


Côte-d'Or Tourisme © R. GUITON


© André Beuchot


Côte-d'Or Tourisme © R. GUITON


© André Beuchot

Maire LAFONTAINE Albert
Adresse Place de la Mairie - 21310 Beaumont-sur-Vingeanne
Tél. 03 80 47 74 02 Fax 03 80 47 76 33
Email mairie-beaumont@wanadoo.fr
Horaires d'ouverture Vendredi 9h-12h
Population 177 habitants. Les Beaumontois
Altitude 206 mètres Superficie 1270 ha
Situation géographique Latitude: 47° 27' 53'' Nord - Longitude: 5° 21' 47'' Est
Communauté de Communes CC Mirebellois ET Fontenois
Canton SAINT-APOLLINAIRE

Je suis fan de ma commune

Présentation

Beaumont-sur-Vingeanne est situé à 29 km au Nord-Est de Dijon.
La rivière la Vingeanne traverse le Village.
Canal de la Marne à la Saône.

Plus d'infos

www.intercom-mirebellois.com

Tourisme & Patrimoine

Eglise Saint-Barthélémy XIXè siècle.
Chapelle Notre Dame de Plantenay.
*Château XVIIIè siècle avec belle façade classique et grand parc. "Une 'maison des Champs' coiffée de tuiles vernissées, aussi élégante qu'un hôtel particulier parisien. L'harmonieuse façade classique cache en réalité trois étages dont un vestibule octogonal couvert de boiseries avec allégories, coquilles et arbalètes et un grand salon donnant sur un parc de 6 hectares."
Fermes et maisons anciennes.
Lavoirs, croix.
Le lavoir est ouvert sur trois côtés ; mur de long pan postérieur aveugle ; appareil de moellons équarris assises, enduit à la chaux à l' intérieur ; charpente à trois fermes, en chêne ; poteaux sur des de pierre ; pierres à laver refaites en ciment ; couverture restaurée

© André Beuchot

Côte-d'Or Tourisme © R. GUITON


 


 

Un curieux de passage à Beaumont-sur-Vingeanne

Un curieux de passage à… BEAUMONT-SUR-VINGEANNE.

Un kilomètre à l’ouest du bourg, l’ancienne voie romaine de Langres à Mirebeau traverse le territoire de la commune du nord au sud. Le témoignage historique suivant sera un château édifié au XIIe par les seigneurs de Vergy. À cette époque, la Vingeanne marquait la frontière entre la Comté et la Bourgogne. De nos jours, il ne reste plus grand-chose de ce château : quelques très minces brides de remparts et de soubassement de tours. En 1636, l'armée de Gallas ravagea toute la région, massacrant les villageois. On raconte que Françoise Gallet, fille du notaire, se sauva son enfant dans les bras et se cacha dans les buissons bordant la rivière avec une autre femme. Elle y resta onze jours, les pieds dans l'eau et fut la seule survivante du trio. En mémoire à ce triste événement, on édifia, "la Croix de Gallas", monument dressé devant l'église. En 1920, elle fut vendue et remplacée par le monument aux morts de la guerre 14-18.
Au sud du village, se dresse un joli petit château XVIIIe couvert partiellement en tuiles vernissées, édifié par l'abbé Claude Jolyot, chapelain à la cour de Louis XV. Surmontant la double volée d’escaliers de la façade, l’horloge ne compte qu’une seule aiguille. Le beau parc qui l'entoure, également du XVIIIe, recèle un surprenant petit cimetière de chiens. Le portail en retrait pour faciliter les manœuvres des voitures, est encadré par la loge du concierge et les communs. Ce château, surnommé "Maison des Champs", changea maintes fois de propriétaire. À titre d'anecdotes, citons en 1925 Henri Bigarnet, antiquaire à Dijon, qui transforma le jardin potager et une partie du parc en houblonnière. Lors de la dernière guerre, l'ennemi ne s'y installa pas mais le comte de Maisonneuve y implanta un… poulailler ! Yves Beauvalot, qui consacra un chapitre au château de Beaumont, nous raconte : « Le marquis de Montmort garde encore en mémoire le souvenir pittoresque de sa visite au château en 1942 et des couveuses à poussins essaimées dans le salon ! ». De l’autre côté de la rue, se dresse la ferme du château au parement en trompe l’œil, également propriété de l’abbé Jolyot, forte d’un pigeonnier carré XVIIe et d’une tour ronde d'escalier.
Entre ce château et la mairie-école XIXe, on découvre plusieurs demeures anciennes intéressantes. Demeure XVI-XVIIIe avec tour polygonale, demeure avec tour ronde XVI-XVIIe portant une inscription difficile à déchiffrer et terminée par un pigeonnier à l'étage supérieur ou demeure avec tour ronde XVIe et belle descente de cave. La ruelle en herbe bordée de murs qui descend sur le côté, se glisse entre cette bâtisse et une tour ronde XIXe, toutes deux reliées par une passerelle. On rejoint ainsi l’imposant lavoir XVIII-XIXe près duquel une petite maison, ancienne habitation d’un gardien du château, arbore deux motifs persans décoratifs en faïence fixés au-dessus des fenêtres. On peut remonter par un sentier arrivant à la mairie-école et observer dans les derniers mètres, une niche trilobée encastrée dans le mur d'une maison.
Au centre du bourg, parade la curieuse église néo-classique Saint-Barthélemy du XIXe qui abrite un intéressant mobilier et la statue XIIIe polychrome de Notre-Dame de Plantenay. Récemment restauré, l’intérieur très sobre mais lumineux profite de frises décoratives. L'édifice côtoie deux constructions identiques, l’une abritant le magasin à pompes. Le presbytère se cache derrière et retient l’attention avec une Vierge de Pitié. Observons encore, deux maisons XVIIe avec tour en demi-œuvre, plusieurs croix, de nombreuses pierres taillées à accolades utilisées en réemploi et un four à pain.
À l'ouest, une vaste demeure XVIIIe arbore deux tours carrées en demi œuvre couvertes en tuiles vernissées. Derrière son parc, on déniche les dernières traces de la ligne de chemin de fer reliant Dijon à Champlitte par Fontaine-Française : le soubassement de la gare et la bascule. Une grange monastique se serait dressée également à Beaumont.
Deux ponts aqueducs utilisant des siphons permettent à la Vingeanne, qui se tortille ici dans tous les sens, de se glisser sous le canal. (L'un des deux est dans le département voisin). On trouve la trace d'un moulin à eau banal appartenant au Marquis de Saulx, comte de Tavannes dès 1601. Plusieurs fois modifié, il servira aussi de foulon et quatre lavoirs à bras à minerai seront implantés, des mines de fer étant jadis exploitées. Ces patouillets seront ensuite déplacés puis entrainés par un manège à cheval.
Au lieu-dit La Fosse au Parc, la Vingeanne dont le fond serait dallé selon la tradition, est animée de violents tourbillons qui agrippent barques et baigneurs, depuis le jour où on y a jeté les cloches de l'ancienne église Saint-Martin. Quant au caveau des Fées, il ne serait qu'une des sorties secrètes des grottes de Bèze.
À 1500 m au sud-est, le hameau de Plantenay ne compte que des installations agricoles. L'origine de la chapelle de Notre Dame de Plantenay remonte au Moyen-Age. Sur l'autel, une vierge à l'enfant Jésus date du XIIIè siècle.
Il existait aussi à côté une maladière où quelques lépreux étaient soignés.
elle disparut avec la lèpre mais la chapelle fut conservée. Démolie à la révolution, elle fut rebâtie au XIXè siècle. Un pèlerinage annuel conduit ici les fidèles le premier dimanche qui suit le 15 août. L'eau de la source voisine était réputée pour guérir les fièvres

André Beuchot


© André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Ecoles : Voir Groupe scolaire de Renève :
Ecole Maternelle Publique et Ecole Elémentaire Publique ;
2 place de la Mairie.
Tél : 03 80 47 71 40.
Collège Arthur Rimbaud - 12, rue du Collège - 21310 Mirebeau-sur-Bèze.

Patrimoine : ACREB (Association Communale pour la Rénovation et l'Embellissement de Beaumont-sur-Vingeanne).
Marie Claire Pilloy.
17, rue de Plantenay.
03 80 47 74 95.
m.pilloy@voila.fr -
Compagnie des sapeurs pompiers :
Emmanuel Lafontaine.
03 80 47 77 43

Economie & Développement

ALCOOLS CHAMPAGNES ET TERROIRS
6/8 rue de la Mairie
21310 BEAUMONT SUR VINGEANNE
03 80 47 74 30

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

A voir ... *Le château de Beaumont-sur-Vingeanne.
Alentours boisés : Randonnées/promenades.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus