Collonges-lès-Bévy


Collonges-lès-Bévy


©André Beuchot


Eglise Saint Pierre et château


Coin pique-nique, le vieux chêne marchand


Coffre mégalithique ©André Beuchot


Le Tilleul de Sully en hiver

Maire Sylvie VACHET
Adresse 1 place de la Mairie - 21220 Collonges-lès-Bévy
Tél. 03 80 61 44 37
Email collonges.les.bevy725@orange.fr
Horaires d'ouverture Lundi 14h-15h / Jeudi 14h-18h30
Population 98 habitants.
Altitude 310 - 626 mètres mètres Superficie 539 ha
Situation géographique 10 km de Nuits-Saint-Georges, 15 km de Gevrey-Chambertin, 20 km de Beaune, 30 km de Dijon
Communauté de Communes CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges
Canton LONGVIC

Je suis fan de ma commune

Présentation

Suffisamment à l'écart pour conserver la qualité de son cadre de vie, Collonges-Les-Bévy reste proche de grands pôles urbains (Dijon et Beaune) et de pôles secondaires (Nuits-Saint-Georges et Gevrey-Chambertin).

Surplombé par son église, le village est construit autour de cultures de cassis, de vignes et d'une agriculture modeste. Le bâti ancien et typique prédomine avec quelques constructions contemporaines.

Plus d'infos

Un coin pique-nique appelé "Le chêne Marchand" vous attend en lisière de bois. Il est situé entre Collonges-lès-Bévy et Détain.


Tourisme & Patrimoine

Le tilleul de Sully, Arbre remarquable de france, planté à la fin du XVIème siècle.
Age estimé 400 ans, hauteur 30 m, circonférence 4.80 m.

Château inscrit à l'inventaire des Monuments historiques (façade et toiture du château et de la chapelle, pigeonnier...)
Eglise Saint-Pierre


©André Beuchot

Eglise Saint Pierre et château

Le Tilleul de Sully en hiver

PIERRES DE LÉGENDES DE LA CÔTE-D'OR, LE NOUVEAU LIVRE D'ANDRÉ BEUCHOT


Un nouveau livre pour les curieux, les promeneurs et les amateurs du petit patrimoine.
Plusieurs années de travail et de recherches ont été nécessaires pour réaliser ce nouveau livre, résultat de l'union de Patrice Vachon et d'André Beuchot.
Patrice Vachon avait déjà réalisé de nombreux ouvrages publiés par l'Arche d'Or, deux étant consacrés aux menhirs, dolmens et pierres légendaire. André Beuchot sillonne la Côte-d'Or à la rencontre des richesses du patrimoine et a déjà lui aussi publié de nombreux ouvrages. La collaboration et la complémentarité des deux auteurs permet de présenter aujourd'hui l'ouvrage le plus complet réalisé sur le sujet, avec les légendes associées. Les sites ont été recherchés sur le terrain, quelquefois retrouvés avec difficulté dans la végétation, puis photographiés. Certains, inaccessibles, ne sont pas présentés par respect pour les propriétés privées. Le livre regroupe les menhirs et dolmens, vrais et/ou faux, les pierres qui virent ou qui cornent, les roches des fées ou du Diable, les roches anthropomorphiques rochers de la vouivre ou des loups…etc. LIRE+


Un curieux de passage à Collonges-lès-Bévy


Un curieux de passage à… COLLONGES-LÈS-BÉVY. Canton de Longvic. (Autrefois canton de Gevrey-Chambertin).
Collonges pourrait venir de "Colonicae", qui désigne un territoire occupé par les colons romains, et la commune fut bien jadis occupée par un oppidum romain. Au Moyen Âge, la "Colonge" était aussi un lieu où les paysans libres, les colons, allaient s'établir.
Pièce maitresse du village, le château fut bâti vers 1720 par Louis Georges de Massol, sur l'emplacement d'une forteresse mal connue, dont on conserva les fossés. De grands jardins à la française furent aménagés au nord et dans la cour intérieure. À la fin du XVIIIe, le château est vendu au capitaine de Gassendy qui côtoya Bonaparte à Auxonne (Voir Nuits-Saint-Georges). En 1874 les fossés sont comblés. On ajoute également une galerie généreusement vitrée supportant une terrasse, plaquée contre la façade nord. Couvert de tuiles multicolores, l'édifice abrite une chapelle et un pigeonnier, logés dans des tours du XVIIe. À l'intérieur, on admire le grand escalier décoré de bas-reliefs évoquant les douze travaux d'Hercule, les boiseries du salon, la salle à manger et les stucs réalisés par des artistes italiens. Les jardins à la française céderont la place à la fin du XIXe à un parc à l'Anglaise.
La mairie qui a encore sa cloche, abrita au fil du temps, l'école et le lavoir. Face au bâtiment communal, nous trouvons un magnifique tilleul de Sully haut de trente mètres. La balance communale était autrefois installée sous son ombrage. Elle servait au pesage des petits fruits, cassis et groseilles, dont le bourg était un grand centre de production dans les années 1960.
L'église paroissiale XIIe Saint-Pierre, perchée au-dessus du bourg, a décoré la flèche de son clocher de tuiles multicolores. Dans un domaine voisin, on repère une grotte de rocailles.
Sur la route de Détain, on découvre le gouffre d'en Rochera qui relie le plateau à la base de la falaise, une ciste mégalithique datée de 2000 à 2500 ans avant notre ère, coffre funéraire de trente personnes, et 1 200 m plus loin, le vieux chêne Marchand.
On exploitait autrefois le fer pour le haut-fourneau de Pellerey.
André Beuchot

Coin pique-nique, le vieux chêne marchand

Coffre mégalithique ©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Ecoles maternelle et élémentaire à l'Etang-Vergy.
Collège à Nuits-Saint-Georges.
Lycée à Beaune.
Transports scolaires.

Economie & Développement

Pension Chiens et Chats "Les Cimes de Collonges-lès-Bévy" - 03 80 61 43 68.
Gîte pour 6 personnes - 06 76 95 03 24.

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Visitez le château et son parc à l'anglaise.
Promenades/randonnées.
www.gevreynuitstourisme.com


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus