Villy-le-Moutier


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire Marcel JOBARD
Adresse Place de la Mairie - 21250 Villy-le-Moutier
Tél. 03 80 62 50 29
Email mairie.villylemoutier@orange.fr
Site http://www.villylemoutier.fr/
Horaires d'ouverture Mardi 16h00-17h45 - Jeudi 10h30-11h45
Population 330 habitants. les Villymonastériens et les Villymonastériennes
Altitude 190 mètres Superficie 2013 ha
Situation géographique 11 km de Beaune, 11 km de Nuits Saint Georges, et 11 km de Seurre
Communauté de Communes CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges
Canton NUITS-SAINT-GEORGES

Je suis fan de ma commune

Présentation

Traversé par la rivière le Meuzin, le village de Villy-le-Moutier est situé à 12 km au Nord-Est de Beaune.

Plus d'infos

www.villylemoutier.fr
www.paysdenuitssaintgeorges.com

Tourisme & Patrimoine

- Église romane (classée) ; abrite Saint-Révérien qui a le pouvoir de faire pleuvoir ...
- Deux lavoirs.
- Gîte / chambres d'hôtes.
- Chemin de randonnée n°7.






©André Beuchot

PIERRES DE LÉGENDES DE LA CÔTE-D'OR, LE NOUVEAU LIVRE D'ANDRÉ BEUCHOT


Un nouveau livre pour les curieux, les promeneurs et les amateurs du petit patrimoine.
Plusieurs années de travail et de recherches ont été nécessaires pour réaliser ce nouveau livre, résultat de l'union de Patrice Vachon et d'André Beuchot.
Patrice Vachon avait déjà réalisé de nombreux ouvrages publiés par l'Arche d'Or, deux étant consacrés aux menhirs, dolmens et pierres légendaire. André Beuchot sillonne la Côte-d'Or à la rencontre des richesses du patrimoine et a déjà lui aussi publié de nombreux ouvrages. La collaboration et la complémentarité des deux auteurs permet de présenter aujourd'hui l'ouvrage le plus complet réalisé sur le sujet, avec les légendes associées. Les sites ont été recherchés sur le terrain, quelquefois retrouvés avec difficulté dans la végétation, puis photographiés. Certains, inaccessibles, ne sont pas présentés par respect pour les propriétés privées. Le livre regroupe les menhirs et dolmens, vrais et/ou faux, les pierres qui virent ou qui cornent, les roches des fées ou du Diable, les roches anthropomorphiques rochers de la vouivre ou des loups…etc. LIRE+


Un curieux de passage à Villy-le-Moutier

Un curieux de passage à… VILLY-LE-MOUTIER. Canton de Nuits-Saint-Georges.
La voie romaine d'Agencourt à Pouilly-sur-Saône coupe la voie d'Agrippa près de la rente de l'Hée, à l'est. Au sud-est du village, un gué pavé fut peut-être utilisé dès l’époque gallo-romaine.
Entre Villy-le-Moutier et Villy-le-Brûlé, au lieu-dit La Grande Corvée, deux plates-formes dans les champs pourraient signaler la présence de mottes féodales, l'une encore bien visible, à 400 m au sud de l'église, étant entourée de fossés.
Avec son joli portail roman, l'ancienne église est un vestige d'un prieuré de Bénédictins. Placé sous le vocable de Saint-Étienne au XIe, il fut pillé et détruit pendant la ligue. À cette époque, des tours et des marais enveloppaient la bourgade et la protégeaient. Ce qui ne l'empêcha pas de subir le même sort. On pense que c'est depuis ces évènements que le hameau voisin porte le nom de Villy-le-Brûlé. Le mot "Moutier" nous viendrait, lui, de monastère. Un peu trop amateurs de belles demoiselles, les moines prendront le surnom de "moines du diable". Appellation qui deviendra le sobriquet des habitants. Un puits placé sous l'église, sans doute source sacrée, aurait livré de nombreux débris de statues de Minerve et autres divinités. Encastrés dans les murs de l'église, ils ont été plus tard martelés. Le chœur et l'abside en cul-de-four remontent au XIe, la nef étant réalisée le siècle suivant. On remarque aujourd'hui cinq poutres engoulées. La tour du clocher parée d'ardoises est surmontée d'une courte flèche. Des laves recouvrent toujours l'abside où l'on retrouve une statuette. On s'attarde encore devant la corniche décorative qui encercle le sanctuaire et la minuscule fenêtre située côté nord, la plus ancienne de l'édifice.
À Villy-le-Moutier, on se protégeait autrefois de la sécheresse en plongeant dans l'eau la statue de Saint-Révérien. Cet apôtre du Morvan fut peut-être évêque d'Autun au IIIe. Martyrisé, il eut la calotte tranchée sous Aurélien. Elle fut conservée à Villy-le-Moutier tandis que le reste de son corps était inhumé à Saint-Révérien, près de Corbigny. Jadis, lors des périodes de sécheresse, on transportait aussi ses reliques jusqu'à l'église Saint-Nicolas de Beaune. Les chrétiens venaient nombreux prier le saint pour que la pluie revienne.
Sur la petite place centrale, on trouve la mairie contre laquelle est accolé le monument aux morts, l'ancienne école de filles de bonne facture, la bascule publique faisant désormais office de boite à livres et le magasin à pompes. Construit sur l'emplacement d'une maison forte dont subsiste le fossé sud, le domaine du château comprend la maison de maître en briques, une chapelle carrée, la ferme mitoyenne, une belle grange à la charpente imposante et un moulin à eau. II possède toujours une grande roue en bois goudronné et tout son mécanisme intérieur. Jadis, deux roues se faisaient face et le bief alimentait aussi un battoir.
Édifié à l'écart entre Villy-le-Moutier et Villy-le-Brûlé, le lavoir est équipé d'une cheminée, ce qui permettait aux lavandières de chauffer l'eau des lessives et de se réchauffer. L'étonnant bac à laver flottant disparu, accessible par un escalier, pouvait être assimilé à un bateau, amarré aux supports en fer forgé toujours visibles. On raconte qu'il s'était un jour malencontreusement décroché et que quelques femmes se sont trouvées emportées par le courant. Les mauvaises langues ajoutent que des garnements du village avaient joyeusement saboté l'installation.
Pour terminer, il faut rappeler que l'on trouvait dans le passé du vin, réputé dit-on, pour… sa médiocre qualité !

Villy-le-Brûlé. (Villy-le-Moutiers). Incendié pendant la ligue, le village prit le nom de Villy-le-Brûlé. Il ne reste rien du château également incendié.

Longvay. (Villy-le-Moutier). Édifié à l'écart, le lavoir à cheval sur la Bèze, dispose de deux hauteurs de planches à laver. Le hameau a gardé les vestiges de porterie d'un ancien château et un domaine avec pigeonnier carré en briques.
André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Pôle scolaire à Argilly pour sections maternelles et élémentaires
Aire de Loisirs située au Nord de la commune, ombragée par de nombreux peupliers. Espace réservé aux associations de la commune.
Salle des fêtes d'une capacité de 80 personnes : réservée exclusivement aux habitants de la commune.
Nos associations :
- Le Club des Amis de Villy.
- Le Comité des Fêtes.
2 sociétés de chasse.

Economie & Développement

- Entreprise concepteur de matériel vinicole.
- Exploitant forestier.
- Récolte de cassis.
- 6 agriculteurs.

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Randonnées en forêt.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus