Organismes HLM de Bourgogne-Franche-Comté : l'innovation au service des habitants

11 janvier 2019

Les organismes HLM  sont actuellement en pleine mutation et mul- tiplient leurs  innovations. Ils s’orientent vers la relation client pour développer des services destinés aux  habitants.  Ils se présentent désormais comme un acteur social à part entière, en plus de l’acteur économique incontournable  qu’ils sont  déjà.  Poussés par une  nou- velle dynamique entamée ces dernières années, les bailleurs sociaux affichent une  réelle volonté de  remettre les  habitants au  cœur de leurs préoccupations. Ils imaginent de  nouvelles solutions, souvent peu coûteuses, pour améliorer la qualité de vie des locataires, pour se rapprocher d’eux, au  quotidien. Ce mouvement implique de se réin- venter constamment et de créer de nouveaux métiers.

Appartements  connectés, nouveaux services aux  locataires,  amé- lioration de la vie  quotidienne des personnes âgées ou handicapées, adaptation et rénovation des logements, réduction des charges… Dans tous ces domaines, les organismes HLM de Bourgogne-Franche-Com- té multiplient les innovations pour améliorer la qualité de vie de leurs locataires, rénover leur parc de logements pour en améliorer la performance énergétique et le confort, déployer des outils numériques pour faciliter la relation au  quotidien avec les habitants, faciliter le maintien à domicile des seniors…

Fédérés  au    sein    de   l’Union  sociale  pour  l’habitat,   les   orga- nismes HLM  sont  des  opérateurs  économiques majeurs en  Bour- gogne-Franche-Comté  : ils  logent  plus de  350 000 personnes dans 185 000 logements, emploient  3700 personnes et investissent  600 millions d’euros par an (chiffres 2016). Ils sont aujourd’hui, plus que ja- mais, un acteur social de premier ordre : dans le cadre d’une muta- tion profonde de leurs offres de services, qui  placent le locataire au cœur de leurs politiques, ils déploient des solutions nouvelles et inno- vantes qui  traduisent leur engagement dans une  véritable stratégie de responsabilité sociétale.

Objets connectés et outils numériques, services exclusifs et offres pri- vilégiées, accompagnement  du  vieillissement, travaux d’améliora- tion de la performance énergétique et d’adaptation du logement… Les organismes HLM  de Bourgogne-Franche-Comté montrent l’exemple en matière d’innovation sociale, de progrès technologique et de ré- duction de notre impact écologique.

 ush

Des logements plus économes en énergies et mieux adaptés aux besoins des locataires

En Saône-et-Loire, dans le Territoire de Belfort, dans le Doubs comme en Haute- Saône, des organismes HLM mettent en œuvre des programmes originaux qui contribuent à améliorer la qualité de vie et à préserver le pouvoir d’achat de leurs locataires.

Territoire Habitat entreprend une réhabilitation énergétique exemplaire

Organisme HLM du Territoire de Belfort, Territoire Habitat expérimente un programme permettant d’atteindre le meilleur niveau possible dans la classification des bâtiments basse consommation (BBC étiquette A, soit 34 kilowatts-heure équivalent-pétrole par mètre carré et par an). L’alliance d’une rénovation thermique de grande qualité et de l’implantation de panneaux photovoltaïques permettant à la fois la production d’électricité et de chaleur a pour double conséquence : la réduction drastique des rejets de gaz à effet de serre d’une part (2 kilos-équivalent CO2 par mètre carré et par an) et la nette diminution des charges pour les locataires d’autre part. Le programme est mis en œuvre en partenariat avec des industriels vosgiens, avec l’université technologique de Belfort-Montbéliard et avec les partenaires locaux de Territoire Habitat. Présenté lors du 79e congrès national du logement HLM, à Marseille, en octobre dernier, il est mis en œuvre à titre expérimental dans
36 logements de Belfort, avant un déploiement à grande échelle dans le parc de l’organisme HLM, qui compte 11 310 logements dans 47 communes.

Idéha mêle le béton et le bois

Idéha construit le premier programme (27 logements) du nouvel écoquartier du Crépon, porté par le Pays de Montbéliard Agglomération à Vieux-Charmont (200 logements au total prévus sur un ancien site industriel de 3,5 hectares). Les trois bâtiments d’Arbora Domus, mêlant le béton et le bois, atteignent un niveau de performance énergétique supérieur de 30 % à la RT2012, grâce à une conception exigeante (appartements traversants offrant une parfaite étanchéité à l’air) et au déploiement de solutions innovantes comme l’eau chaude solaire.

 

Habitaconnecté leorganismes HLM montrent lexemple

L’habitatiointelligente -grâcà des capteurs, à des applications, à des objets connectés - donne l’alerte, est mieux gérée, est plus  performante et toujours plus adaptée aux besoins de ses occupants… Bienvenue dans la « smart city » !

Grand Dijon  Habitat surveille ses VMC en temps réelGrand Dijon  Habitat surveille ses VMC en temps réel

L’installation d’une vingtaine  de  sondes, dans un premier temps sur  les groupes VMC  de  875  loge- ments de Dijon Fontaine d’Ouche, de Talant et de Longvic, permet au  premier bailleur social de  la métropole de surveiller en  direct ces  installations sensibles. Les pannes af- fectant  les  moteurs  de VMC sont difficiles à dé- tecter  et peuvent  générer des dégâts coûteux. Si l’expérimentation est concluante, le parc de Grand Dijon Habitat pourrait être entiè- rement équipé : 380 sondes seraient nécessaires pour sécuriser le fonctionnement des ventilations, d’autant plus indispensables que les immeubles sont désormais parfaitement étanches à l’air.

Orvitis invente le « logement-laboratoire »

Associé à Bouygues Construction, qui propose une offre domotique, et à Hakisa, qui installe une  plateforme numérique de services, Orvitis expérimente pendant deux ans, dans 350  logements de Dijon et de Genlis, un dispositif innovant permettant d’observer et d’analyser les évolutions de  comportement de  ses locataires âgés de plus de 65  ans.  L’évaluation de l’opération, qui  passera par la mise en œuvre de  capteurs  et d’objets connectés avec des  services associés, est  assurée par l’université de  Bourgogne. Un  véritable logement-laboratoire ou  « living lab » qui doit améliorer la qualité de vie et le bien-être des locataires âgés ou handicapés et favoriser le maintien à domicile grâce aux  outils numériques, ainsi que le souhaite le conseil départemental de Côte-d’Or dans le cadre de son projet Futurs 21.

Demande de logement à loyer  modéré : la réponse en 72 heures !

Afin de fournir une réponse ultra-rapide aux demandes de logement à loyer modéré sur  un  marché « détendu », l’OPAC  Saône-et-Loire  met en  œuvre le  programme Attriweb  qui  garantit  une  réponse en  72  heures seulement. Concrètement,  les membres de  la commission d’attribution  des  logements peuvent  désormais se réunir virtuellement, grâce à des tablettes, à un rythme nettement supérieur à ce qui se pratiquait auparavant. La réponse aux demandeurs est, du coup, quasiment immédiate. Le système permet de réduire la vacance dans le parc de logements, d’accélérer les remises en location mais aussi de diminuer l’impact environnemental de l’activité de l’organisme en dématérialisation les réunions.

Territoire Habitat passe à la gestion numérique des sollicitationsTerritoirHabitat passe à la gestion numérique des sollicitations

La  gestion par les  agents depuis leur smartphone  de l’ensemble  des   sollicitations   des   résidents  permet  à Territoire  Habitat  de réduire les  délais d’intervention  et de  mieux gérer les demandes des  locataires. Le système Aravis Mobilité  a  été mis   au   point  dans le  cadre du groupement d’intérêt économique ACG-Synergies à partir de 2015. Sa version élaborée permet aujourd’hui de mieux gérer les interventions sur  le terrain et,  grâce à des  QR codes dont  la mise en  œuvre est  prévue en  2019,  de contrôler efficacement les opérations réalisées dans le parc – entretien des parties communes, équipements de sécurité, travaux des prestataires…

Les organismes HLM smobilisent autour du maintien à domicile

Services dédiés, aménagements  spécifiques, logements évolutifs,  résidences labellisées… En matière de maintien à domicile, les organismes HLM imaginent des solutions originales et innovantes.

Orvitis soigne ses locataires seniorsOrvitis soigne ses locataires seniors

À Beaune, à Asnières-lès-Dijon et à Arnay-le-Duc, et bientôt à Longvic, à Sennecey- lès-Dijon et à Fontaine-lès-Dijon, Orvitis propose des résidences-services labellisées Sérénitis,  adaptées  aux   besoins des  personnes âgées.   Résidences dédiées  aux plus de  60 ans ou  intergénérationnelles, elles  disposent de  logements présentant les  conditions d’un maintien à domicile le  plus longtemps possible : accessibilité complète, douches de plain-pied, cuvettes de toilette rehaussées, chemins lumineux, éclairage par détection de  mouvement, volets roulants motorisés, vidéophone à l’entrée, conciergerie, espace extérieur privatif, présence d’un salarié d’Orvitis en permanence…

Une offre packagée signée OPAC Saône-et-Loire

L’OPAC  Saône-et-Loire s’est  doté d’une offre de services à destination des personnes âgées locataires de son parc afin de permettre à celles-ci de retarder le plus possible leur éventuel départ vers un établissement  pour personnes dépendantes. Cette offre sur-mesure concerne par exemple l’aménagement de  la salle d’eau, l’installation  d’un ascenseur extérieur, le développement de la domotique et la mise en  œuvre de services…

Quand le logement s’adapte à la perte d’autonomie

À Audincourt, trois des 30 logements de la résidence Jean-Messagier gérée par Idéha sont particulièrement adaptés aux besoins des personnes âgées : des boutons d’alerte sont positionnés dans chaque pièce et connectés à une assistance 24 heures sur 24, une télécommande permet de contrôler l’éclairage et les volets roulants, les revêtements de sol sont anti- dérapants…
Ce programme a été mis en œuvre grâce à un partenariat avec Vivalib, spécialiste de l’adaptation du logement au vieillissement.

Les organismes HLM accompagnent leurs locataires dans leur vie quotidienne

Offres promotionnelles, accès à des services pour la famille, les enfants, les personnes âgées… Les organismes HLM, en dépit de moyens financiers limités, proposent à leurs locataires des services qui leur simplifient la vie, se positionnant comme de véritables acteurs et partenaires au quotidien.

orvitisAvez-vous votre carte « avantages » gratuite ?

Les organismes HLM proposent de plus en plus d’avantages aux locataires et concluent des partenariats avec des enseignes pour diminuer les coûts d’achats en équipements. Des avantages qui contribuent à améliorer le confort de vie. Cette carte est gratuite. Chez Orviplus, c’est, pour les locataires des quelque 13 000 logements du premier bailleur social de Côte-d’Or, un véritable sésame qui donne droit à des cours de bricolage, à des offres promotionnelles (tarif réduit pour la location d’un deuxième garage, bon de parrainage…), à des conditions financières avantageuses pour l’acquisition de son appartement, à des bons d’achat chez des commerçants partenaires (peinture, papier peint, carrelage, robinetterie, matériel de bricolage…) ou à des facilités pour réaliser des travaux d’adaptation au vieillissement (remplacement d’une baignoire par une douche par exemple). De son côté, l’OPAC Saône-et-Loire permet à ses locataires de bénéficier de certains services financièrement plus accessibles, par exemple dans le domaine des assurances, de la restauration ou de la location de véhicules en cas d’emménagement.

Des cours de soutien et du foot à l’AJA pour les jeunes locatairesDes cours de soutien et du foot à l’AJA pour les jeunes locataires

Dans le cadre d’un partenariat avec Acadomia et l’AJ Auxerre, soutenu par la Caisse d’épargne Bourgogne-Franche-Comté, Domanys propose aux enfants de ses locataires un accès
gratuit à la plateforme de soutien scolaire en ligne 365 Acadomia. Les élèves, du CP à la terminale, trouvent des cours et des exercices sur cette plateforme qui leur donne accès également à des enseignants pour un coup de pouce. De son côté, le célèbre club de foot offre des places pour assister aux matchs et prête ses locaux gracieusement. Un projet d’innovation sociale éducative, fruit de la rencontre entre 3 acteurs locaux de l’Yonne. L’A.J. Auxerre Football et Acadomia ont noué depuis plusieurs années déjà un partenariat afin d’accompagner les jeunes apprentis footballeurs dans un double projet éducatif et sportif. Un plus original inclus dans l’offre de services de Domanys à ses résidents familiaux et qui contribue à réduire les inégalités sociales.

Besoin d’un coup de main ? Bricologue répondra à vos attentes

L’OPAC Saône-et-Loire devrait proposer prochainement à ses locataires un service baptisé « Bricologue » leur permettant de bénéficier de l’intervention rapide, dans des conditions privilégiées, d’un technicien pour tout problème rencontré dans leur logement. Le « bricologue » a pour vocation de réaliser de petits travaux de maintenance et des dépannages qui n’entrent pas en concurrence avec les entreprises du bâtiment – le changement d’une ampoule par exemple. La mise en œuvre de ce service innovant se heurte toutefois à des difficultés d’ordre économique et financier liées à la loi Élan, qui réduit les moyens dont disposent les organismes HLM pour proposer des produits innovants à leurs résidents.

 

C’est une petite révolution culturelle qui est en marche !

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Orvitis : des travaux d'éco-rénovation sur 450 logements
Joël ABBEY, Président, et les membres du Conseil d'administration...
ORVITIS présente ses opérations réalisées en sud Côte-d'Or.
Bailleur social ce n’est pas, loin s’en faut, qu’encaisser...
Orvitis inaugure 15 logements à Chenôve
Le programme de renouvellement urbain de la ville de Chenôve et...
L'habitat solidaire en Côte-d'Or, 1ère mission d'Orvitis
François Xavier Dugourd, président d'Orvitis a confirmé...
Résidence sociale de Semur, Orvitis renforce son implantation locale
En rachetant au CCAS de la Ville de Semur-en-Auxois, la Résidence...
Orvitis : des valeurs fortes au service des hommes et des territoires
Avec environ 13 000 logements répartis sur 130 communes du...
A Beaune, Orvitis pose la 1ère pierre d'une résidence intergénérationnelle
Le 25 avril 2016, Alain SUGUENOT, Député-Maire de BEAUNE et...
Orvitis, entre réalisations et projets, des initiatives.
Lors de sa dernière réunion, le Conseil d’Administration...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.