Soussey-sur-Brionne


Village - CCCV


Donjon - CCCV


sculpture Église - CCCV


Festivité - CCCV

Maire François FROMENT
Secrétaire de Mairie SEIGNOT Jocelyne
Adresse Village - 21350 Soussey-sur-Brionne
Tél. 03 80 64 64 27 Fax 03 80 64 64 27
Email soussey.mairie@numeo.fr
Site www.cc-vitteaux.fr
Horaires d'ouverture Lundi 14h30 -18h
Population 102 habitants.
Altitude 400 mètres Superficie 1460 ha
Situation géographique Latitude: 47° 19' 32'' Nord - Longitude: 4° 31' 52'' Est.
Communauté de Communes CC des Terres d'Auxois
Canton SEMUR-EN-AUXOIS

Je suis fan de ma commune

Présentation

Soussey-sur-Brionne s’allonge dans la vallée de la Brionne protégé d’un côté par une falaise rocheuse et de l’autre par des collines coiffées de bois. Les flancs des collines autrefois plantés de vignes sont devenus des prés. Autrefois, la commune s’appelait Socey.
La commune est dotée de plusieurs points d’eau comme « la Fontaine qui bout » ou encore la source pétrifiante de Bouchasey qui coule du côté de la vallée de Civry. On peut également voir près de la chapelle Saint-Jean, la Fontaine Saint-Jean.
Un canal, en partie souterrain, a été construit en 1831 pour réaliser la jonction du réservoir de Grosbois au canal de Bourgogne.
Deux hameaux : Grandchamp et Beurey.

Tourisme & Patrimoine

Eglise Notre-Dame : vitraux remarquables.
Maisons vigneronnes.
Château du XIIIè, XVIè et XVIIIè siècles.
Au hameau de Grandchamp : château du XVIIIè siècle.
La rigole du canal de Bourgogne part du réservoir de Grosbois-en-Montagne jusqu'au Canal et passe sous la montagne.

Donjon - CCCV

sculpture Église - CCCV


Elégante et discrète, la Côte-d’Or séduit par son charme plutôt que par l'exubérance. La richesse de son patrimoine naturel et architectural réserve aux visiteurs des découvertes souvent surprenantes. S'évader en Côte d'Or, c'est la promesse d'une autre perception de notre département ; c'est vouloir partir ailleurs au cœur de son propre territoire...  C'est vouloir l'explorer de mille et une façons pour mieux le connaître. Nous avons donc souhaité rester au plus près de cet immense potentiel environnemental, patrimonial, touristique qui, tout au long des chemins, fera appel à tous vos sens : voir, écouter, sentir, toucher et parfois même goûter. Inépuisable Côte-d’Or, nos coups de cœur ne sont pas tous révélés ici ...  Nous nous évaderons à nouveau vers d'autres territoires dans une prochaine édition. Chaleureux remerciements aux élus et partenaires publics et privés pour la confiance qu’ils nous ont accordée et leur engagement dans la valorisation de leur territoire. 
Valéry Choplain
Découvrir le magazine 


Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… SOUSSEY-SUR-BRIONNE. Canton de Semur-en-Auxois. (Autrefois canton de Vitteaux).
Pour certains, Soussey (autrefois Soccey) viendrait du latin Subsidium, "engloutir, tomber", évocation d'une rivière souterraine. Soussey devint Soussey-sur-Brionne en 1928.
Les origines du vieux château XVIe remontent aux XII-XIIIe. Les bâtiments du XVIIe arborent une belle porte renaissance enjolivée d'un fronton sculpté, des fenêtres à meneaux et accolades et deux bas-reliefs des armes des seigneurs d'autrefois. Une fontaine, un petit parterre à la française et de multiples statues ornent la cour. L'ensemble est dominé par le puissant donjon carré du XIIIe comptant quatre étages surnommé "tour de Brionne". Les croisées d'ogives du rez-de-chaussée surprennent. Une tour ronde d'escalier accolée donne accès au logis et à la chambre, animés par une mise en scène avec des mannequins en costumes. Le donjon a retrouvé de forts rares hourds en bois, portés par des corbeaux de pierre et des ouvertures protégées par des volets rabattables que l'on découvre au dernier étage. Outre sa cheminée ronde, presque fluette comparée à la masse de la construction, la tour conserve quelques traces de peintures murales XVIIe. L'ensemble s'entoure d'un parc à l'Anglaise parsemé de statues diverses. On peut y voir un magnifique colombier rond comptant 2 400 boulins en pierre qui a gardé son échelle tournante. À proximité, une jolie maisonnette couverte en laves abrite une fontaine.
L'église de la Nativité conserve du XIIIe le chœur, et du XVIe, la nef. On y remarque une litre XVIIe avec les armoiries des Damas et à l'extérieur, le curieux petit bas-relief d'un Christ. Le mur d'enceinte accueille un puits niché dans l'épaisseur de la maçonnerie, protégé par une magnifique grille en fer forgé où deux anges dos à dos et une Vierge veillent sur l'eau précieuse. Au village, on trouve la mairie école XIXe, une intéressante maison vigneronne XIIe avec puits intérieur, un pigeonnier carré, de nombreux ponts faits de dalles de pierre et un pont aqueduc permettant à un ruisseau de se glisser sous la rigole du canal. Plusieurs moulins à eau profitaient jadis de la rivière comme le moulin Capitain ou le moulin de Grand-Champs.
Sur les hauteurs, la chapelle romane Saint-Jean, XIIe, semble le plus âgé des monuments locaux. D'allure massive, elle se couvre de laves. Autrefois plus imposante, elle a perdu sa nef ; seuls l'abside et l'avant-chœur sont arrivés jusqu'à nous. À proximité, la source miraculeuse indiquait les chances de survie des nourrissons. On y jetait les langes. S'ils flottaient, on pouvait être tranquille, mais s'ils coulaient… ! Derrière la chapelle s'étirent de belles roches et un énorme rocher isolé, portant les ruines de la "Tour de Jéricho". Souvent considérée comme une tour à signaux, elle serait plutôt les vestiges d'un ermitage dans lequel vivaient deux vierges.
À l'est se niche la sortie du tunnel de 3,6 km emprunté par la rigole qui relie Grosbois au canal, que l'on repère sur la montagne grâce aux puits de ventilation disséminés dans les prés. Aux alentours, on croise une petite cascade sur le ruisseau de Brionne et d'anciennes tufières.
Une autre rigole, beaucoup plus petite, est creusée dans un mur en tuf au lieu-dit Godot ; une sorte de micro aqueduc original qui guide les eaux de la source pétrifiante de Bouchasey.
À moins de deux kilomètres au nord, la ferme de l'Épinois fut une ancienne abbaye de Trappistes dont subsiste la chapelle Saint-Agri ou Saint-Agrice du XVIe couverte de laves. Elle fut longtemps un lieu de pèlerinage.

Grandchamp/Grand-Champ. (Soussey-sur-Brionne). Un "château" moderne composé de plusieurs bâtiments dont une tour néo-gothique bâtie au XIXe, a pris la place d'un château fort des XII-XIIIe dont ne subsistent que quelques traces de murs. L'ensemble cache une demeure "Belle Epoque" aux toits d'ardoise parfois appelée "Villa des Vallées" et un beau pigeonnier carré. Le hameau garde quelques maisons couvertes de laves et un modeste oratoire accueillant plusieurs statuettes.

Beurey. (Soussey-sur-Brionne). Seule une croix en bois retient brièvement l'attention dans ce hameau de quelques maisons.
André Beuchot


Festivité - CCCV

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Associations :
La Brionnaise.
La Truite de la Brionne.
Association Communale de Chasse.

Économie & Développement


Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Promenades/randonnées. Pêche.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire