Parc éolien "Entre Tille et Venelle".

26 mai 2015

Eric DELZANT, préfet de la région Bourgogne, préfet de la Côte d’Or, a délivré le 21 mai 2015 les permis de construire pour 21 mâts et 7 postes électriques de livraison dans le cadre du projet « Entre Tille et Venelle ».

 

 

 

 

 

 

 

 

D’ici 15 ans, 1/3 de l’énergie que nous consommons sera renouvelable. C’est en effet, l’un des objectifs du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte. L’éolien doit, bien évidemment, y prendre toute sa part. A ce jour, au plan national, les dernières données disponibles sur la puissance éolienne terrestre installée sont de 9 143 MW (sur un objectif d’éolien terrestre de 19 000 MW à l’horizon 2020).

 

L’éolien en Bourgogne et en Côte-d’Or

 

En Bourgogne, le Schéma régional Climat Air Énergie (SRCAE) et son annexe le Schéma régional Éolien (SRE), approuvés en juin 2012, fixent un objectif de développement de l’éolien de 1 500 MW d’ici à 2020.

À fin avril 2015, on comptait 279 MW installés et raccordés en Bourgogne, dont 141,6 MW pour la Côte-d’Or (72 mâts). La puissance totale autorisée pour la Côte-d’Or à ce jour est de 382 MW pour 179 éoliennes.

Eric DELZANT, préfet de la région Bourgogne, préfet de la Côte d’Or, est donc attentif à poursuivre la mise en œuvre du schéma régional éolien pour rendre concrète la transition énergétique en Bourgogne et atteindre l’objectif fixé.

C’est pourquoi il a délivré le 21 mai 2015 les permis de construire pour 21 mâts et 7 postes électriques de livraison dans le cadre du projet « Entre Tille et Venelle ».

 

Au travers de l’examen des dossiers de permis de construire et d’autorisation d’exploiter, le préfet est vigilant sur la compatibilité des projets éoliens qu’il autorise avec la santé, la sécurité, la protection de la nature, de l'environnement et des paysages.

Il a donc décidé de refuser le permis de construire 2 éoliennes à Crecey-sur-Tille car, bien que situées à 1 km (la réglementation impose une distance minimum de 500 m) d’un quartier pavillonnaire de Selongey en cours d’urbanisation, les éoliennes créeraient un effet de surplomb important qui a été estimé hors de proportion et incompatible avec un quartier d’habitation.

Ce projet tel qu’autorisé consiste en la création d'un parc éolien au Nord-Est du département de la Côte-d'Or (21) sur les communes de Avelanges, Villey-sur-Tille, Marey-sur-Tille et Selongey.  Ces communes appartiennent à la communauté de communes des vallées de la Tille et de l’Ignon et pour Selongey, à la communauté de communes de Selongey.

Le parc sera composé de 21 éoliennes d'une puissance unitaire prévue de 3 MW, soit une puissance totale de 63 MW, pour une hauteur en bout de pale de 175 m :

- 9 éoliennes et 3 postes électriques de livraison à Marey-sur-Tille,

- 3 éoliennes et 1 poste électrique de livraison à Villey-sur-Tille,

- 4 éoliennes et 2 postes électriques de livraison à Avelanges,

- 5 éoliennes et 1 poste électrique de livraison à Selongey.

 

Ce projet s’inscrit dans les 110 MW de puissance éolienne attribués par le Schéma régional éolien au secteur Nord-Est de la Côte-d’Or qui est un secteur compatible avec le développement de ce type d’énergie renouvelable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.