Longeault-Pluvault


©André Beuchot


©André Beuchot


©Gérard Maës


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire Daniel CHETTA
Secrétaire de Mairie Véronique LE GENTIL
Adresse 5, route de la 1ere Armée - 21110 Longeault-Pluvault
Tél. 03 80 47 97 20 Fax 03 80 47 97 21
Email longeault@wanadoo.fr
Site www.mairie-longeault.com
Horaires d'ouverture Mardi 16h30-19h, Jeudi 13h-14h / 16h30-18h30
Population 1122 habitants. Les Longaquéens-Plovatois
Altitude 193 - 198 mètres Superficie 124 ha
Situation géographique Sur la RD 905 à 3 km de GENLIS - 13 km d'AUXONNE - 20 km de DIJON
Communauté de Communes Plaine Dijonnaise
Canton GENLIS

Je suis fan de ma commune

Présentation

Longeault-Pluvault est une commune nouvelle française résultant de la fusion des communes de Longeault et Pluvault le 1er janvier 2019.
Commune rurale située entre Val de Saône et le Grand Dijon. Elle est traversée par deux rivières : la Tille et la Norges. Ses activités associatives et commerciales très dynamiques, font de Longeault-Pluvaut un village très attractif où il fait bon vivre.

Plus d'infos

www.plainedijonnaise.fr

Tourisme & Patrimoine

L'Amiral Louis-Hippolyte Violette, dont une rue porte son nom, a vécu à Longeault. Inventeur du périscope, il a été maire de la commune pendant la Seconde Guerre mondiale.
Pluvault : Église Notre-Dame de l'Assomption.
Ancienne chapelle du château édifiée en 1685. Plafond en caisson. Deux vierges, une en marbre blanc du XIVè siècle, l'autre en pierre de l'école bourguignonne du XVè siècle qui fut exposée en Belgique et à Autun au Musée Rollin. Le clocher est de style Franc-Comtois ; beffroi à deux cloches.

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot


Le saviez-vous ?

Un curieux de passage à… LONGEAULT-PLUVAULT. Canton de Genlis.
Nouvelle commune née le 1er janvier 2019 de la fusion de de Longeault et Pluvault. Pour faciliter la description, les villages accolés restent cependant traités séparément.

Longeault. Longeault-Pluvault.
De 1818 à 1842 les villages de Pluvault et de Longeault furent réunis administrativement. Ils le sont de nouveau depuis janvier 2019. On surnomme les habitants les "Meuquoux" : les moqueurs.
Faute d'église, les curieux s'attarderont devant une maison ayant abrité cinq moines mendiants de la commanderie des Templiers. Une demeure bourgeoise XVIIIe avec dépendances se cache dans son parc. On déniche encore les vestiges des fossés d'une maison forte disparue du XIIe et un pigeonnier carré. L'ancien moulin fut converti en distillerie, la "Société anonyme des Sucreries et Distilleries de la Côte-d'Or" qui consommait 7 000 tonnes de betteraves en 1926.
Enfant d'adoption de la commune, marin et physicien, l'amiral Louis-Hippolyte Violette, habita Longeault dont il fut Maire de 1937 à 1944. De 1888 à 1892, il sillonne l’Atlantique et le Pacifique à la voile. Ses études mathématiques l’amènent à mettre au point plusieurs instruments optiques pour l'armée. II s‘intéresse à l’artillerie, et invente des lunettes de tir dites "lunettes Violette". Alors enseigne de vaisseau, Louis-Hippolyte Violette travaille avec René Daveluy. Ensemble, ils mettront au point le premier périscope opérationnel pour les sous-marins. Il effectua également une traduction de la Bible en… Papou !

Pluvault. (Longeault-Pluvault).
Très étiré, Pluvault, dont les habitants portent le sobriquet de "Fiers en cul", offre au visiteur la belle église XVIIe en briques rouges Notre-Dame de l'Assomption, au curieux clocher bulbe. Si on a la chance de pouvoir pénétrer à l'intérieur, on pourra y admirer un beau lustre, deux Vierges et surtout, un magnifique plafond en caisson.
De part et d'autre, on découvre d'un côté la mairie et sa petite annexe aux ouvertures rehaussées de briques rouges, de l'autre l'école de garçons XIXe. Si la commune possède une école maternelle, Pluvault comptait autrefois une école religieuse de filles.
Le lavoir sur le Crosne voisine des vannages et un petit pont de pierre. Le château de Pluvault, restauré et remanié au XIXe et plus récemment, est tout proche. Le tout premier château du début du XVIe fut incendié par les troupes de Gallas en 1636. Restauré avec ses communs au XVIIIe, il possédait alors ses tours et ses fossés. Il devra l'être à nouveau après la Révolution, d'autant qu'il aurait abrité des prisons. Menacé de destruction à cette époque, il fut sauvé grâce aux habitants du village qui s'y opposèrent.
Au gré des rues, on remarque plusieurs maisons de maitres parfois en pierres, parfois en briques.
On raconte que les anciens gibets appelés les "fourches patibulaires", se dressaient au lieu-dit "les Neufs Journaux" ou "Les Justices" (Longeault). En 1789, une troupe de volontaires de la Côte-d'Or de passage aurait culbuté les quatre piliers en pierre, vendus ensuite à un habitant de Genlis.
André Beuchot

©Gérard Maës



©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Vie associative très active. Associations culturelles et sportives.
Ecoles maternelle et primaire, accueil périscolaire (matin, soir et restauration scolaire).
Médecin et pharmacie.
Portage de repas à domicile (personnes âgées et/ou problème médical).

Economie & Développement

Zône d'activité très dynamique, les entreprises et commerces principalement situés sur l'axe de la route Départementale 905. Accès autoroutiers à proximité l'un à 3 km, le suivant à 13 km. Zône très porteuse d'emploi pour notre canton.
Services de proximité pour ses habitants (médecin, pharmacie, boulangerie ...)

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Vie associative ; sports, culture.
fête de la musique.
Fête Nationale du 14 juillet.
Journée des associations, soirée des associations.
Repas des "Anciens", Arbre de Noël.


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus