Couchey


L'allée des tilleuls

Maire CARRE Gilles
Adresse 3 place Charles de Gaulle - 21160 Couchey
Tél. 03 80 52 10 90 Fax 03 80 52 84 24
Email ville.couchey@wanadoo.fr
Site http://www.mairie-de-couchey.fr/
Horaires d'ouverture Lundi 9h-12h, Mardi 9h-12h, Mercredi 9h-12h et 13h30-16h30, Jeudi 9h-12h, Vendredi 9h-12h et 13h30-16h30, Samedi 9h-12h sauf pendant les vacances scolaires
Population 1200 habitants. Les Couchois ou les Loups
Altitude 348 mètres Superficie 1269 ha
Situation géographique Latitude: 47° 15' 38'' Nord - Longitude: 4° 58' 53'' Est.
Communauté de Communes CC de Gevrey-Chambertin et de Nuits-Saint-Georges
Canton LONGVIC

Je suis fan de ma commune

Présentation

Village viticole situé le long de la route des Grands Crus, à 8 km au Sud-Ouest de Dijon. Si vous entendez parler de loups à Couchey, le péril n’est pas imminent : il ne s’agit pas du carnivore qui hanta vos songes, mais seulement du surnom des habitants de Couchey dont les anciens auront plaisir à vous conter l’origine.

Plus d'infos

www.ccgevrey-chambertin.com

Tourisme & Patrimoine

Eglise Saint-Germain d'Auxerre.
Croix Renaissance.
Anciennes maisons de vignerons (XVIIè siècle).
Allée de tilleuls.
Table d'orientation.




PIERRES DE LÉGENDES DE LA CÔTE-D'OR, LE NOUVEAU LIVRE D'ANDRÉ BEUCHOT


Un nouveau livre pour les curieux, les promeneurs et les amateurs du petit patrimoine.
Plusieurs années de travail et de recherches ont été nécessaires pour réaliser ce nouveau livre, résultat de l'union de Patrice Vachon et d'André Beuchot.
Patrice Vachon avait déjà réalisé de nombreux ouvrages publiés par l'Arche d'Or, deux étant consacrés aux menhirs, dolmens et pierres légendaire. André Beuchot sillonne la Côte-d'Or à la rencontre des richesses du patrimoine et a déjà lui aussi publié de nombreux ouvrages. La collaboration et la complémentarité des deux auteurs permet de présenter aujourd'hui l'ouvrage le plus complet réalisé sur le sujet, avec les légendes associées. Les sites ont été recherchés sur le terrain, quelquefois retrouvés avec difficulté dans la végétation, puis photographiés. Certains, inaccessibles, ne sont pas présentés par respect pour les propriétés privées. Le livre regroupe les menhirs et dolmens, vrais et/ou faux, les pierres qui virent ou qui cornent, les roches des fées ou du Diable, les roches anthropomorphiques rochers de la vouivre ou des loups…etc. LIRE+


Un curieux de passage à Couchey


Un curieux de passage à… COUCHEY.

Les habitants portaient le sobriquet de Loups car selon une légende, lors d’une famine, ils attaquèrent un convoi de nourriture.
Construite au XIVe, l'église Saint-Germain fut remaniée au XVIe. Le clocher se pare de tuiles vernissées, tandis que l'horloge se singularise par son unique aiguille joliment décorée, la grande jugée inutile par le fabricant car illisible de loin, étant délaissée. La tradition affirme que le clocher accueillait aussi un carillon original à trois cloches. Mais frappées habilement à différents endroits, à l'intérieur et à l'extérieur, elles auraient permis de jouer des airs simples sans difficulté. On découvre sur le côté de l'édifice, une magnifique croix Renaissance.
L'existence d'une maison forte est attestée à Couchey dès le début du XIIIe. Au XVe, la famille des Saulx la renforce et construit la tour nord-est. Les siècles suivants, la forteresse se transforme en édifice plus confortable. Claude de Longvy, cardinal de Givry, aménage le corps de logis occidental au XVIe. Au XVIIe, l'amiral Philippe Chabot, aménage lui, la tour… Amiral ! À la fin de ce siècle, Jacques Languet, trésorier de France qui en est le propriétaire, fait abattre partiellement la courtine orientale. Après la Révolution, le château saisi est vendu au citoyen Demoulin qui récupère ce qui l'intéresse et revend le domaine en trois lots. Le château dit de Bauffremont, présente maintenant deux visages. Côté rue, une façade allongée coupée en deux par une forte tour carrée aux ouvertures irrégulières et dispersées, couverte en petites tuiles. Côté jardin, un ensemble encadré par deux tours rondes percées de bouches à feu. Dans le parc, se niche un beau colombier rond couvert en laves, joliment restauré, qui semble remonter au XVe. Un escalier intégré dans l'épaisseur de la maçonnerie, conduit à l'étage où l'on dénombre 1600 boulins.
Pour sa part, la mairie de Couchey est de style Napoléon III. La partie centrale, majestueuse, se singularise avec son décor en pierres bicolores. Dans un énorme chien-assis trônant au centre de la toiture, on observe une cloche. Autrefois, de longs abreuvoirs bordaient l'édifice. On les retrouve sur les cartes postales anciennes qui précisent que leur utilisation était payante près de l'arrivée d'eau, gratuite à l'autre extrémité ! Derrière la mairie on repère un beau domaine ouvert par une magnifique grille en fer forgé.
À l'ouest, la combe de Vaulon s'enfonce dans la côte en se resserrant progressivement. À l'extrémité, une petite grotte abri accueillera marcheurs ou grimpeurs attirés par les falaises sauvages du fond de combe. Dans le bois du Moulin à Vent qui s'étire au-dessus de la pointe de la combe, on déniche une multitude de dolines artificielles, prouvant que le territoire fut l'objet d'une intense activité. À l'extrémité de la combe Lavaux, en débouchant sur le plateau, on observe les restes d'anciens fours à chaux creusés à même le sol. Les falaises de cette combe accueillent de leur côté, les grimpeurs amateurs de falaises sauvages.
Autre promenade appréciée, celle de l'allée des tilleuls plusieurs fois centenaires. Deux cents mètres au sud-est, au lieu-dit "Les Potey", un bosquet dissimule un intrigant faux menhir.
Dans les vignes on trouve une surprenante maisonnette aux murs peints. Un blason dédié au seigneur Bligny et souligné d'une fleur de lys, surmonte une inscription en lettres plus importantes : "Marsannay". Nous sommes pourtant sur le territoire de Couchey. Mais les vins produits portent ici l'appellation Marsannay. Autrefois, Couchey était également réputé pour ses eaux minérales purgatives.
À l'est enfin, au bord de la route de Beaune, on observe une fontaine abrité sous sa coupole en pierre
Près de Flavignerot, les sportifs descendront dans le gouffre de la Rente Neuve.

André Beuchot


L'allée des tilleuls

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Enfance :
Ecole maternelle Louis Combes.
9 rue jules ferry - 03.80.52.70.57.
Ecole élémentaire Louis Combes.
9 rue jules ferry - 03.80.51.14.10.
De nombreuses associations actives.

Economie & Développement

Zône industrielle et artisanale ; Métiers du bâtiment ; sanitaire, carrelage, peinture, électricité, cuisine.
Commerces et services de proximité.
Tonnellerie.
Viticulture.

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Randonnées/promenades - Forêt communale.
www.gevreynuitstourisme.com


Fan de ma Commune

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus