La Côte-d'Or des Chefs

La Côte-d'Or des Chefs

Info+ :

En 2019, Côte-d'Or Tourisme, bras armé du Conseil Départemental pour le tourisme fait briller la Côte-d'Or à travers l'opération "La Côte-d'Or des chefs".
Deux objectifs :
- promouvoir la gastronomie Côte-d'Orienne sur son territoire mais aussi nationalement en fédérant ses chefs,
- valoriser les filières locales pour produire des produits locaux de qualité.

 

Côte-d'Or Tourisme

www.cotedor-tourisme.com


Imaginant des repas de saison créatifs gourmands qui font la part belle aux produits frais et locaux, chaque chef imprime de sa personnalité les recettes concoctées avec passion. Avec leurs équipes, ils vous accueilleront chaleureusement ; n'hésitez pas à franchir le seuil de leur établissement, la qualité et la créativité de leurs plats vous émerveilleront. 

Territoire phare de la Bourgogne, la Côte-d’Or rayonne par ses couleurs chatoyantes à l’automne sur le vignoble, dont les Climats sont inscrits au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle compte les meilleurs crus et affiche fièrement une concentration de talents culinaires, nourrie par de grands noms de la gastronomie française, au service d’une cuisine généreuse, inspirée et résolument contemporaine.

La Côte-d’Or ne cesse par ailleurs d’innover en matière de gastronomie et de vins, prenez par exemple la dernière dénomination géographique "Bourgogne Côte d’Or" qui fait la part belle aux viticulteurs de la Côte, la Cité des vins des Climats de Bourgogne qui se construit à Beaune, la Cité internationale de la gastronomie et des vins qui prend forme à Dijon, rendant hommage à l’inscription du repas gastronomique des Français à l’UNESCO.

La Côte-d’Or, l’absolue Bourgogne, n’a pas fini de faire parler d’elle !

 La Côte-d’Or des chefs

Sommaire

20 chefs en Côte-d'Or

Hostellerie Cèdre Beaune 
› Beaune
L’Agastache › Volnay
L’Un des Sens › Dijon
Le château bourgogne › Dijon
Le Charlemagne › Pernand-Vergelesses
L’Ermitage de Corton › Chorey-les-Beaune
Parapluie › Dijon
Loiseau des Vignes* › Beaune
Le Vintage - le richebourg › Vosne-Romanée
Le Lassey - Château de sainte-sabine › Sainte-Sabine 
Le Comptoir de Pagny › Pagny-le-Château
L’auberge de la Charme* › Prenois
Restaurant Christian Quenel › Flagey-Echézeaux
Le 1131* - Abbaye de la Bussière › La Bussière-sur-Ouche
Loiseau des Ducs * › Dijon
La Table de Levernois* › Levernois
L’Essentiel › Dijon
Restaurant gastronomique du château de Courban* › Courban
L’ED .EM * › Chassagne-Montrachet
La Côte-d’Or** › Saulieu

 

Jordan Jordan Billan, chef du restaurant de l’Hostellerie Cèdre - Beaune

Jordan Billan,
chef du restaurant
de l’Hostellerie Cèdre - Beaune

Son parc arboré, poumon vert du centre-ville, s’ouvre à tous et l’établissement emblématique se modernise d’années en années.
L’équipe en cuisine s’apprête à suivre la voie de la bistronomie, sous l’égide du nouveau chef, Jordan Billan. 
Sa force ? Le travail du produit entier, la précision et le soin apportés à ce dernier. Ses rencontres quotidiennes avec les producteurs locaux en font un chef investi et soucieux de la qualité des produits servis. Grenouilles et jarrets sont sublimés, asperges et fraises mises à l’honneur.
La carte se redessine et invite à l’expérience d’une gastronomie décomplexée.
Nouveauté au bistrot le midi : 27€ les 2 plats au choix, 32€ pour le menu entrée, plat et dessert. Le soir, menu gastronomique à partir de 58€.

Jordan Billan, chef du restaurant de l’Hostellerie Cèdre - Beaune

Hostellerie Cèdre Beaune
12 Boulevard Maréchal Foch
21200 Beaune
03 80 24 01 01
www.cedrebeaune.com

                                                                    

  

 

 

 

 

 

 

 

 

Nunzio Iacono, chef du restaurant L’Agastache - Volnay Nunzio Iacono,
chef du restaurant
L’Agastache - Volnay 

Caroline et Nunzio vous accueillent à l’Agastache comme si ils vous recevaient chez eux. Dans un cadre ancien à la déco contemporaine, le lieu est presque intime et l’ambiance conviviale et détendue. Les plats du jour sont associés à la perfection avec les meilleurs vins du moment.
Une belle adresse, fraîche et bio où tout est fait maison ou sélectionné avec soin auprès des meilleurs fournisseurs locaux... Une adresse qui fait du bien aux papilles et à la santé.

 

Nunzio Iacono, chef du restaurant L’Agastache - Volnay

 L’Agastache
1 Rue de la Cave
21190 Volnay
03 80 21 12 30
http://lagastache-restaurant.com/

 

 

 

 

 

Sébastien Mortet, chef du restaurant L’Un des Sens - DijonSébastien Mortet,
chef du restaurant
L’Un des Sens - Dijon

A quelques pas du quartier des Antiquaires, Vanina et Sébastien Mortet ont su conserver le charme de cet endroit pittoresque. A côté des murs en pierre et des poutres apparentes, tables en inox et fauteuils en cuir se conjuguent dans un décor où l’attrait de l’ancien et le confort du moderne s’entremêlent.

Si le soleil est au rendez-vous, les convives pourront également profiter de la jolie terrasse sur cour en plein centre de Dijon. Dans l’assiette, les plats sont colorés et exécutés avec précision.
On apprécie la légèreté de la cuisine méditerranéenne mêlée aux classiques de la gastronomie bourguignonne.
A l’origine de ce parti-pris, on retrouve le chef Sébastien Mortet qui, après plusieurs expériences d’un bout à l’autre de l’hexagone, a décidé de poser ses couteaux dans sa région natale. Fervent défenseur du « faitmaison » et locavore, il n’hésite pas à cueillir ses herbes aromatiques et ses fruits rouges dans la maison familiale de Dienay. Une adresse qui nous donnerait presque un air d’indécence.

Sébastien Mortet, chef du restaurant L’Un des Sens - Dijon

 L’Un des Sens
3 Rue Jeannin, 21000 Dijon
03 80 65 75 58
www.lundessens-dijon.fr

 

 

 

 

 

 

Gonzalo Pineiro, chef du restaurant Le Château Bourgogne - DijonGonzalo Pineiro,
chef du restaurant

Le Château Bourgogne - Dijon

C’est en Espagne, sa terre natale, que le chef a fait ses armes. D’abord en Catalogne, puis à St Jacques de Compostelle, il parfait son savoirfaire dans de grandes maisons, dont le restaurant Toñi Vicente (1 étoile Michelin). C’est en 1995 qu’il choisit de quitter sa Galice pour suivre sa femme en France. Il débutera au Château Bourgogne quelques mois plus tard, en tant que commis. Il franchira ensuite une à une les étapes qui le mèneront au poste de chef. Sa cuisine audacieuse révèle ses influences méditerranéennes, grâce à un subtile mélange entre saveurs régionales et espagnoles.
Le Château Bourgogne vous plonge dans un univers élégant et cosy, avec des couleurs et des matières chaleureuses. Aux beaux jours, on profite de sa terrasse ouverte sur le jardin, au bord de la piscine chauffée ! Côté cuisine, le chef propose des plats raffinés, à base de produits frais et de saison. Pour le plaisir des yeux, deux ouvertures ont été créées vers la cuisine : l’occasion pour la brigade de laisser entrevoir son savoir-faire. La réputation du restaurant s’est forgée notamment grâce à son célèbre plateau de fromages avec plus de 20 variétés, et son chariot de desserts gourmands faits maison par les 3 pâtissiers ! Le «petit plus» : le sommelier sublime les plats avec sa carte de plus de 300 appellations.

Gonzalo Pineiro, chef du restaurant Le Château Bourgogne - Dijon

Le Château Bourgogne
22, boulevard de le Marne
21000 Dijon
03 80 72 31 13
www.hotel-mercure-dijon.fr

 

 

 

 

 

 

Jordan Georges Prot, chef du restaurant Le Charlemagne - Pernand-VergelessesJordan Georges Prot,
chef du restaurant

Le Charlemagne - Pernand-Vergelesses

Le nom du chef a changé mais le restaurant Le Charlemagne, à Pernand-Vergelesses, a bien l’intention de continuer sur sa lancée. Jordan Prot a pris les commandes de l’établissement aux côtés de Laurent Peugeot, toujours propriétaire. A 25 ans, Jordan Prot connaît bien le restaurant, étoilé de 2006 à 2018 : il partage l’état d’esprit du chef de longue date. « J’ai débuté au Charlemagne comme stagiaire, j’ai tout de suite adhéré à cette culture asiatique », apprécie cet Icaunais qui intègre l’équipe du Charlemagne en 2015 comme second de cuisine. L’année suivante, Laurent Peugeot lui propose de prendre les commandes du restaurant Le Deck, qu’il s’apprête à ouvrir en Egypte. Jordan Prot y restera trois ans comme chef exécutif avant de rejoindre sa Bourgogne natale. De cette expérience, il ramène l’envie de faire plus simple, mais plus varié aussi, dans les associations comme les techniques. « La cuisine du Charlemagne, dit-il, reste d’abord une cuisine du terroir. Nous travaillons avec les producteurs les plus proches de nous. Mais ce coeur bourguignon est coloré de notes asiatiques ».
Condiments, épices, marinades teintent les assiettes d’une volonté d’apporter une touche de pep’s supplémentaire. Et de raconter aussi « ce qu’on a vu ailleurs et toute la diversité de notre monde ». Le jeune bras droit de Laurent Peugeot aime marier les univers, le tout « sans prise de tête ». Au Charlemagne, le pigeon de Côte-d’Or cohabite ainsi avec des champignons shiitaké produits dans une ferme voisine, relevé d’une sauce au poivre de cassis. Une cuisine locale donc, à laquelle Jordan Prot apporte des notes de fraîcheur et ce « je-ne-sais-quoi » japonisant qui plaît tant.

Jordan Georges Prot, chef du restaurant Le Charlemagne - Pernand-Vergelesses

Le Charlemagne
1 route des Vergelesses
21420 Pernand-Vergelesses
03 80 21 51 45
www.lecharlemagne.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

Vincent Chirat, chef du restaurant de l’Ermitage de Corton - Chorey-lès-BeauneVincent Chirat,
chef du restaurant de
l’Ermitage de Corton -
Chorey-lès-Beaune

Le chef Vincent Chirat réalise une cuisine inventive et juste, en ayant pour référence les grands classiques de la région.
« L’important c’est la précision du geste, du dosage et des saveurs »,
explique-t-il. A la carte cet automne par exemple, pigeon de M. Michon désossé, farci et cuit en croûte de sel, les pattes rôties, et pour les sucrés : soupe de pomme, gelée de cassis au pinot noir. Pour accompagner cette cuisine chaleureuse, le restaurant dispose d’une cave de plus de 500 références dont une belle sélection de vins au verre, à partir de 5 € et jusqu’à 20 € pour un grand cru.
Depuis peu, le restaurant propose également sa formule bistrot (entrée, plat, dessert), midi et soir pour 26 €. Rien de mieux pour se faire plaisir sans se ruiner ! Sans oublier le petit plus de Clémence et Nicolas : une terrasse avec une vue imprenable sur les vignobles de Chorey-les-Beaunes, Savigny, Aloxe Corton et Corton 

Vincent Chirat, chef du restaurant de l’Ermitage de Corton - Chorey-lès-Beaune

Ermitage de Corton
21200 Chorey-les-Beaune
03 80 22 05 28
www.ermitagecorton.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chern Hwei Gan, chef du restaurant Parapluie - Dijon

Chern Hwei Gan,
chef du restaurant
Parapluie - Dijon

A deux pas de la charmante place Emile Zola, le Parapluie propose un véritable voyage des sens. La cuisine franco-asiatique du chef malais Chern Hwei Gan, charme les clients avec un métissage des saveurs à la fois étonnant et subjuguant. Anciennement aux manettes du Castel de Très Girard (Morey-Saint-Denis) le chef propose des revisites de plats traditionnels avec des associations audacieuses et des cuissons parfaitement maîtrisées. La carte restreinte (2/3 plats au déjeuner - 5 plats le soir) confirme la fraicheur des produits du marché, pour de belles découvertes gustatives empreintes d’une touche bourguignonne et d’un soupçon d’ailleurs ! Les recettes inventives, parfumées aux épices du monde, sont un enchantement des sens.
Un accueil chaleureux, une équipe aux petits soins : cet établissement au cadre intimiste joue la carte de la simplicité et de la créativité : réservation conseillée !

ParapluieChern Hwei Gan, chef du restaurant Parapluie - Dijon
74 Rue Monge, 21000 Dijon
03 80 28 79 94
www.parapluie-dijon.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il a gravi très vite les échelons, a pris la direction de la cuisine de L’Hostellerie Mourad Haddouche,
chef du restaurant Loiseau
des Vignes* - Beaune

Il a gravi très vite les échelons, a pris la direction de la cuisine de L’Hostellerie. Depuis 2012, ce « philosophe de la nourriture » qui a mis sa créativité au service des spécialités bourguignonnes pour arborer 1 étoile au guide Michelin au coeur de Beaune. Mourad Haddouche est une valeur sûre de la maison Bernard Loiseau et c’est avec bonheur que les gastronomes et oenophiles se retrouvent à sa table. A deux pas des célèbres hospices, cette maison de caractère a été récompensée par une étoile au Guide Michelin. Dans un décor raffiné, pierre de Bourgogne et boiseries d’origine s’harmonisent avec des éléments de décor contemporains.
Une carte entière de vins au verre, avec près de 70 références, pour la plupart introuvables, vous y est proposée.
La cuisine permet de déguster les spécialités de Bourgogne et les créations du chef Mourad Haddouche. De plus, aux beaux jours, la terrasse permet de profiter de la cour du XVIème siècle au coeur du bel hôtel particulier du Cep. 

cd21_Mourad_Haddouche_chef_du_restaurant_Loiseau_des_Vignes_BeauneLoiseau des Vignes*
31 Rue Maufoux, 21200 Beaune
03 80 24 12 06
www.bernard-loiseau.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Jérôme Lathuilière, chef du restaurant Le VinTage - le richebourg - Vosne-RomanéeJérôme Lathuilière,
chef du restaurant
Le VinTage - le richebourg -
Vosne-Romanée

Jérôme Lathuilière a posé ses valises et sa toque à Vosne-Romanée, sur la Route des grands crus. Amoureux de la Bourgogne, il décline une cuisine fraîche et légère dans le restaurant Le VinTage de l’hôtel de luxe Le Richebourg. Une savoureuse alchimie entre terroir et vin que le chef twiste volontiers avec des « petits trucs en plus » plein de surprises. Il décline les classiques de la gastronomie régionale en y apportant une touche d’inventivité et d’originalité, pour une cuisine de saison aux multiples saveurs. Il aime ponctuer ses plats de notes acidulées, dans un jus, un coulis d’herbes, comme pour mieux surprendre et réveiller les sens. Des exhausteurs de goût, en quelque sorte, qu’il décline dans chacune de ses recettes, avec un côté ludiquedécomplexé et une cuisine à la sauce « feeling maîtrisé ».

Venez apprécier cette alliance entre tradition et tendance dans ce restaurant... à combiner avec un moment détente dans le très joli spa de l’établissement !

Jérôme Lathuilière, chef du restaurant Le VinTage - le richebourg - Vosne-RomanéeLe VinTage
Ruelle du Pont
21700 Vosne-Romanée
03 80 61 59 59
www.hotel-lerichebourg.com

 

 

 

 

 

 

Benjamin Linard, chef du restaurant Le Lassey - Château de Sainte-Sabine - Sainte-SabineBenjamin Linard,
chef du restaurant
Le Lassey - Château
de Sainte-Sabine -
Sainte-Sabine

Dans le cadre lumineux du restaurant du château de Sainte-Sabine, avec sa vue imprenable sur Châteauneuf-en-Auxois «Plus beau village de France», la carte dévoile de nouveaux plats. Pas étonnant puisque le chef Benjamin Linard est arrivé fraîchement aux fourneaux, après un passage chez Georges Blanc, précédé d’expériences dans les plus belles tables de la région, dont le Relais Bernard Loiseau et Lameloise. Morvandiau pur jus, le nouveau chef apporte avec sa cuisine, un vent de jeunesse, de fraîcheur et d’élégance en totale résonance avec les lieux.

Benjamin Linard, chef du restaurant Le Lassey - Château de Sainte-Sabine - Sainte-SabineLe Lassey
8 Route de Semur
21320 Sainte-Sabine
03 80 49 22 01
www.saintesabine.com

 

 

 

 

 

Iza Guyot, chef du restaurant Le Comptoir de Pagny - Pagny-le-Château Table à la campagneIza Guyot,
chef du restaurant
Le Comptoir de Pagny -
Pagny-le-Château
Table à la campagne

Iza Guyot, est une ex-cheffe de renom parisienne qui a travaillé chez les plus grands avant d’oser se lancer, ici en Côte-d’Or, dans le projet ambitieux de faire revivre une adresse de village. Avec un parcours aussi riche que le sien, elle pourrait en impressionner plus d’un. Pourtant, sa cuisine, précise et généreuse, et sa personnalité, riche et bienveillante, en font un nom de la gastronomie des plus accessibles. Passionnée comme l’était son ami non moins célèbre Joël Robuchon, c’est dans l’exécution de ses plats, le partage et le souci constant de rendre les gens heureux qu’elle se démarque. Une touche personnelle indélébile, héritée en partie de son éducation culinaire auprès des soeurs. Une identité forte qui prend aujourd’hui toute sa place dans son établissement.
Associant tradition et modernité, les recettes locales d’autrefois sont remises au goût du jour et sublimées. Travaillant en circuit-court avec des produits de saison, le patrimoine culinaire est réhabilité, à l’exemple du plat « signature » du lieu : la pôchouse.

Iza Guyot, chef du restaurant Le Comptoir de Pagny - Pagny-le-Château Table à la campagneLe Comptoir de Pagny
1 Rue de la Poste
21250 Pagny-le-Château
03 80 72 01 09
www.comptoir-de-pagny.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Nicolas Isnard, chef du restaurant l’Auberge de la Charme* - PrenoisNicolas Isnard,
chef du restaurant
l’Auberge de la Charme* -
Prenois

Les épicuriens connaissent la table comme une référence gastronomique dans la région, d’abord pour le tandem complémentaire de chefs derrière les fourneaux mais aussi pour leur audace dans l’assiette. Récompensés il y a dix ans par une étoile au Guide Michelin, Nicolas Isnard et David Le Comte continuent de sublimer les traditions avec des saveurs délicates mêlant les produits d’ici aux inspirations d’ailleurs, une touche résolument nouvelle cuisine.
L’Auberge de la Charme, renommée pour l’excellence de sa cuisine, c’est une adresse conviviale, qui dès les premiers pas vous plonge dans l’authentique avec un décor laissant place à la pierre de Bourgogne et aux teintes claires, rehaussées de quelques touches de couleurs vives. Le charme se prolonge quand Cécile vous accueille et vous accompagne chaleureusement à votre table : matière naturelle, fauteuil élégant, art de table raffiné. Côté cuisine, l’équipe est guidée chaque matin par les produits du marché et l’inspiration des chefs, avec pour même mot d’ordre : créer des plats et assiettes qui font rêver.

Nicolas Isnard, chef du restaurant l’Auberge de la Charme* - Prenois

Auberge de la Charme*
12 Rue de la Charme
21370 Prenois
03 80 35 32 84
www.aubergedelacharme.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Christian Quenel, chef du restaurant Christian Quenel - Flagey-EchézeauxChristian Quenel,
chef du restaurant
Christian Quenel -
Flagey-Echézeaux

En plein coeur de la route des vins, à Flagey-Echezeaux - entre Vosne-Romanée et Nuits-Saint-Georges - Christian Quenel vous accueille le temps d’une pause gourmande. A 44 ans, l’ancien propriétaire du Fredline à Dijon, a décidé de replonger dans le grand bain en prenant la tête du restaurant Simon, en novembre dernier.
Depuis quelques semaines, les convives profitent des charmes de cette maison bourguignonne fraîchement relookée.
Orchestré par KJBI Déco, entrée, terrasse, salle de restaurant et de séminaire ont revêtu de nouveaux habits, parés de gris et de rouge. Au menu, les produits sont locaux et les recettes modernisées. Esthétique, le dressage offre un résultat minimaliste.
L’oeuf parfait bio et sa crème aux herbes, toasts de pain ; le filet de daurade royale, mousseline de petits pois - wasabi et le crémeux aux fraises, tuile sésame, sorbet citron et billes de pâte à baba ouvrent le grand bal de printemps. Côté vin, ce sont plus de 100 références qui sont présentées avec une belle composition de vins aux verres qui offrent un Chassagne-Montrachet Domaine des Terres de Velle 2013 (blanc) ou encore, un Gevrey-Chambertin Vieilles Vignes du Domaine Faivelet 2012 (Rouge).

Christian Quenel, chef du restaurant Christian Quenel - Flagey-EchézeauxRestaurant Christian Quenel
13, place de l’église
21640 Flagey-Echézeaux
03 80 62 88 10
christianquenel.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Guillaume Royer (MOF 2015) chef du restaurant Le 1131* Abbaye de la bussière - La Bussière-sur-OucheGuillaume Royer (MOF 2015)
chef du restaurant Le 1131*
Abbaye de la bussière -
La Bussière-sur-Ouche


Gamin du cru, Guillaume Royer connaît la Bourgogne comme sa poche. Son objectif : faire découvrir les produits de sa région qui lui sont chers. En effet, ici, pas question de cuisiner des poissons de méditerranée, ce sont la truite bio de Guillaume Baudry à Prégilbert, les lentilles de La Ferme Cérès, le quasi de veau de la ferme de Clavisy, la pièce de boeuf de race ancienne de la Boucherie « Alviset » aux Halles de Dijon, ou encore, le safran des Aulnes de Joël Patin à Auxonne qui nous emmènent au coeur de la Bourgogne, le temps d’une balade gastronomique à effectuer les yeux bandés car ici, c’est le chef qui joue les guides le temps d’un repas. Dès qu’il le peut, c’est avec son équipe qu’il cueille les légumes du potager et les champignons.
Et une fois en cuisine, pas question de gaspiller ! Tous les restes sont récupérés pour faire du compost et nourrir ses cochons. Celui qui est devenu Meilleur Ouvrier de France, a désormais allumé tous les voyants au vert, pour faire de L’Abbaye de la Bussière, une table qui « vaut le détour ».

Guillaume Royer (MOF 2015) chef du restaurant Le 1131* Abbaye de la bussière - La Bussière-sur-OucheLe 1131*
Abbaye de la Bussière
21360 La Bussière-sur-Ouche
03 80 49 02 29
www.abbayedelabussiere.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Louis-Philippe Vigilant, chef du restaurant Loiseau des Ducs* - DijonLouis-Philippe Vigilant,
chef du restaurant
Loiseau des Ducs* -
Dijon

Louis-Philippe Vigilant a quitté sa Martinique natale dès l’âge de 18 ans pour se former. Son génie culinaire lui a rapidement fait débuter une histoire avec le Relais Bernard Loiseau à Saulieu.
Mi-juillet 2013, Dominique Loiseau ouvre sa première adresse dijonnaise, le restaurant Loiseau des Ducs dont il prend la direction des cuisines. Au coeur de la capitale des ducs de Bourgogne, l’établissement se situe dans une belle rue piétonne du quartier historique, la rue Vauban, donnant sur la célèbre place de la Libération. Loiseau des Ducs est installé dans un hôtel classé monument historique : l’hôtel de Talmay, anciennement dit hôtel des Barres, datant du XVIème siècle. Très vite récompensé par un macaron Michelin, le jeune chef travaille également dans cet établissement avec Lucile Darosey, qui a obtenu la distinction « Passion Dessert » en 2019, ce qui la référence parmi les 30 chefs pâtissiers qui comptent en France d’après le guide Michelin.

Louis-Philippe Vigilant, chef du restaurant Loiseau des Ducs* - DijonLoiseau des Ducs*
3 Rue Vauban, 21000 Dijon
03 80 30 28 09
www.bernard-loiseau.com

 

 

 

 

 

 

 

 

Jean-Marc Diop et Philippe Augé chef pâtissier et chef executif et du restaurant La Table de Levernois* - LevernoisJean-Marc Diop et
Philippe Augé
chef pâtissier et chef executif
et du restaurant La
Table de Levernois* -
Levernois

Il privilégie une « cuisine de produits, de goûts, de saveurs et de couleurs ». Après un tour de la France et un passage remarqué par les cuisines du Louis XV aux côtés d’Alain Ducasse, le chef Philippe Augé a finalement posé ses valises à l’Hostellerie de Levernois, auprès du célèbre couple de propriétaires, Suzanne et Jean-Louis Bottigliero. Aux portes de Beaune, le restaurant gastronomique, qui compte également dans son équipe le brillant chef pâtissier Jean-Marc Diop, est aujourd’hui étoilé Michelin. Ici, on reçoit les hôtes dans un décor contemporain, ouvert sur un vaste jardin à la française, traversé par une charmante rivière. La cuisine du chef, riche de saveurs et d’authenticité, fait la part belle aux produits régionaux. Le potager pourvoit les équipes en légumes de saison et la cave remarquable, avec environ 1000 références, invite à découvrir les prestigieuses appellations de la Bourgogne.

Jean-Marc Diop et Philippe Augé chef pâtissier et chef executif et du restaurant La Table de Levernois* - LevernoisLa Table de Levernois*
Rue du Golf, 21200 Levernois
03 80 24 73 58
www.levernois.com

 

 

 

 

 

 

Richard Bernigaud, chef du restaurant L’Essentiel - DijonRichard Bernigaud,
chef du restaurant
L’Essentiel - Dijon

Chez Richard Bernigaud, l’Essentiel est dans l’assiette. Cet ancien cuisinier de grandes brigades - restaurants Stéphane Derbord* à Dijon, Lameloise*** à Chagny (Saône-et-Loire), Guy Savoy*** à Paris, Joël Robuchon*** à Monaco et enfin, Didier Aniès*, à St Jean Cap Ferrat - a posé ses valises dans la cité des ducs.
Dans son QG qui frôle les quarante couverts, le chef-propriétaire élabore une cuisine équilibrée et sans chichis.
Derrière ses fourneaux, il concocte ses recettes aux gré des saisons et veille toujours à fournir la cuisson et l’assaisonnement les plus justes. A la carte, un saumon mariné aux agrumes et aux herbes accompagné par des cannellonis de courgettes et ricotta.
S’en suit un filet de boeuf poêlé et ses pommes de terre confites à l’huile d’olive et au thym, champignons et pak-choï braisé. Côté sucré, difficile de résister à la tarte sablée au sésame, caramel mou, mousse au chocolat 70 % et sorbet cacao.

Richard Bernigaud, chef du restaurant L’Essentiel - DijonL’Essentiel
12 Rue Audra, 21000 Dijon
03 80 30 14 52
www.lessentiel-dijon.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Takashi Kinoshita, chef du restaurant du Château de Courban* - CourbanTakashi Kinoshita,
chef du restaurant
du Château de Courban* -
Courban

Certains pourraient voir en lui la cerise sur le gâteau d’un établissement en pleine éclosion. Ce serait mal connaître la philosophie des propriétaires du Château de Courban, déterminés à faire grandir l’un des lieux désormais emblématiques du Châtillonnais.
Takashi Kinoshita apporte sa pierre à l’édifice grâce à une cuisine équilibrée, précise, couronnée d’une toile au Guide Michelin et qui n’a rien à envier aux plus grands. Le chef a su transcrire l’élégance des lieux dans une cuisine raffinée et pleine de sens, apportant une véritable signature culinaire à l’établissement.
Pas une cuisine japonaise, comme son nom pourrait nous le faire croire, non. Mais un style bien à lui, juste équilibre, entre l’excellence de la tradition française et la technique rigoureuse de ses origines nippones.
Dans les assiettes comme en bouche, les saveurs ont tous les marqueurs de la cuisine classique, locale aussi, chère à nos palais et à celui de ce chef d’expérience : le Tataki de crevette Murano et caviar français Crème légère de Brillat-Savarin Lentilles Bio d’or du Chatillonnais et sa gaufre.

Takashi Kinoshita, chef du restaurant du Château de Courban* - CourbanRestaurant gastronomique
du Château de Courban*
7 Rue du Lavoir, 21520 Courban
03 80 93 78 69
www.chateaudecourban.com

 

 

 

 

 

 

Edouard Mignot, chef du restaurant L’Ed.Em* - Chassagne-MontrachetEdouard Mignot,
chef du restaurant L’Ed.Em* -
Chassagne-Montrachet

Après quelques années à Paris, le chef s’installe en Bourgogne et devient deuxième chef chez Eric Pras à Lameloise, puis chez Régis Marcon, avant d’ouvrir son propre restaurant à 30 ans. « Ed.Em », comme Édouard et Émilie (l’ancienne cheffe pâtissière de Lameloise), quel nom romantique !
Nom réputé également car la salle ne désemplit pas. D’ailleurs, le duo de talent ne manque pas de projets puisqu’un deuxième lieu, la Cabane, où l’ambiance cour de classe vintage est assurée à table, a ouvert aussi sous leur direction. Au coeur du vignoble de Chassagne-Montrachet, le chef Edouard Mignot et la pâtissière Emilie Rey offrent un repas complet, de saison, créatif, gourmand, faisant la part belle aux produits frais et locaux. Une étape dans leur restaurant est aussi l’occasion pour les plus épicuriens de s’offrir un verre (ou deux) de Chassagne-Montrachet 1er cru, directement à la source.

Edouard Mignot, chef du restaurant L’Ed.Em* - Chassagne-MontrachetL’Ed.Em*
4 Impasse des Chenevottes
21190 Chassagne-Montrachet
03 80 21 94 94
www.restaurant-edem.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aymeric Pinard, chef pâtissier du restaurant La Côte-d’Or - Relais Bernard Loiseau** - SaulieuAymeric Pinard,
chef pâtissier du restaurant
La Côte-d’Or -
Relais Bernard Loiseau** -
Saulieu

Bernard Loiseau évoque un voyage sensoriel rare, une expérience culinaire authentique à laquelle le chef Patrick Bertron a sublimé l’héritage laissé par son maître et ajouté sa patte : celle d’une cuisine du moment, gourmande, vive et généreuse. Patrick Bertron exprime aujourd’hui son propre style à travers ses créations qui racontent, avec une poésie mêlée de gourmandise, son attachement profond pour sa terre d’adoption, la Bourgogne et plus précisément son Morvan. Il aime ajouter des touches inspirées de son enfance bretonne. Et c’est avec complicité et passion qu’Aymeric Pinard, chef pâtissier de la maison depuis 2018, complète la carte sucrée.
Dominique Loiseau a fait de cette superbe demeure bourguignonne une adresse d’exception à tous points de vue. La salle du petit déjeuner est classée monument historique. Côté chambres, côté salons, côté jardins ou au spa (récompensé comme le plus beau d’Europe), l’accueil est raffiné, attentionné et chaleureux.
Un lieu magique et intemporel où le bien-être prend tout son sens. Depuis mars 2016, le Relais Bernard Loiseau est entré dans le cercle très fermé des Entreprises du Patrimoine Vivant !

Aymeric Pinard, chef pâtissier du restaurant La Côte-d’Or - Relais Bernard Loiseau** - SaulieuLa Côte-d’Or**
2 Rue d’Argentine,
21210 Saulieu
03 80 90 53 53
www.bernard-loiseau.com

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                         Arnaud Dauphin Photographie | Franck Juery

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.