L'oeil de Borkoo : Gauloiseries

06 octobre 2016

En pleine campagne des primaires chez les Républicains, voilà que les Gaulois refont surface, avec prière de les attacher à son arbre généalogique sitôt débarqué sur le territoire français. Comme les Gaulois, c’est un peu « made in Côte d’Or » déposé, on est allé demander son avis à Vercingétorix, du côté d’Alise…

M. Gétorix, vous êtes sûrement au courant de la polémique concernant « Nos ancêtres gaulois » lancée par un politique français. Vous en pensez quoi ?

Alors là, le coup du roman national, on nous l’a déjà fait ! J’ai pas besoin de vous rappeler que si j’existe, c’est parce que Napoléon III (Victor Hugo l’appelait « Napoléon le Petit », c’est rigolo, non?) m’a fait ériger au moment où les tensions anti-bonapartistes en France commençaient à sérieusement se faire jour. Il paraît même qu’on m’a un peu botoxé pour que je lui ressemble. Bon je vous passe les détails, mais sur mon socle, il a fait inscrire : « La Gaule unie, formant une seule nation, animée d'un même esprit, peut défier l'univers ».

Ah, ça a de la gueule. C’est de vous, ça ?

Sûrement. C’est Jules (César, ndlr) qui l’a écrit dans ses mémoires. Il paraît que j’ai dit ça devant les gars à Avaricum…

 

On dit plus Avaricum, on dit « Bourges », maintenant…

Ah ? Ben dites donc, c’est guère beau. La vache, ils avaient fait un de ces massacres les Transalpins, là-bas !

 

M. Gétorix, pour en revenir à nos ancêtres…

Celtes.

Hein ?

Oui, celtes. Nous gaulois, on descend des Celtes. Disons pour vous la faire courte, qu’on vient d’Europe Centrale et qu’on s’est un peu diffusés, de çi, de là… La Gaule, c’était chouette, paysages variés, vue sur mer… on a pris une location, puis on est restés. Je vais être honnête avec vous, hein : on n’était pas tous du même coin. Et entre les Romains, les Goths, les Berbères et autres, nos chromosomes ils en ont vu du pays !

 

Ca c’est très beau mais « Nos ancêtres les gaulois, alors ? »

Bon alors là je veux pas vous faire de peine, mais faut réviser un peu votre histoire… Disons qu’après la pilée de 1870, il a bien fallu remonter un peu le moral de la nation. Dans toutes les écoles de France, les gamins ont reçu le manuel d’histoire d’Ernest Lavisse dont les premiers mots étaient «Autrefois, notre pays s'appelait la Gaule et ses habitants, les Gaulois ». Simple, beau, patriote. Prêts à aller se faire trouer la peau deux générations plus tard à Verdun !

 

Je vois. Bon alors, c’est que de la foutaise alors ?

Disons que d’un point de vue historique, c’est un peu n’importe quoi. Comme mon costume au passage : des bandelettes sur les braies comme au moyen-âge, une épée déjà ringarde à mon époque… franchement y’a de quoi rigoler !

 

C’est drôle, ça me rappelle une chanson…

Ah ça ! Je me suis bien marré quand elle est sortie, j’avoue ! Un Guyanais qui chante « Nos ancêtres les Gaulois », c’était fendard ! Ceci dit, dans les colonies, ils y ont eu droit aussi à leur Lavisse, alors c’était plutôt bien vu…

 

Avant de se quitter, une dernière confidence à la nation ?

Je suis pas paléontologue, mais à quelques polémiques près, il paraît que le berçeau de l’humanité moderne est en Afrique. Et j’ai fait le tour des cousins : on a bien cherché, y’avait pas de Gaulois africains. Je conseillerais bien à votre le Petit à vous de se rendre à Bibracte pour étudier d’un peu plus près la question, mais il y a un hic…

 

Montebourg ?

C’est ça ! Pour tout vous dire, nous les Gaulois on en a un peu ras le Mont Beuvray de se faire récupérer. Au lieu de se chercher des ancêtres, vos politiques ils pourraient pas plutôt vous trouver un avenir ?

 

Patrick Borkowski  Gérant de La Griffe - DijonIllustration Patrick Borkowski

La Griffe - Dijon
06 37 55 66 55 - www.lagriffe.com

 

 

Agence ProScriptumTexte Emmanuelle de Jésus

Agence ProScriptum

03 80 75 87 37 | proscriptum.presse@gmail.com |
Route de Charmoy 21580 AVOT

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

L'oeil de Borkoo : Primaire à droite decouvrez les 7 nains.
Ils sont sept. Comme les Mercenaires, les Plaies d’Egypte, les...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.