Belan-sur-Ource


©T.Naudinot


©T.Naudinot


©T.Naudinot


©T.Naudinot


©T.Naudinot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot


©André Beuchot

Maire Thierry NAUDINOT
Adresse 5 Place d'Armes - 21570 Belan-sur-Ource
Tél. 03 80 93 76 20 Fax 03 80 93 76 20
Email mairie-belan@wanadoo.fr
Horaires d'ouverture Lundi 14h-18h - Jeudi 9h-12h
Population 265 habitants. Les Belanais
Altitude 220 mètres Superficie 2044 ha
Situation géographique Côte d'Or
Communauté de Communes Pays Châtillonnais
Canton CHÂTILLON-SUR-SEINE

Je suis fan de ma commune

Présentation

Petit village de Haute Côte-d'Or, non loin des départements de l'Aube et de la Haute Marne, la rivière Ource traverse son territoire. Sur ses 2044 hectares nous trouvons environ 900 hectares de cultures et autant de forêts offrant un paysage diversifié. Les sept exploitations agricoles et cinq viticulteurs (Crémant de Bourgogne et vin tranquille) cotoient les quatre entreprises formant le tissu économique de la commune. Le café restaurant sur la place du village et plusieurs commerces ambulants complètent les services disponibles.
Mairie, agence postale, école, bibliothèque confortent le plaisir des habitants à vivre dans ce charmant village.

Plus d'infos

Office du tourisme du Pays Châtillonnais :
4 Place Marmont, 21400 Châtillon-sur-Seine (charmante petite ville de 6000 habitants à 12 km).

Tourisme & Patrimoine

Forêt communale, chemin pédestre, pêche, chasse.
Eglise inscrite XV° siècle. Lavoirs.
Camping et baignade à 3 km.
Terrain de tennis, terrain de football.

©T.Naudinot

©T.Naudinot

©André Beuchot

PIERRES DE LÉGENDES DE LA CÔTE-D'OR, LE NOUVEAU LIVRE D'ANDRÉ BEUCHOT


Un nouveau livre pour les curieux, les promeneurs et les amateurs du petit patrimoine.
Plusieurs années de travail et de recherches ont été nécessaires pour réaliser ce nouveau livre, résultat de l'union de Patrice Vachon et d'André Beuchot.
Patrice Vachon avait déjà réalisé de nombreux ouvrages publiés par l'Arche d'Or, deux étant consacrés aux menhirs, dolmens et pierres légendaire. André Beuchot sillonne la Côte-d'Or à la rencontre des richesses du patrimoine et a déjà lui aussi publié de nombreux ouvrages. La collaboration et la complémentarité des deux auteurs permet de présenter aujourd'hui l'ouvrage le plus complet réalisé sur le sujet, avec les légendes associées. Les sites ont été recherchés sur le terrain, quelquefois retrouvés avec difficulté dans la végétation, puis photographiés. Certains, inaccessibles, ne sont pas présentés par respect pour les propriétés privées. Le livre regroupe les menhirs et dolmens, vrais et/ou faux, les pierres qui virent ou qui cornent, les roches des fées ou du Diable, les roches anthropomorphiques rochers de la vouivre ou des loups…etc. LIRE+


Un curieux de passage à Belan-sur-Ource

Un curieux de passage à… BELAN-SUR-OURCE. Canton de Châtillon-sur-Seine. (Autrefois canton de Montigny-sur-Aube
Belan pourrait tirer son nom de Belaon, signifiant, "belles eaux", ou d'une racine celtique, "La Haute Citadelle". Aucune trace n'en subsiste. Un camp préhistorique serait identifié dans le bois de Mormont (Momont). Des sépultures protohistoriques de l'Âge du Fer renfermant torques, bracelets et anneaux de cheville en bronze, ont également été découvertes sur la commune en 1909.
La belle église de l'Assomption XVe attire les regards. L'élégant portail complété d'un jeu de colonnes fut ajouté contre la façade au XVIIIe. Son imposant clocher refait au XIXe, est dominé par une flèche octogonale avec lanternon. Un orgue du XIXe domine le bel escalier intérieur en descente qui donnait autrefois accès au sanctuaire. Outre les boiseries murales, les bancs et le confessionnal en bois ouvragé, l'intérieur recèle trois magnifiques retables rehaussés de dorures. On y découvre également une série de statues et de bâtons de processions illuminés par les vitraux. À l'extérieur, sur le côté droit de l'édifice, on repère une croix XIXe en ferronnerie, sur le côté gauche, un fronton sculpté donnant accès au jardin de l'enclos paroissial.
En face, le cimetière accueille le monument des tombes de la famille d'Herlincourt, propriétaires du château de Belan et celle de Nicolas Bourgeois décédé en 1836. On peut y lire cette inscription gravée : "il a consacré en mourant sa fortune à créer à l'hospice de Châtillon un asile pour les pauvres de son pays".
Un peu plus bas, la mairie-école retient l'attention et sa construction en pierre de bel appareil contraste avec les pavillons en briques rouges encadrant le préau. Les écoliers connaissaient sans doute jadis le sobriquet des habitants, "lé pichenêtou" ou "les difficiles", signifiant les petits mangeurs.
D'autres curiosités attendent le promeneur de passage : une maison avec niche et accolade, plusieurs demeures de maîtres, un ensemble avec pigeonnier carré encastré dans les constructions au nord, une promenade bordée de tilleuls et quatre lavoirs de tailles et types très différents, l’un d’eux ayant curieusement abrité un transformateur.
Le village fut autrefois doté d'un moulin à eau à présent en ruines où s'installa la scierie Massard en 1931. On remarque encore de vieilles meules et les brides d'une petite voie ferrée de service.
Bien calé dans son parc à l'Anglaise, le joli château XIXe flanqué de quatre tours d'angle carrées, s'ouvre par un escalier monumental en façade. Construit en 1865 par Louis Bazile, maitre des forges et homme politique, il fut terminé par le baron d'Herlincourt. Passé la grille imposante en fer forgé donnant accès au domaine, on trouve les écuries et le chenil. De l'autre côté de la rue, des têtes de béliers sculptés encadrent l'entrée de la ferme du château
Le pont XVIIIe franchit, on arrive au "Fourneau". Une forge et un haut fourneau sont cités en 1619. En 1790, le haut fourneau était à l'arrêt depuis une vingtaine d'années. Un feu de forge et une batterie occupaient quatre ouvriers. Mais cette batterie ne fonctionnait que six mois sur douze en raison du manque d'eau, ne produisant que 60 milliers de tôle selon le "Compte Rendu des Travaux des Ingénieurs des Mines" de 1840. Une scierie prendra la suite en 1873.
Au nord du village, la rivière des Flotteurs, dérivation de l'Ource, fut aménagée pour le flottage du bois. On pourra enfin s'attarder au nord-est à la source pétrifiante du Val de Morveau.
André Beuchot

©T.Naudinot

©T.Naudinot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

©André Beuchot

 


Retrouvez toutes les villes, tous les villages et hameaux de Côte-d'Or dans "Curieux de Côte-d'Or".  En vente en librairie. En savoir+


Vie Sociale

Association de chasse en plaine.
Association de chasse au bois.
Ecoles en RPI : classe de maternelle et classe CM1-CM2 à Belan sur Ource et CP-CE1-CE2 dans la commune de Brion-sur-Ource à 3 km).
Equipe de football.

Economie & Développement

Un artisan maçonnerie - plâtrerie - carrelage - couverture - peinture - vitrerie.
Un artisan rénovation maçonnerie.
Un café-restaurant.

Vous souhaitez vous installer sur la commune ou à proximité ? Des opportunités foncières et/ou immobilières sont peut-être déjà disponibles... Rdv sur www.investincotedor.fr


 


 



Que faire ?

Promenade en forêt.
Tennis.
Pêche en rivière 1ère catégorie.
Pêche en plan d'eau 2ème catégorie (à 2 Km).
Baignade en plan d'eau (à 2 Km).
Visite du patrimoine bâti.


Fan de ma Commune

Baunoir
10/12/2014
Petite erreur dans la rubrique "plus d'info": l'Office de Tourisme du Pays Châtillonnais a déménagé il y a plus de 2 ans! Son adresse est désormais: 1 rue du Bourg à Châtillon.

Soumettre un commentaire

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.

J'accepte Non, en savoir plus