La Bourgogne-Franche-Comté au Salon International de l'Agriculture, une belle édition 2019 en vue

20 février 2019

Pour cette 56e édition du Salon International de l’Agriculture, la Région Bourgogne-Franche-Comté présente deux espaces de valorisation et de promotion de son territoire et de son agriculture, hall 1 et hall 3, en partenariat avec les organismes de sélection des races Charolaise, Montbéliarde et mouton Charollais, la chambre régionale d’agriculture, le GPPR (Gastronomie et promotion des produits régionaux) de Bourgogne-Franche-Comté et les départements du Doubs et de la Saône-et-Loire. Au-delà de la promotion des races et des produits, cette année, la Région met l’accent sur la qualité de ses filières. Producteurs, éleveurs, lycéens et acteurs des filières viendront témoigner. Le Salon International de l'Agriculture, du 23 février au 03 mars 2019

Du 23 février au 3 mars 2019, la Région est de nouveau présente au salon international de l’agriculture de Paris. Au-delà de la promotion des races et des produits de Bourgogne-Franche-Comté, elle met l’accent sur la qualité de ses filières.

 

La Bourgogne-Franche-Comté au Salon International de l'AgricultureHALL 1 (ALLÉE K, STAND 74) : « MA RÉGION MÉMEUH ! »
La Bourgogne-Franche-Comté s’installe pour la troisième année dans le hall 1, sur un espace de 110 m2. Ce stand, baptisé ma Région MÉMEUH !, est dédié à la promotion des races Charolaise, Montbéliarde et mouton Charollais, avec ses éleveurs et ses producteurs, qui font la renommée de la région. Des dégustations de viande (Charolaise, mouton Charollais) et de fromages issus du lait de la Montbéliarde et des animations s’y déroulent toute la semaine avec, notamment, une vache à traire !
L’Union régionale des fromages d’appellation d’origine comtois (URFAC) sera présente avec sa traditionnelle fruitière en bois et ses fromages emblématiques. Au programme : la vente et la promotion de fromages, la fabrication de mini monts d’or et des animations pour les enfants…


La Bourgogne-Franche-Comté au Salon International de l'AgricultureHALL 3 (ALLÉE M, STAND 152) : « UNE RÉGION QUI FAIT DU BON… ÇA FAIT DU BIEN ! »
Durant neuf jours, la Bourgogne-Franche-Comté propose des animations valorisant son agriculture et ses savoir-faire. Cette année, la Région sensibilise les visiteurs à l’importance du manger local et du « bien manger ». Parce que choisir l’alimentation de proximité, c’est mieux manger en garantissant l’emploi et le lien social avec le monde agricole.
Produits locaux et savoir-faire à l’honneur
Dans le hall des Régions, sur plus de 120 m2, les produits et les producteurs sans oublier les chefs cuisiniers sont à l’honneur.
L’espace régional dispose d’un bistrot gourmand, d’un bar à vins et – nouveauté 2019
– une zone de restauration assise. Une boutique propose aux visiteurs les produits régionaux emblématiques.
Les Départements du Doubs et de la Saône-et-Loire, au sein du pavillon régional, présentent les atouts de leur territoire, accueillent des producteurs et proposent des démonstrations culinaires.
Le réseau Bienvenue à la ferme est présent aux côtés des viticulteurs pour faire déguster leurs vins sur l’espace En direct du domaine.
Des élèves motivés
Quatre élèves du lycée agricole de Fontaines (71) se sont mobilisés pour vendre les produits de leur exploitation. De son côté, le bar à vins est animé par un ancien stagiaire formé au Centre de formation professionnelle et de promotion agricole de Beaune et un jeune sommelier oenologue.
Quiz, animations gastronomiques et culturelles sont également au rendez-vous.

 

LA RÉGION AUX CÔTÉS
DE SES AGRICULTEURS

Face aux difficultés auxquelles les agriculteurs sont confrontés et pour construire l’agriculture de demain, ancrée dans la proximité, la Région mobilise des moyens importants.

Le budget régional dédié s’élève de 15,8 millions d’euros en 2019.
L’agriculture est une force pour le développement économique et l’attractivité de la région. La Bourgogne-Franche-Comté compte une grande diversité de filières qui représentent plus de 50 000 permanents (exploitants, co-exploitants, salariés), et dont dépendent la plupart des entreprises agro-alimentaires.
Ces richesses contribuent à sa renommée nationale et internationale : élevages bovins laitiers ou pour la production de viande, viticulture, grandes cultures, filières laitière, équine, porcine, volailles, production apicole…
La Région a débloqué des moyens sans précédent autour de plusieurs priorités : audits de filières et d’exploitation, développement des pratiques innovantes, exportation des produits, formation aux métiers de l’agriculture, et développement des circuits courts. Elle s’est aussi fortement mobilisée pour engager un plan d’action à hauteur de 10 millions d’euros, avec la chambre régionale d’agriculture, les Départements et les organisations professionnelles, afin soutenir les agriculteurs durement touchés par la sécheresse. Première Région de France à mettre en place un dispositif aussi important.
Pour maintenir les services de conseil aux agriculteurs que les Départements ne pouvaient plus soutenir suite à la loi NOTRe, la Région a décidé de prendre en charge les financements correspondants, soit près de 2,8 millions d’euros par an.
Cet investissement supplémentaire de la Région a plus particulièrement bénéficié à la prévention sanitaire et à l’accompagnement à l’installation.


Favoriser le développement d’une agriculture d’excellence et de proximité
L’alimentation de proximité est au coeur du Plan régional de développement agricole.
Les objectifs : diversifier les débouchés, favoriser de nouvelles habitudes alimentaires notamment dans la restauration collective ; créer des filières locales rémunératrices pour les différents intervenants ; renforcer la compréhension mutuelle des attentes
entre les producteurs et consommateurs et, pour l’agriculture bio, limiter les impacts de l’activité agricole et s’adapter au changement climatique, notamment grâce à l’augmentation des surfaces en agriculture biologique (AB).

Une stratégie pour Notre Agriculture Demain
Dans un contexte de difficultés récurrentes et de profondes évolutions de l’économie agricole, la Région Bourgogne-Franche-Comté s’engage aux côtés des agriculteurs. Le Plan régional pour le développement agricole 2017-2022, #NotreAgricultureDemain,
construit avec la profession, a été élaboré pour les soutenir et encourager une agriculture diversifiée et durable, un atout pour l’économie régionale.
La priorité est de créer et de partager de la valeur ajoutée, en adaptant les filières et les systèmes d’exploitation individuels, mais également de former et de renouveler les générations d’agriculteurs, et enfin, de relier l’agriculture au tourisme, à l’environnement
et de développer d’autres ressources comme les énergies renouvelables.
Fière de nos agriculteurs
Faire mieux connaître aux habitants l’agriculture locale, les femmes et les hommes qui en sont les acteurs, mais aussi l’importance et l’urgence de consommer mieux et local pour l’avenir de notre agriculture, c’est l’ambition de la Région qui a mis en place une
campagne de communication « notre agriculture par coeur ».
Des mini-reportages illustrant le savoir-faire et l’étendue des métiers de l’agriculture en Bourgogne-Franche-Comté sont ainsi à découvrir sur la chaîne YouTube Région Bourgogne-Franche-Comté.

LES FONDS EUROPÉENS FEADER*


Avec les programmes pour le développement rural (PDR), l’Union européenne investit en Bourgogne-Franche-Comté, en faveur du développement des activités agricoles et rurales, de la préservation de l’environnement et de la qualité de vie.
La Région Bourgogne-Franche-Comté, autorité de gestion des fonds européens, est dotée de plus d’1 milliard d’euros sur la période 2014-2020 pour soutenir les projets sur son territoire, notamment pour :
• Le développement des exploitations et des entreprises,
• L’industrie agro-alimentaire,
• La qualité de vie en zones rurales,
• Le développement et la qualité des zones forestières,
• Les pratiques agricoles durables,
• La formation professionnelle.


Quelques chiffres :
• 1 884 jeunes agriculteurs de Bourgogne-Franche-Comté ont été aidés depuis 2014 dans le cadre de leur installation,
• 2 425 exploitations ont été soutenues dans le cadre de la conversion et du maintien en agriculture biologique au titre des campagnes 2015 et 2016,
• 75 industries agroalimentaires ont été soutenues par le FEADER depuis 2015 à l’échelle Bourgogne Franche-Comté.
Des exemples de projets soutenus par le FEADER* :
-À Brochon (21), la ferme Cérès a bénéficié du FEADER dans le cadre de la création d’un atelier de meunerie à la ferme. Avec 110 ha de terre en agriculture biologique depuis 1989, elle dispose d’un point de vente avec divers produits de saison de la ferme Cérès ainsi que des produits locaux. Elle propose plusieurs gammes de farines biologiques issues de la transformation des cultures de l’exploitation : blé, épeautre, gaudes, seigle, sarrasin, châtaigne, petit épeautre.
-Dans le Haut-Jura à Grande-Rivière (39), la fruitière de Grande Rivière Morbier a bénéficié du soutien du FEADER dans le cadre la construction de caves d’affinage de Comté et de Morbier.
-EXTRUSEL (71) est spécialisée depuis 2006 dans la trituration de graines de colza pour produire du tourteau gras utilisé pour l’alimentation du bétail ainsi que des huiles destinées au marché de l’alimentaire (animal ou humain) ou des biocarburants.
En 2014, la société a bénéficié de FEADER pour mettre en place un outil de transformation du soja non OGM pour une valorisation dans les filières régionales signes de qualité (AOC, labels…).
*Fonds Européen Agricole pour le DÉveloppement Rural

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Un atelier consacré à l'agriculture et à l'agroalimentaire pour construire la région de demain.
Près de 170 acteurs ont participé, lundi 20 juin à Agrosup...
Le bio ? L'avenir de l'agriculture ?
Vendredi 13 octobre, à Dijon, la séance plénière de...
Un soutien sans faille à l'ensemble du monde agricole
En cette période difficile pour le monde de l'agriculture...
Les travaux publics de BFC pour l'économie d'aujourd'hui et les générations futures
Devant les chefs d'entreprise des TP et les élus venus...
La région Bourgogne Franche-Comté mobilisée aux côtés des agriculteurs
Marie-Guite Dufay, présidente de la région Bourgogne...
L'Europe s'engage en Bourgogne-Franche-Comté aux côtés de la région.
49 nouveaux projets sélectionnés au mois de mai.  Sous la...
Le public gagné par la folie des tracteurs
Il est une plaine d’irréductibles gaulois qui...
La 51ème Foire régionale de Montbard sera encore plus attractive !
La Foire régionale de Montbard, événement incontournable...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.