Un aidant sachant se faire aider est un aidant soulagé

07 octobre 2019

L’ARS publie une plaquette d’information pour faire connaître les solutions de soutien et de répit proposées dans la région, en particulier dans le cadre du plan national maladies neurodégénératives (PMND).

Le document « Un aidant sachant se faire aider est un aidant soulagé », que publie l’ARS Bourgogne-Franche-Comté, vise à la fois les professionnels engagés dans le parcours de soin et d’accompagnement de la personne, mais aussi le grand public confronté aux problématiques du proche aidant.
Toute en couleurs, carte et dessins à l’appui, la plaquette dresse l’inventaire de dispositifs parfois méconnus des familles.
Porte d’entrée essentielle : les onze plateformes de relais et d’accompagnement des aidants nouvelle génération, financées par l’ARS.
Destinées aux aidants de personnes âgées en perte d’autonomie ou de personnes atteintes d’une maladie neuro-évolutive, ces plateformes s’ouvriront dès 2020 aux aidants de personnes en situation de handicap (enfant ou adulte).

Focus également sur les halte-répit, accueils de jour et hébergements temporaires, avec zoom sur les halte-répit malades jeunes (moins de 65 ans) innovantes en région et d’ores et déjà opérationnelles dans le Jura, le Doubs, en Côte-d’Or, dans l’Yonne et en Saône-et-Loire.
La plaquette fait aussi le point sur une nouveauté, le relayage, pour remplacer l’aidant chez lui.

Cinq dispositifs ont vu le jour en Bourgogne-Franche-Comté en 2018 (Haute-Saône, Jura, Nièvre, Saône-et-Loire, Côte-d’Or).
Durant l’absence programmée de l’aidant (loisirs, courses, soins, vacances…), un assistant(e) de soins en gérontologie ou aide-soignant(e) accompagne la personne aidée pour les actes de la vie quotidienne et les activités d’ordre sensoriel, psychomoteur, cognitif…
Des dispositifs d’aides à domicile pour aidants d’enfants et adultes avec troubles du spectre autistique sont également annoncés : un dans chaque département de Bourgogne-Franche-Comté.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Comment faciliter la vie des personnes âgées dans les communes de Côte-d'Or ?
En 2035, plus de 30% de la population française aura plus de 60...
COMMUNE CHERCHE MEDECIN DESESPEREMENT.
La désertification médicale nous guette.L'état des lieux...
Les médecins libéraux de bourgogne se font entendre...
Demain, la Côte d’Or, la Bourgogne sans médecins...
Une Maison Universitaire de Santé et de Soins Primaires A Chenôve, au coeur du quartier du Mail
Véritable innovation sociale, la Ville de Chenôve inaugure...
Journée Séniors de la COPAS, un succès confirmé pour l'édition 2015 !
C’est la 8ème édition de la journée Séniors...
Les habitants de Marsannay-le-Bois inaugurent leur maison médicale
Christophe Monot, maire de Marsannay-le-Bois a invité les habitants de...
Stop à l'hémorragie des services médicaux dans les territoires ruraux
Suite à la fermeture des urgences de nuit de l’hôpital...
Installez-vous en Bourgogne ! De jeunes médecins répondent à l'appel
Collectivités territoriales, représentants des professionnels et...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.