Une rentrée sous le signe de l'égalité des chances pour chaque enfant !

Une rentrée sous le signe de l'égalité des chances pour chaque enfant !

Info+ :

Les chiffres clefs de la rentrée 2022-2023 à Chenôve

EFFECTIFS SCOLAIRES SEPTEMBRE 2022 : 1 612 élèves et 89 classes

696 élèves et 87 classes)

626 élèves en écoles maternelles (32 classes)

986 élèves en écoles élémentaires (57 classes)

 

GROUPE SCOLAIRE EN-SAINT-JACQUES

Maternelle : 123 élèves : 7 classes dont 1 classe dispositif des moins de 3 ans (ouverture d’une classe)

Elémentaire : 171 élèves : 12 classes (dont 1 classe ULIS) - (ouverture d’une classe)

GROUPE SCOLAIRE LES VIOLETTES

Maternelle : 108 élèves : 6 classes

Elémentaire : 167 élèves : 10 classes - (fermeture d’une classe)

GROUPE SCOLAIRE LÉON GAMBETTA

Maternelle : 71 élèves : 5 classes - (fermeture d’une classe) Elémentaire : 108 élèves : 6 classes - (fermeture d’une classe)

GROUPE SCOLAIRE JULES FERRY

Maternelle : 98 élèves : 4 classes

Elémentaire : 153 élèves : 8 classes (dont 1 classe ULIS) - (ouverture d’une classe)

GROUPE SCOLAIRE DES GRANDS CRUS

Maternelle : 101 élèves : 4 classes Elémentaire : 175 élèves : 7 classes

GROUPE SCOLAIRE BOURDENIÈRES

Maternelle : 125 élèves : 6 classes dont 1 classe dispositif des moins de 3 ans - (fermeture d’une classe)

Elémentaire : 212 élèves : 14 classes (dont 1 classe ULIS) - (ouverture d’une classe)

 


06 septembre 2022

A Chenôve, 1 612 élèves répartis en 89 classes ont retrouvé le chemin de l’école. L’occasion pour Thierry Falconnet de faire le point sur la manière dont la commune voit les choses pour cette rentrée 2022-2023. Si le Président de la République a insisté sur le fait qu’il fallait oser l’innovation pour préparer l’école du futur… Monsieur le maire de Chenôve entend bien prioriser le fait de pallier aux difficultés des enfants résidant en quartier Politique de la Ville, par souci d’égalité des chances, de succès et de réussite pour tous.

Les écoles chenevelières étaient donc prêtes pour accueillir les enfants après la réalisation de travaux d'importance durant l'été pour près de 450.000 euros. « En plus des rénovations énergétiques essentielles dans le contexte que nous connaissons aujourd'hui, chaque école a fait l'objet d'une attention particulière pour le confort des élèves comme avec la rénovation intégrale des sanitaires de l'école élémentaire Bourdonnières, par exemple, des travaux de peinture etc… L'éducation est la première de nos priorités, c'est le premier budget de notre ville explique Thierry Falconnet ! »

L’école Jules Ferry, quant à elle est un modèle en matière de transition énergétique, un projet dans lequel la commune a investi près de 500 000€ pour protéger les enfants du réchauffement climatique sans avoir recours à l’installation de système de climatisation. La dés imperméabilisation des cours d’école est une réalité à Chenôve, un pas emboîté par de nombreux élus de grandes collectivités, ce dont se félicite le premier édile qui fera bientôt visiter le coin de nature de l’école Bourdonnières aux élus régionaux.

« On fonce sur l’innovation, comme demandé par le président de la république… mais sans l’avoir attendu pour le faire… » sourit monsieur le maire.

Mais la fibre chenevelière est bien celle de la réussite pour tous les jeunes pour que chaque enfants arrive en 6ème au collège dans de bonnes condition… un vrai credo pour le maire. Et que toutes et tous puissent poursuivre un parcours méritocratique tient singulièrement à cœur de l’édile pour un engagement, une promesse, qui pour lui, doit être tenu par la République et l’Etat.

Seule commune de l’académie de Dijon à mettre en œuvre 4 sites sur 6 en zone d’éducation prioritaire renforcée, ce qui induit des dédoublements de classe en maternelle grande section notamment, après les CP et CE1, Chenôve a vu l’ouverture de deux classes, ce dont se félicite monsieur le maire. Un dispositif garant de meilleurs conditions de travail pour les enseignants et des facilités d’apprentissage pour les enfants.

Leitmotiv de la commune de Chenôve, la lutte contre la fracture numérique et l'illectronisme au travers d’une politique éducative forte, est un enjeu de taille pour accompagner les enseignements. Ainsi un ordinateur portable est remis aux élèves de CM1 et CM2 par Thierry Falconnet et Aziza Aglagal, adjointe à l'éducation… un prêt pas comme les autres pris en charge depuis deux ans par la ville de Chenôve et doté d’un plan de formation pour les enseignants et surtout pour les enfants et leur famille, permettant aux parents de s’investir dans les apprentissages et de nouer du lien familial, quand tout n’est pas forcément simple !

Classe mobiles, tableaux blancs interactifs, espaces verts, participe également au fait du pari de l’émancipation par la culture, le sport et l’école en faisant ainsi de la prévention primaire, autrement dit c’est aussi empêcher que les enfants s’éloignent du parcours vertueux de la réussite pour emprunter des « parcours plus risqués ».

Chenôve est bien la ville de tous les antipodes, de toutes les différences, poursuivie par sa mauvaise image de marque, mais qui résiste, reste debout, travaille, étudie, innove et dont le maire et la municipalité souhaite que les habitants gardent confiance dans une institution de proximité et des services très actifs qui ont travaillé pendant toutes les vacances scolaires.

« Aux côtés des parents et familles, merci aux directeurs d'école, aux enseignants, aux Atsem, au personnel de restauration et d'entretien, aux animateurs et à nos agents techniques qui sont mobilisés pour la réussite de tous les enfants de Chenôve ! » conclue Thierry Falconnet.

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Conseil municipal de Dijon du lundi 26 septembre 2022
Le conseil municipal s’est réuni le lundi 26 septembre 2022 pour...
Construction d'une résidence intergénérationnelle à Chenôve
Située dans un quartier calme, résidentiel et verdoyant, proche des...
22 nouveaux contrats d'apprentissage pour la rentrée 2022 : le Département s'engage pour l'insertion des jeunes !
Martine Eap-Dupin, Vice-présidente en charge des Ressources humaines, a...
COVID-19 en BFC : La reprise épidémique accélère : se vacciner, se protéger !
L’épidémie de COVID-19 enregistre une forte hausse ces 7...
La Caisse d'Allocations Familiales de la Côte-d'Or, un acteur incontournable pour le pouvoir d'achat et la garantie du juste droit
Dans un contexte de forte demande sociale, la Branche Famille et la Caisse...
Chenôve installe son observatoire de la laïcité à l'occasion de la #5ème fête de la République
Depuis 2016, à la date symbolique du 21 septembre, chenôve...
Une vision du rôle de l'élu
Première femme première vice-présidente du Conseil...
Mobilisation contre le sida : le CCAS de la ville de Dijon soutient l'association AIDeS Bourgogne-Franche-Comté
Le CCAS versera à l'association AiDes  une subvention de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.