Troisième vague de l'épidémie COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté : dernier palier d'augmentation des capacités hospitalières, appel aux renforts de soignants

Troisième vague de l'épidémie COVID-19 en Bourgogne-Franche-Comté : dernier palier d'augmentation des capacités hospitalières, appel aux renforts de soignants

Info+ :

Depuis mars 2020, 4 133 personnes sont décédées dans les établissements de santé ; 2 271 décès étant recensés
dans les établissements médico-sociaux de la région.

Se retrouver dehors et à 6 au maximum
L’ARS rappelle que chacun est un acteur de la lutte contre l’épidémie et remercie l’ensemble de la population de rester vigilant.
En dehors de l’espace public, c’est aussi au sein du cercle de la famille et des amis que la mobilisation doit demeurer active, en particulier à la veille du week-end pascal : il faut éviter de recevoir chez soi et ne pas se rendre chez les autres, se retrouver dehors mais à 6 au maximum, en appliquant gestes barrières et distanciation.
Respect des mesures, prévention, vaccination
Ces réflexes de prévention sont efficaces et à la portée de tous, en plus du respect des mesures prises dans l’espace public.
Conjugués au déploiement de la campagne vaccinale, ces efforts supplémentaires visent à briser au plus vite cette nouvelle vague épidémique pour en limiter au maximum la mortalité.
A terme, c’est la couverture vaccinale de la population qui constituera la meilleure protection collective comme en témoigne la situation dans les EHPAD de la région, où la mortalité a très nettement reculé ces dernières semaines.
Le taux de couverture vaccinale des résidents par au moins une dose de vaccin s’établit à près de 90%.
En population générale, le nombre de personnes vaccinées atteste de la progression de la campagne : au 31 mars, plus de 410 000 habitants de la région avaient bénéficié d’une première injection de vaccin dont 150 000 ayant également reçu une deuxième dose.


08 avril 2021

Face à l’afflux des patients qui nécessitent une hospitalisation, l’ARS Bourgogne-Franche-Comté demande aux établissements de santé de déclencher l’ultime palier d’augmentation de leurs capacités de prise en charge en médecine et en réanimation, et en appelle aux renforts pour appuyer les soignants.


La troisième vague de l’épidémie se traduit désormais par une augmentation rapide du nombre de patients présentant des formes graves de la COVID et nécessitant une hospitalisation en Bourgogne-Franche-Comté.
Plus de 1 350 personnes sont prises en charge à ce jour dans les hôpitaux de la région, dont plus de 180 en soins critiques.
L’ARS a demandé aux établissements de santé de la région de mettre en oeuvre les mesures prévues dans le cadre de la stratégie territorialisée de prise en charge des patients COVID + correspondant au dernier palier d’augmentation des capacités d’hospitalisation dédiées à cette prise en charge.
Objectifs : garantir à chaque patient le nécessitant un lit en service de médecine ou une prise en charge dans les services de réanimation ou de soins intensifs, renforcer la gradation territoriale des unités de soins critiques pour fluidifier les parcours, accroître la mobilisation des services d’aval (soins de suite et de réadaptation /SSR, hospitalisation à domicile /HAD) …
Les mesures prises par les établissements doivent permettre de mobiliser jusqu’à 1 700 lits de médecine pour les patients atteints de COVID-19, 140 lits de soins intensifs et 300 lits de réanimation.

De nouvelles déprogrammations
L’ouverture de ces nouvelles capacités nécessite de réaffecter d’importantes ressources humaines médicales et soignantes à la prise en charge de patients souffrant de formes sévères de COVID-19, et donc d’augmenter le niveau de déprogrammation des activités chirurgicales et/ou médicales non urgentes, dont le report n’engendre pas de risque de perte de chance pour les patients.
Ces déprogrammations font l’objet de décisions collégiales de la communauté médicale de chaque établissement
prises au regard de l’état de santé de chaque patient.

Appel à renforts sur la plateforme RenfortRH
Pour faire face à ce nouvel afflux de patients, l’ARS en appelle également aux renforts des soignants. Tous les professionnels de santé disponibles sont invités à s’inscrire sur la plateforme nationale de renfort et de solidarité développée par le ministère des Solidarités et de la Santé.
Le site permet la rencontre entre les structures sanitaires, sociales et médico-sociales qui expriment une demande de renfort et les professionnels prêts à s’y engager.
Qu’ils soient salariés ou libéraux, étudiants ou retraités, les volontaires sont sollicités dans toute la diversité de leurs compétences.
Chaque professionnel est invité à s’inscrire sur la plateforme en renseignant ses coordonnées, ses disponibilités et ses compétences. Il est ensuite recontacté directement par les structures demandeuses.

En savoir plus : https://www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr/plateforme-renfort-rh-crise-mise-en-relation-professionnelsetablissements

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

La COVID-19 en BFC : L'épidémie recule doucement sans desserrer encore son étau sur l'hôpital
Le niveau de circulation virale continue de diminuer ces derniers jours en...
Ouverture du centre de vaccination de grande capacité au Zénith de Dijon
Un centre de vaccination de grande capacité ouvre au Zénith de...
COVID-19 en BFC : L'épidémie continue à progresser
La persistance d’une progression de l’épidémie dans...
COVID-19 : La dégradation générale se poursuit dans la région
La situation épidémique continue de se dégrader en...
COVID-19 en BFC : Un rebond net et généralisé de l'épidémie dans la région
La situation épidémique se dégrade à...
Lancement d'une unité mobile départementale de vaccination en Côte-d'Or
Afin de permettre aux personnes âgées les plus isolées de...
COVID-19 BFC : Une situation épidémique stable mais contrastée : poursuivre les efforts !
L’incidence de l’épidémie reste globalement stable en...
Nuits-Saint-Georges : des masques pour les écoles élémentaires
Face au développement de la pandémie de coronavirus, la ville de...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.