Is-sur-Tille inaugure la passerelle Trucheboeuf

Is-sur-Tille inaugure la passerelle Trucheboeuf

Info+ :

La commune a en charge 17 ouvrages en franchissement d’un cours d’eau (Ignon et biefs) ainsi répartis :
5 ponts (circulation des véhicules) et 12 passerelles (piétons et cycles).

Dépenses réalisées de 2015 à 2021 pour rénovation de trois passerelles et création d’une nouvelle passerelle

. contrôles et diagnostic : 4 000 € HT

. travaux : 391 000 € HT

. études (géotechnique et maîtrise d’œuvre) : 53 000 € HT

Cela correspond à une dépense théorique moyenne de 64 000 € HT consacrée aux ouvrages d’art ces 7 dernières années par la commune d’Is-sur-Tille.


08 novembre 2021

L'inauguration d'une passerelle qui relie des quartiers et des habitants porte de nombreux symboles. Samedi 30 octobre, l'inauguration de la passerelle Truchebœuf par Thierry Darphin, maire d'Is-sur-Tille en compagnie des Issoises et des Issois, symbolise le lien nécessaire entre les habitants d'une commune mais symbolise aussi le lien avec la Région et la France puisque 78 % du budget de rénovation de la passerelle sont financés par des aides de la Région Bourgogne-Franche-Comté et de l'Etat (DETR). Elle est aussi le résultat de la volonté des élus d'agir au service des autres.
Après l'inauguration sous la pluie, chacun était convié pour le traditionnel pot de l'amitié. Mais avant, place au discours de Monsieur le maire qui, en compagnie de Charles Barrière, Conseiller départemental et de Luc Baudry, Président de la Communauté de communes des Vallées de la Tille et de l'Ignon (COVATI),  a rappelé la genèse du projet et son bilan financier.

 Is-sur-Tille inaugure la passerelle TruchebœufThierry Darphin, maire d'Is-sur-Tille

Is-sur-Tille inaugure la passerelle Truchebœuf

 

Discours de Thierry Darphin

«Chères Issoises, chers Issois, chers amis

Je suis très heureux d’être avec vous ce matin pour inaugurer la passerelle Trucheboeuf.
Nous retrouver ensemble, après ces nombreux mois de crise sanitaire et de séparation me rempli de joie. Quel plus beau symbole que d’inaugurer un pont qui relie souvent les villages, les rues, les familles, et bien sûr les gens, et en l’occurrence vous les issois !

Thierry Darphin, maire d'Is-sur-TilleMaintenant je vous propose de revenir sur la genèse de ce projet :

Dans les archives, on retrouve une mission qui a été confiée en 1987 à SOCOTEC pour établir un avis technique sur l’état de cette passerelle. Je vous passe les détails techniques. Il est indiqué que les porteurs ne sont plus en état de remplir leur rôle, en cause : la corrosion. Suite à ce diagnostic, des travaux ont été effectués en 1988.

Pour l’anecdote les toilettes publics à proximité de cette passerelle  étaient encore présente et elles étaient directement raccordées à l’Ignon .

En juin 2015, sous la conduite de P. Persigny que je tiens à saluer aujourd’hui, la commune fait réaliser une inspection détaillée selon le guide IQOA (image de la qualité des ouvrages d’art) qui permet de classifier l’état de tous les composants selon un référentiel précis. Le rapport conclut à un état médiocre nécessitant de remplacer le garde-corps non normalisé et le platelage métallique et de repeindre la structure porteuse qui n'est plus protégée contre la corrosion. Une étude de solidité conduite en juillet de la même année nous renseignera que les poutres maîtresses sont largement surdimensionnées et ne souffrent pas structurellement de l’oxydation estimée à 25 % sur les semelles. 

Ce ne sera malheureusement pas le cas de la passerelle dite du Pont Germain qui devra être fermée le 14/08/2015 et sera rouverte en novembre 2016 après une reconstruction complète y compris les fondations des culées de chaque rive.

En décembre 2019, une commande est passée au bureau d'étude Arlaud (BEA) pour la maîtrise d'œuvre concernant la réfection complète de la passerelle Trucheboeuf avec pour objectif de rendre  l'étude avant fin avril 2020. Cette dernière année particulière n'aura pas permis de tenir ce délai et vous savez pourquoi.

Fin août 2020, la décision est prise de fermer cette passerelle par principe de précaution.

Le comité travaux que je tiens à saluer et à remercier devant vous a choisi les matériaux, le traitement des bois, la réalisation des appuis des poutres afin d’éviter toute rétention d’eau et une bonne ventilation, jusque dans le profil des lames du platelage qui a été étudié et réalisé spécialement dans le même esprit.

Is-sur-Tille inaugure la passerelle Truchebœuf

La passerelle a été élargie pour la circulation des personnes à mobilité réduite et des vélos, tout en conservant des bonnes proportions par rapport aux piles existantes.

- Cette forme légèrement arrondie, décidée par le comité travaux, lui apporte une ligne nouvelle, dans l’esprit du pont en pierre et permet aussi de dégager plus de passage d’eau dans la partie centrale en cas de crue.

Le comité ayant donné toute ces directives. Le dossier de consultation des entreprises a été envoyé début avril 2021. Travaux prévus en deux lots :

- lot 1 : génie-civil/VRD qui sera attribué à l’entreprise Jean Aller

- lot 2 : tablier bois et garde-corps métallique confié à l’entreprise Charpente Mortier

Le lot 1 est notifié le 13/05.

Ce sera plus compliqué avec le lot 2, le prix du lamellé-collé augmente et le délai d’approvisionnement n’est plus garantit. L’offre initiale de 33 720,00 € HT sera revue à 37 000,00 € HT ; le marché pourra être notifié le 24/06 après plusieurs semaines d’incertitude.

Les travaux débuteront le 21 juin et ils se sont achevés le 1/10 par la pose du garde-corps.

La passerelle est rouverte au public le même jour.

Cet ouvrage au final mesure 24,90 m x 1,60 m de largeur utile à noter que c’est la plus longue passerelle issoise.
Elle fait partie des 30 ouvrages d’art présent sur la commune.

Venons-en maintenant au bilan financier pour la réalisation de la passerelle.

TOTAL dépense : 93 250,45 €
Subvention Région BFC : 35 720,00
Subvention Etat (DETR) : 37 300,00
Reste à charge commune : 20 230,45
Soit un taux de subvention de 78.3 %  

Je vous propose de faire un peu d’histoire maintenant car j’aime cette citation de Otto von Bismarck « Celui qui ne sait pas d’où il vient ne peut savoir où il va », donc avec Christine Soldati que je tiens à saluer et à remercier nous n’avons pas retrouvé l’origine du nom de cette passerelle mais une délibération du conseil municipal du maire Jean Philippe Muteau, datant de mai 1834 et qui ordonne le remplacement intégral de la passerelle et qu’elle soit réalisée en bois avec un garde-corps métallique, comme cette réalisation que vous avez aujourd’hui.

Is-sur-Tille inaugure la passerelle Trucheboeuf

Christine a trouvé également d’anciennes cartes postales de la passerelle Trucheboeuf, vous pouvez les voir sur les panneaux d’affichages ainsi que la délibération de 1834.

Pour conclure, un projet ne peut se réaliser que s’il est porté par les élus et les techniciens.
Je tiens à remercier mon 1er adjoint Thierry MORTIER et bien sur son complice Alain Lhomme pour la qualité du travail effectué et l’intégration de ce projet dans le quartier. Messieurs vous pouvez être fiers du résultat.  

Remercier également Yves Berthod pour le suivi, la coordination avec les différents prestataires que je salue également. Je tiens à remercier également les financeurs de la région avec le plan de relance, la préfecture avec la Dotation d’Equipement des Territoires Ruraux qui répondent présents pour nous accompagner dans nos projets et qui nous font confiances.

Remercier également les services et toutes celles et ceux qui ont contribué à la réussite de ce projet.

Et enfin je terminerais par vous remercier vous les habitants du quartier qui avez subit les travaux, la privation de la passerelle mais je sais compter sur vous pour en prendre soin.

Je vous propose maintenant de partager le verre de l’amitié, merci de votre attention et bon week-end de la Toussaint.»

 

 

 

 

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

EHPAD de Laignes : un plan de sauvegarde exceptionnel du Département pour éviter la fermeture de l'établissement
Avec plus de 51.000 Côte-d’oriens de plus de 75 ans en 2020, le...
Commission permanente du 29 novembre 2021 Plus de 6 M d'euros d'aides attribuées en faveur des Côte-d'Oriens
Au cours de la 3e Commission permanente de...
Le salon des Maires de la Côte-d'Or est reporté
La très forte dynamique épidémique commence à peser...
Remise des Trophées départementaux 2021 de la valorisation paysagère
Les 326 communes engagées dans le Club de la valorisation...
Visite du chantier de l'espace numérique
Les élus de la Communauté de Communes Norge et Tille (CCNeT) se...
Le projet éolien des Combes à la rencontre des habitants (21)
Velocita Energies, société spécialiste des énergies...
La Commission Départementale de Présence Postale Territoriale, une chance pour les territoires !
La commission départementale de présence postale territoriale...
La bonne adresse au bon endroit
Les secours, les livraisons, la fibre, une activité...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.