Les 10 mesures de Chenôve pour lutter contre la précarité post COVID

12 avril 2022

Il y a un an, Thierry Falconnet, Maire de Chenôve et son équipe municipale dévoilaient les 10 mesures chocs mises en place pour agir et lutter efficacement contre la précarité au lendemain des premiers effets de la crise COVID. Un an après, ou en est l'état d'avancement des 10 mesures ?

 

 

La COVID 19 dont on ne mesure pas encore totalement les conséquences a été un accélérateur d'une précarité existante. Une précarité dont Thierry Falconnet rappel quelques exemples tels que l'explosion des bénéficiares de l'aide alimentaire des Restos du coeur ainsi que de la Croix rouge, le mal logement mis en avant par la Fondation Abbé Pierre, ou dans les banlieues  dans lesquelles on constate que sur les questions d'éducation, de jeunesse, de subsistance, d'accompagnement social et d'accés à la santé un accompagnement est indispensable, sans oublier les travaillers pauvres qui dépendent de mesures sociales pour boucler les fins de mois. Il est bien connu des enseignants et de travailleurs sociaux en charge de la protection de l'enfance que "certains jeunes ne vont pas bien".
C'est bien pour ces raisons que Thierry Falconnet a rappelé la volonté de l'équipe municipale de lutter contre la précarité des cheneviliers à travers 10 mesures présentées il y a tout juste un an. Alors que 100% des 10 mesures sont engagées, 8 sont terminées et 2 le seront d'içi la fin d'année.

 

1 La création d’une mutuelle municipale accessible à toutes et à tous

Objectifs
-Favoriser l’égalité d’accès et de recours aux dispositifs de soins dont certains habitants et agents renoncent pour des raisons financières
La création d’une mutuelle municipale accessible à toutes et à tous

De quoi parle-t-on ?
Tous les habitants et les agents municipaux – sans condition - peuvent désormais bénéficier d’une mutuelle municipale.
La signature d’une convention de partenariat d’une durée de trois ans entre la ville de Chenôve et Aésio mutuelle (organisme affilié à la mutualité française) donne la possibilité aux bénéficiaires d’accéder à une complémentaire santé à un tarif plus avantageux qu’une formule de garanties souscrite à titre individuel. Cette offre est accessible à des prix tarifs attractifs (soit 10 à 20% inférieur aux tarifs grand public). Plusieurs catégories de population, plus en difficulté par rapport à l’accès aux soins, sont particulièrement visées par la mesure : les travailleurs précaires, les retraités, les inactifs, les bénéficiaires d’une Affection de longue durée.

Où en est-on ?
- Lancement du dispositif : 13 mai 2022 à l’Hôtel de Ville – Après-midi d’information en salle des fêtes
- Permanences mardis de 13h30 à 17h - 17/05 - 24/05 - 31/05 - 07/06 - 14/06 - 21/06 et 28/06/2022 au CCAS

Réalisé en 2022

2 L’engagement d’une réflexion sur un Revenu Municipal Garanti (RMG) avec l’objectif du lancement d’une expérimentation à partir de 2023

Objectifs
- Agir activement contre la précarité et la pauvreté afin de redonner des conditions de vie dignes aux
concitoyens
- Définir les conditions d’une aide sociale facultative et temporaire basée sur les revenus du ménage et permettant d’atteindre un minimum de revenu mensuel
- Faciliter l’accès aux droits
- Permettre à tout habitant de Chenôve de bénéficier d’un accompagnement social
De quoi parle-t-on ?
Pour lancer un dispositif d’accompagnement social performant, il fallait identifier les besoins du territoire.
Une étude de faisabilité du RMG a été confiée au cabinet COMPAS, cabinet qui conduit déjà l’étude sur l’analyse des besoins sociaux (ABS) sur notre territoire.
Ces deux études stratégiques vont nous permettre de concevoir un projet social de territoire fondé sur une connaissance objective des besoins de la population de Chenôve.
Où en est-on ?
Fin d’année 2022: plusieurs scenarii chiffrés seront présentés par le cabinet COMPAS

Réalisé en 2022

3 La lutte contre la fracture numérique avec le renforcement du Plan numérique dans les écoles et la mise à disposition d’ordinateurs chromebook à chaque élève de CM1

Objectifs
- Lutter contre la fracture numérique rendue encore plus visible pendant le 1er confinement
- Offrir pour tous les mêmes conditions d’accès au numérique avant l’entrée au collège

De quoi parle-t-on ?
Tous les enfants de CM1 des 6 groupes scolaires de Chenôve bénéficient aujourd’hui d’un ordinateur portable de type chromebook nominatif remis en classe. Ils conservent le matériel informatique jusqu’à leur entrée au collège. Ces ordinateurs peuvent ensuite être rapportés au sein de la famille. Des formations à destination des parents/enfants renforçant la parentalité ont été organisées par les services de la ville. Ces formations ont permis de fournir une connaissance de base de l’outil, des notions sur le contrôle parental, et la navigation sur Internet.
Depuis 2016, un investissement important à hauteur de 500 000 € ont été mis en œuvre pour mener à bien la politique de lutte contre la fracture numérique (TBI, écran tactile, classe mobile numérique). Viennent s’ajouter plus de 200 000 € depuis 2021 pour le déploiement des chromebooks.

Où en est-on ?
- Mars 2021: lancement du dispositif avec 410 ordinateurs distribués
- Septembre 2021: les « nouveaux CM1 » ont reçu leur ordinateur portable

Réalisé en 2021

4 La création d’un service et d’actions spécifiques dédiés à la jeunesse de notre ville

Objectifs
- Offrir des réponses adaptées aux besoins des 9 /29 ans
- Aider les jeunes à se réaliser, les accompagner vers l’autonomie et l’indépendance
- Combattre les discriminations et aider les jeunes à devenir des citoyens
- Protéger, donner un cadre aux jeunes
- Soutenir la parentalité

De quoi parle-t-on ?
Depuis 2021, la Ville de Chenôve développe un projet jeunesse avec la création d’une direction dédiée et d’un lieu dédié aux jeunes, La Fabrique. Les actions s’organisent autour de trois pôles:
- La prévention sociale – Accompagnement à l’insertion et à l’emploi
- L’information à destination des jeunes: infos jeune
- L’animation Jeunesse (café actu, séjours, visite à thème, sensibilisation sur des thématique citoyennes, devoir de mémoire…)

Où en est-on ?
- En 2021: création d’une direction de la jeunesse – ouverture de la Fabrique

Réalisé en 2021

5 La mise en œuvre d’une action de prévention sociale forte pour prévenir la récidive avec le renforcement d’une présence humaine sur le terrain

Objectifs
- Renouer le contact avec les jeunes pour développer une culture de dialogue
- Identifier et prévenir les situations de conflits,
- Lutter contre le harcèlement individuel ou collectif
- Faciliter les relations sociales au quotidien

De quoi parle-t-on ?
La Ville de Chenôve bénéficie de 6 médiateurs sociaux et de 6 éducateurs spécialisés dédiés.
Cette équipe de 12 personnes peut intervenir en milieu scolaire et sur la commune hors et pendant les vacances scolaires en mettant en œuvre le principe du «Aller vers » pour aller à la rencontre des jeunes dans les lieux qu’ils fréquentent et leur faire découvrir les actions et activités organisées pour eux par la municipalité et la MJC.

Où en est-on ?
- 2021: travail partenarial avec la direction de la jeunesse, l’association Médiation & Prévention Dijon
Métropole pour organiser le co-pilotage de cette équipe
- Printemps 2022: déploiement des équipes sur le terrain

Réalisé en 2022

6 La poursuite du dispositif du Revenu Minimum Etudiant (RME) avec la possibilité d’adhérer à la mutuelle municipale pour les étudiants

Objectifs
- Venir en aide financièrement aux étudiants issus de familles modestes pour la poursuite de leurs études supérieures
- Prévenir le renoncement à la complémentaire santé des jeunes de 18 à 24 ans (particulièrement les étudiants)

De quoi parle-t-on ?
Depuis la refonte du règlement du RME en 2018, les objectifs d’augmenter le nombre de bénéficiaires, de rendre les critères d’attribution plus lisibles et de toucher davantage les classes moyennes ont été tenus.
En 4 ans, une nette évolution en chiffres :
- Nombre de bénéficiaires non boursiers multipliés par 6
- Budget en hausse de 28 000 euros
- + 35% de dossiers accordés
La mutuelle municipale s’adresse à tous y compris les étudiants. Même si la grande majorité des étudiants déclare bénéficier de la couverture santé de leur parent, il leur sera tout de même proposé l’offre de mutuelle municipale en cas de bénéfice par rapport à leur couverture initiale.

Où en est-on ?
- 2018: réévaluation des critères permettant aux jeunes issus des classes « moyennes » de bénéficier
de cet accompagnement
- 2022: lancement de l’offre des communes par Aésio mutuelle

Réalisé en 2022

7 La création d’une Maison des Solidarités pour favoriser l’accès aux droits et l’accompagnement social

Objectifs
- Assurer un service public de solidarité au plus proche des usagers grâce à un lieu identifié et
identifiable via un guichet unique
- Permettre aux usagers et habitants de bénéficier d’une écoute, de conseils et d’accompagnement par des professionnels de l’action sociale
- Prévenir les difficultés individuelles, familiales et l’insertion des personnes

De quoi parle-t-on ?
Le CCAS accueille dans ses locaux le service social de Dijon métropole aux côtés d’autres
partenaires déjà présents comme la Mission Locale, le PLIE, la CAF. Cette structuration ajoutée à sa propre offre de services (réussite éducative, gérontologie, service social, insertion professionnelle , accès et maintien dans le logement) a permis au CCAS d’obtenir le label France Services début 2022 et d’étoffer ainsi ses services de proximité.
La présence d’un espace public numérique et d’agents formés au CCAS permettent aussi d’offrir
un accompagnement de qualité pour toutes les démarches qui, pour certains organismes, d’Etat ne peuvent s’effectuer qu’en ligne.

Où en est-on ?
- 2020: Point Conseil Budget et Point d’accès aux droits Dijon métropole
- 1er semestre 2022: mise en place de France Services au sein des locaux du CCAS.

En cours de rélisation d'içi la fin d'année

8 La création d’une Maison Sport-Santé pour développer les pratiques sportives et agir pour la santé publique

Objectifs
- Développer les actions en faveur des pratiques sportives avec un objectif de santé publique et de lutte contre l’obésité

De quoi parle-t-on ?
Depuis sa labellisation, la Maison Sport-Santé de Chenôve informe toute personne, envoyée ou non par un professionnel de santé, sur les activités sportives qu’elle peut pratiquer, adaptées à son profil. Elle délivre des informations utiles sur la nutrition en lien avec les activités sportives.
Elle propose des activités sportives pour un large public, jeunes, seniors, personnes en fragilité et développe des sport inclusion tous handicaps.
Depuis 2 ans, elle organise des interventions en collaboration avec la Maison Universitaire de Santé et de Soins Primaires et 1 éducateur territorial des activités physiques et sportives formé en Activité Physique Adaptée. Ces ateliers dédiés aux enfants détectés par la MUSSP en surpoids permettent de les sensibiliser sur la nécessité de bouger et de pratiquer une activité.

Où en est-on ?
- 22 mars 2021: la Maison Sport – Santé de Chenôve est labellisée

Réalisé en 2022

9 La création d’un logement d’urgence pour accueillir les victimes de violences intrafamiliales

Objectifs
- Contribuer à l’aide aux victimes avec les acteurs du territoire et avec lesquels la commune travaille en partenariat au quotidien dans la lutte contre les violences et les discriminations

De quoi parle-t-on ?
En partenariat avec les autorités et les associations actives dans le domaine de la lutte contre les
violences intrafamiliales, un lieu sur la commune a été identifié pour accueillir les femmes et les familles victimes de violences conjugales. Le 8 mars dernier, lors de la Journée Internationale des Droits des Femmes, nous avons signé avec les autorités et les associations actives dans ce domaine un protocole départemental de lutte contre les violences faites aux femmes pour la période 2022-2026.
Pour des raisons de confidentialité liées à la nécessité de sécuriser le parcours des victimes de
violences, l’adresse et des informations sur ce lieu ne pourront être communiquées.

Où en est-on ?
- Fin d’année 2022 : ouverture du lieu

Rélisation d'içi la fin d'année

10 Le soutien actif au monde associatif chenevelier, aux acteurs de l’Économie Sociale

Objectifs
- Soutenir activement les associations Chenevelières
- Maintenir les subventions allouées aux associations

De quoi parle-t-on ?
La Ville poursuit son soutien au monde associatif, et ce, malgré un contexte budgétaire contraint pour les collectivités en maintenant sa subvention à hauteur de 900 000€/an et en affirmant son soutien également à l’action sociale, par l’augmentation notamment de 6,2 % de la subvention allouée au CCAS.
Une subvention de 1 000€ est également attribuée à la Métropole qui gère le Fonds d’Aide aux Jeunes (FAJ),
accompagnement financier pour les 18/25 ans en grande difficulté financière.
L’association « Cœur Bombis » a pu bénéficier d’un nouveau son soutien financier de la part du CCAS en 2021
(5 000 €). Le CCAS maintient le lien avec cette association, oriente des habitants en situation de fragilité et projette de travailler à une convention de partenariat avec cette épicerie solidaire.

Où en est-on ?
- Février 2022: maintien des subventions par la Ville de Chenôve
- Février 2022: soutien renouvelé au « Cœur Bombis », épicerie sociale et solidaire de Chenôve et Solidaire

Réalisé en 2022
*La création d’un « garage du cœur » est en cours de déploiement

 

 

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

COVID-19 en BFC : L'épidémie continue de reculer mais n'est pas derrière nous
La situation sanitaire suit une évolution favorable en...
Départements de France et la Banque des Territoires signent un protocole national relatif à la protection de l'enfance dans les territoires
Dans le cadre du renouvellement de leur convention annuelle,...
Conseil Départemental des Jeunes : « Bravo pour votre travail et merci pour votre engagement »
« Je tiens à vous remercier très sincèrement et je...
COVID-19 en BFC : Le ralentissement de l'épidémie se confirme et s'amplifie
Le repli de l’épidémie s’est...
Bilan du temps fort du festival Prise de CirQ' 2022
Prise de CirQ’ a enfin signé son retour au printemps !Du 14 au 27...
Et si on se posait au Comptoir... de Campagne à Gevrey Chambertin ?
Mais non, pas debout sur le zinc en chantant des chansons paillardes, mais pour...
Les jeunes découvrent la randonnée et la nature avec la FFRandonnée de Côte-d'Or
En partenariat avec le Conseil Départemental, le Comité de...
Le portrait social 2021 de la Côte-d'Or
En tant qu’acteur clé de la vie économique et sociale, la...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.