Fleurey-sur-Ouche pose la première pierre de sa future maison de santé

Fleurey-sur-Ouche pose la première pierre de sa future maison de santé

Info+ :

Avec 13500 appartements ou maison à louer sur 130 communes de Côte-d'Or, Orvitis, premier bailleur du département, propose à des loyers modérés des logements de qualité, accessibles à plus de 70 % des familles.

Pour être au plus près de ses clients et de son patrimoine, et être le partenaire efficace des collectivités locales, Orvitis s'est doté de moyens et de méthodes d'une entreprise moderne et responsable. Il s’est organisé sur le territoire, multipliant les points d’accueil et intensifiant sa présence sur le terrain.

Orvitis œuvre pour offrir aux familles aux revenus modestes un habitat de qualité à des loyers modérés, un cadre de vie propice à l'épanouissement de chacun. L’Office accompagne également les collectivités locales dans des projets d’aménagement du territoire.

 

 



www.orvitis.fr


10 septembre 2019

Une maison de Santé, c'est une réponse nouvelle aux besoins des patients. Avec pour objectif d’attirer et de maintenir des professionnels de santé sur son territoire rural et de répondre aux attentes de la population, la commune de Fleurey-sur-Ouche s’est engagée dans un projet d’envergure : la création d’une maison de santé pluridisciplinaire. Le vendredi 6 septembre, Pascale GALLION, Maire de Fleurey-sur-Ouche et François-Xavier DUGOURD, Président d’Orvitis ont posé la première pierre.

La maison de santé : un équipement  nécessaire

Fleurey-sur-Ouche, commune de 1370 habitants, fait partie de la Communauté de Communes Ouche et Montagne, au cadre de vie de qualité et avec de nombreux services. Cependant, comme de nombreuses communes du secteur rural, elle doit faire face à une offre médicale en baisse, malgré un besoin bien réel.
En 2017, la commune s’engageait dans la construction d’une Maison de Santé Pluridisciplinaire (MSP) sur son territoire. Avec l’agrément de l'Agence Régionale de Santé, elle confiait la maitrise d’ouvrage à Orvitis.
Sur un terrain de 2745 m², contigu au lotissement « La Velle » en cours d’aménagement, l’accès à la future maison de santé se fait depuis le centre-bourg par la rue de l’Aule, tant pour les véhicules que pour les piétons.
Le programme conçu par le cabinet d’architecte BQ+A de Pesmes en Haute-Saône s’intègrera dans le bâti environnant. Implanté en partie ouest du terrain, d’architecture contemporaine, le bâtiment de 650 m² très en longueur et au volume simple est sur un seul niveau, entièrement de plain-pied.
L’accès dans le bâtiment se fait depuis le parking, avec identifiée par un porche, une entrée dans un hall d’accueil principal. La circulation dans le bâtiment est linéaire. Un couloir central, accessible depuis l’espace accueil, distribue en partie ouest les unités des praticiens et côté est (ou côté parking) les locaux sanitaires et techniques. Cette conception permet aux cabinets des praticiens de s’ouvrir sur un espace vert, non accessible au public, garant d’une confidentialité pour les examens des patients et d’un environnement agréable.

Fleurey-sur-Ouche pose la première pierre de sa future maison de santé

La Maison de Santé Pluridisciplinaire
Dans le respect du cahier des charges, la maison de santé regroupera des professionnels de santé, dans des disciplines diverses : un ensemble de services médicaux variés de proximité, en continuité ou en permanence des soins. Articulée en quatre pôles, elle regroupera sur un même site :
- un cabinet dentaire pour 2 praticiens
- un  cabinet de kinésithérapie
- un cabinet de médecins généralistes pour 3 praticiens
- un pôle paramédical pour deux infirmières, un orthophoniste, y compris un bureau partagé.

Un espace est réservé à une salle de réunion commune, pour des rencontres régulières entre l’ensemble des professionnels de santé.

Pascale GALLION, Maire de Fleurey-sur-Ouche Pascale GALLION, Maire de Fleurey-sur-Ouche 
C'est un projet de longue haleine qui aujourd'hui, se concrétise avec la pose de cette première pierre de la future Maison de Santé Pluridisciplinaire de Fleurey-Sur-Ouche. C'est un moment fort pour notre commune et plus largement pour notre bassin de vie et je suis à la fois heureuse et émue de vous accueillir pour cette cérémonie inhabituelle !
C'est en septembre 2015, très exactement le 8 septembre 2015, il y a tout juste 4 ans, qu'a eu lieu, à l'initiative de la communauté de Commune, la première réunion relative à une éventuelle création d'une Maison de Santé (ou de plusieurs) sur le territoire intercommunal. !
Le Conseil Municipal en place, étant convaincu que l'implantation d'une Maison de Santé était nécessaire pour pérenniser l'offre de soins sur le territoire de la commune,… que celle-ci répondrait aux besoins de ses habitants et présenterait une véritable utilité publique, je me suis pleinement investie dans ce projet …
Je n'étais pas seule : outre l'implication de mes conseillers municipaux, cela a été un travail collectif et constant avec les professionnels de Santé, qui, regroupés en association, ont construit un important projet de Santé, projet validé par l'ARS en septembre 2016. Je profite d'ailleurs de cette occasion pour remercier tout particulièrement le Docteur Fabienne Petitjean pour son investissement et pour la motivation dont elle a fait preuve depuis le début de ce dossier.
L'implication des professionnels de Santé dans ce projet a été déterminante.
Il leur appartiendra dorénavant de s'approprier cette structure et de la faire évoluer dans l'intérêt de tous.
Restait à trouver un emplacement alors que la commune manque de foncier dans le secteur urbanisé.
La proposition d'ORVITIS de construire pour la commune de Fleurey une Maison de Santé Pluridisciplinaire dans le quartier de LA VELLE en cours d'aménagement était providentielle !
En sa qualité de maitre d'ouvrage, ORVITIS, a confié la conception d'un bâtiment de 650m2 à l'architecte Alexandre LENOBLE du Cabinet d'architecture BQ+A de Pesmes et sa réalisation à l'entreprise PAQUET. La commune en fera l'acquisition en l'état futur d'achèvement pour un montant de 1 516 544 €HT soit 1 820 000 € TTC
Ce projet ambitieux n'aurait pu voir le jour sans les aides dont la commune a bénéficié et je remercie très sincèrement pour leur participation financière : l'Etat dans le cadre de la DETR, le Conseil Départemental de la Côte d'Or, le Conseil Régional Bourgogne-Franche-Comté, le Pays AUXOIS-MORVAN au titre du DSIL ainsi que la Communauté de Communes Ouche et Montagne dans le cadre du contrat CAP100% Côte-d'Or dont je viens d'avoir confirmation ce jour.
Dans un an, s'ouvrira ici, au cœur de ce quartier en pleine expansion, une Maison de Santé Pluridisciplinaire, à proximité des commerces, de la pharmacie et au plus près des habitants.
Elle regroupera une large palette de compétences grâce au regroupement en un même endroit de 3 médecins généralistes, 2 dentistes, 4 kinésithérapeutes, 5 infirmières, 1 orthophoniste et 1 psychothérapeute et un bureau partagé pour accueillir ponctuellement d'autres praticiens.
Une maison de Santé, c'est une réponse nouvelle aux besoins des patients.
Pour terminer mon allocution, je voudrais remercier Brice MOREY de l'ARS, qui a cru en notre projet et nous a beaucoup aidé dans l'élaboration du dossier avant même qu'il soit validé.
Je remercie également tous les professionnels de Santé pour leur professionnalisme et leur dévouement au sein de la commune.
Je remercie mes adjoints Joël, Odile et Francis pour leur soutien et leur aide précieuse dans le montage de ce dossier compliqué
Je remercie enfin, tous mes collègues du Conseil Municipal qui ont pris les décisions et les délibérations nécessaires à la réalisation de cette belle opération.
MERCI à vous tous !
Merci de votre attention et merci d'être présents aujourd'hui à mes côtés.

François-Xavier Dugourd, Président d'OrvitisFrançois-Xavier Dugourd, Président d'Orvitis
Cette première pierre concrétise l'arrivée d'une future maison de santé à Fleurey-sur-Ouche, elle traduit aussi la diversité des activités d'Orvitis au service des communes des territoires et de leurs habitants.

Cette Maison de Santé sera une réelle réponse de confort pour les patients de Fleurey-sur-Ouche, et pour les habitants de la Communauté de Communes Ouche et Montagne. Pour les praticiens, elle permettra une mutualisation des pratiques et des moyens.
Un programme auquel Orvitis a adhéré dès vos premières sollicitations en 2016, pour en porter la maîtrise d’ouvrage. Et rapidement, nous avons lancé les consultations pour la maîtrise d’œuvre, pour vous accompagner dans la finalisation du programme.

Orvitis a déja réalisé de nombreuses opérations avec la commune :
- Deux opérations d’aménagement
La première en 2009, au centre du village : Le Clos du Sophora, un programme complet qui associe habitat, équipements publics, services.
La deuxième et juste derrière nous : le lotissement « La Velle » : 24 lots pour des habitats groupés ou individuels, avec des lots en accessions ou pour du locatifs dans le cadre d’une résidence sénior. La commercialisation des terrains libre de constructeur est en cours. Ce programme avait été initié dès 2007 par votre prédécesseur.
- Des programmes de logements familiaux. Au sein du Clos du Sophora, nous avons réalisé en 2013 un bâtiment de 9 appartements locatifs. Les premiers logements sociaux d’Orvitis sur la commune. Et en 2017, nous avons pris un mandat de gestion pour les 2 logements de l’ancienne poste.
- Des programmes d’équipements publics. Nous avons construit pour le compte de la commune, déjà par le biais d’une VEFA -Vente en l’Etat Futur d’Achèvement- le bâtiment de la nouvelle mairie, qui accueille aussi la Poste et des locaux tertiaires pour des professionnels de santé.
- Sans oublier, le premier titre de propriété d’Orvitis à Fleurey-sur-Ouche : la MAPAD « Les Roches d’Orgères » mis en service en 1992. Dans lequel nous avons réalisé en 2013 une extension avec un PASA - Pôle d'Activités et de Soins Adaptés – pour les personnes reconnues Alzheimer.

Fleurey-sur-Ouche pose la première pierre de sa future maison de santé

Dans un an, s'ouvrira la Maison de Santé Pluridisciplinaire, elle regroupera une large palette de compétences grâce au regroupement en un même endroit de 3 médecins généralistes, 2 dentistes, 4 kinésithérapeutes, 5 infirmières, 1 orthophoniste et 1 psychothérapeute et un bureau partagé pour accueillir ponctuellement d'autres praticiens.

Patrick MOLINOZ, Vice-président du Conseil RégionalPatrick MOLINOZ, Vice-président du Conseil Régional

La désertification médicale est un fléau dans la ruralite, notre pays, nos territoires en souffrent. Heureusement les collectivités et l’état se mobilisent avec un succès relatif mais certain. Il est aujourd'hui acté que la pratique médicale a évolué. Il faut une communauté de professionnels de santé qui travaillent ensemble pour soigner les patients. Dans cette commune de 1300 habitants proche de Dijon avoir trouvé l’énergie et le talent et le temps pour que ce projet aboutisse c’est très bien. La région collectivité de proximité contribue à hauteur de 150 000 euros mais il ne peut y avoir de dynamique sans hommes et femmes élus et professionnels de santé. La région est heureuse d’aider ce projet elle le sera encore plus lorsque le bâtiment sera terminé. Ensuite la réalité des affaires ce seront les professionnels qui la réaliseront

Didier Martin, Député de la Côte-d'OrDidier Martin, Député de la Côte-d'Or

La désertification médicale est le résultat d’une stratégie ancienne Une enveloppe de 400 millions d’euros a été définie au début du quinquennat avec un objectif de doublement des maisons de santé d’ici 2022. En 2018, il y avait 919 maisons de santé et 309 en cours de création Nous devons réparer ce sentiment qu’ont les ruraux de ne pas avoir les mêmes services publics que les citadins.

 

 

Christophe MAROT, sous-préfet de l’arrondissement de Dijon

Christophe MAROT, sous-préfet de l’arrondissement de Dijon

Aprés la la construction de la maison de santé de Sombernon qui sera inaugurée prochainement, et celle de Fleurey-sur-Ouche, la Communauté de Communes Ouche et Montagne comptera deux maisons de santé sur son territoire conformément aux directives de l'ARS. Merci aux professionnels de santé qui se sont fédérés et investis. L'Etat a financé ce projet via la DETR et la Dotation de Soutien à l’Investissement Local (DSIL).
Le montant des financements de l'Etat via la DETR et la DSIL en Côte-d'Or est de 17,2 millions d’euros cette année contre 17.1 m d’euros en 2018.

 

 

 

 

Intervenants sur l’opération
Maître d’œuvre : BQ+A Architectes – Pesmes
Entreprise mandataire : PAQUET - Dijon
Bureau d’études structure : CLEMENT – Dijon
Bureau d’études fluides : BILD - Dijon
Bureau de contrôle : SOCOTEC – Dijon
Coordinateur SPS : APAVE – Dijon
Terrassement : BTM – Ruffey-les-Echirey
Gros œuvre : PAQUET – Dijon
Ravalement : SORAN - Fenay
Etanchéité : VIARD – Valay (70)
Menuiseries extérieures et intérieures : ESPACE MENUISERIE – Chevannay
Cloisons : R2P – Bretennière
Peinture : GENELOT – Quétigny
Chape – carrelage – sol souple : DEL TOSO – Fauverney
Métallerie : MARECHAL – Etaule (89)
Electricité : LAPIERRE – Fauverney
Chauffage – Plomberie : NORD EST ENERGIE – Fontaine-les-Dijon

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

L'ARS élargit les zones éligibles aux aides à l'installation de médecins
Le nouveau zonage des territoires en tension dans l’accès aux...
CAP 100 % Côte d'Or pour la commune de Sombernon... 100% engagement pour le territoire de Remy Garrot et de son équipe
La signature du Contrat Cap 100 % Côte-d'Or entre la commune de Sombernon...
Télémédecine sur tous les territoires : Focus sur la Côte-d'Or
Pratiques innovantes, parcours des patients simplifiés : la...
COMMUNE CHERCHE MEDECIN DESESPEREMENT.
La désertification médicale nous guette.L'état des lieux...
A Soirans, un jardin, même tout petit, c'est la porte du paradis.
Samedi matin, dans la commune de Soirans avait lieu l'inauguration...
Gemeaux a retrouvé son commerce de proximité.
Comme de nombreux villages ruraux, Gemeaux a vu fermer ses commerces petit...
Fontaine Française fait le plein d'énergie.
Fontaine Française, le groupe Dijon Céréales, et la...
Bellefond investit pour le bien-être de ses habitants.
La crise vous connaissez ? A Bellefond on connait aussi, mais une gestion...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.