Le Pont Camille BAUDRY de Lamarche-sur-Saône, une rénovation de 2,758 M d'euros au profit des territoires.

Le Pont Camille BAUDRY de Lamarche-sur-Saône, une rénovation de 2,758 M d'euros au profit des territoires.

Info+ :

Description du patrimoine départemental : Les ouvrages d’art

Le Conseil départemental de la Côte-d’Or gère actuellement 1486 ponts et un millier de murs de soutènement faisant partie intégrante du domaine public routier.
Pour les ponts, les ouvrages en maçonnerie sont les plus nombreux (48% du parc) contre 24 % pour les ouvrages en béton armé. Le reste du patrimoine se compose de ponts métalliques ou acier / béton (8%), de ponts en béton précontrainte (7%) et le reste sous forme de buses diverses (12%).

Le parc est composé à 70% d’ouvrages de moins de 10 mètres de longueur soit des ouvrages assez modestes alors que l’on dénombre 15 ponts de plus de 100 mètres de long essentiellement implantés sur la Saône. L’ouvrage type cote-d’Orien est en maçonnerie de moins de 10 mètres de long.

Le patrimoine des ponts est très bien connu avec des ouvrages en maçonnerie anciens (typiquement du XVIII ème siècle) parfois élargis au fil du temps pour s’adapter aux usages et des ouvrages en béton armé construits le plus souvent à partir de 1930. Les premiers ouvrages en béton précontraint datent de la fin de la deuxième guerre mondiale avec un essort plus marqué après les années 60 alors que les ouvrages métalliques apparaissent vers 1800 notamment sur le canal de Bourgogne. Toujours utilisés depuis à coté des autres structures sauf la maçonnerie, ils sont de plus en plus couplés avec le béton pour former des structures mixte (acier+béton) largement utilisées de nos jours pour les ouvrages assez importants.
A l’inverse, la patrimoine des murs de soutènement est très largement constitué d’ouvrages en maçonnerie et dans une moindre mesure en béton armé. Il est cependant moins connu notamment en agglomération où les notions juridiques de domanialité complexifient leur gestion.

Les actions engagées vis à vis des ouvrages d’art
> La surveillance
Les ponts sont suivis de manière périodique selon des modalités dépendant de leurs ouvertures (distances entre les appuis) avec production systématique de PV adaptés à chacune des structures et intégrés ensuite dans un logiciel spécifique gérant tous les ouvrages d’art départementaux assujettis à des notes traduisant en particulier leur état:
- visites tous les 3 ans pour les ouvrages modestes de 2 à 10 mètres d’ouverture,
- visites tous les ans pour les autres.

Les murs de soutènement ne font pas, aujourd’hui, l'objet de suivis spécifiques mais au minimum d’un passage annuel dans la cadre des patrouilles de reconnaissance du réseau routier.

> Les diagnostics
A l’issue des différentes campagnes de surveillance, il peut être décidé, suivant la notation de l’ouvrage ou l’évolution de son état en lien avec sa structure, de mener des diagnostics complémentaires pour mieux connaître sa pathologie et envisager, par la suite, les meilleurs solutions de réparation.

> Les travaux de maintenance
Chaque année, le Conseil départemental de Côte-d’Or programme des travaux de maintenance sur les ouvrages d’art (réparations ou reconstructions partielles ou intégrales) sur une quarantaine de ponts pour un montant de l’ordre de 2 M €.
Ce programme couvre tous les ponts et les murs de soutènement.
Ces travaux nécessistent au préalable et après les éventuels diagostics, des études plus ou moins complexes ou longues ainsi que la gestion des démarches administratives liées à l’environnement immédiat de l’ouvrage (franchissement d’une rivière, présence d’espèces protégées ...)

 

Informations CORONAVIRUS

Nous vivons depuis le mois de mars 2020 une situation inédite due à une maladie nouvelle et très contagieuse. Elle sera vaincue grâce à l’engagement et la responsabilité de chacun d’entre nous.

Retrouvez ici les informations sur la crise du Coronavirus COVID-19 en France :

- les données sur la maladie ;
- les conséquences sur votre santé et votre vie quotidienne ;
- les bonnes pratiques ;
- les mesures gouvernementales prises pour vous aider ;
- les modalités de déconfinement.

www.gouvernement.fr/info-coronavirus

www.bourgogne-franche-comte.ars.sante.fr

 
 Décryptez les règles du déconfinement pour les entreprises avec votre CCI Côte-d'Or Dijon Métropole
Décryptez les règles du déconfinement pour
les entreprises avec votre CCI


25 août 2020

Débutée en 2017, la rénovation du pont Camille Baudry de Lamarche-sur-Saône s'est terminée en janvier 2020. Le chantier, projet structurant de grande ampleur a été financé par le Département pour un montant d’environ 2,758 M € permettant aux 550 véhicules quotidiens de traverser la saône en toute sécurité. 

Le Pont « Camille BAUDRY » de Lamarche-sur-Saône

Le Pont « Camille BAUDRY » de Lamarche-sur-Saône

 

Le Pont Camille BAUDRY de Lamarche-sur-Saône
François Sauvadet, Président du Conseil départemental de la Côte-d'Or, Marie-Claire BONNET-VALLET, Vice-présidente du Département et Présidente du CCAP Val-de-Saône, Dominique GIRARD, Vice-président du Département, Patrick BOVET, Maire de Larmarche-sur-Saône, Alain BRANCOURT, ancien Maire de Lamarche-sur-Saône, les adjoints au maire : Michèle VAILLARD, Jérémy COLLIN, Christian PERRON, les conseillers et conseillères municipales : Edith VAILLANT, Julie CHIARI, Pascale FAUTRE, François LAPOSTOLLE, ont visité la fin du chantier du pont Camille Baudry à Lamarche-sur-Saône

 

Pour le canton d’Auxonne comme pour la Côte-d’Or, ce chantier est un projet structurant, de grande ampleur.

Patrick BOVET, maire de Lamarche-sur-Saône

Patrick BOVET, maire de Lamarche-sur-Saône

Il faut savoir que les villages ruraux n'ont plus les moyens pour entretenir les ouvrages d'art tels que pont, église, etc... et nous remercions le Département de nous soutenir et de nous aider à tenir et continuer à nous développer, nos villages méritant de vivre.
Je tiens à remercier monsieur SAUVADET, le personnel du Département, l'ancienne municipalité, les habitants de Lamarche-sur-Saône et toutes les personnes qui se sont impliquées dans la réhabilitation de notre pont Camille Baudry qui présentait des signes de vétusté. 
Merci encore monsieur SAUVADET pour votre aide"

 

François Sauvadet, Président du Conseil départemental de la Côte-d'Or,

François Sauvadet "Le pont Camille Baudry est stratégique pour notre département, parce qu’en plus de relier Lamarche à Vielverge et Soissons-sur-Nacey, la RD 116 relie également la Côte-d’Or au Jura, et donc la Bourgogne à la Franche-Comté !... Le Département investit en moyenne 4 M€/an dans l’entretien et la surveillance de ses 1486 ponts et du millier de mur de soutènement, propriété du réseau départemental routier. La sécurité des usagers de la route est notre priorité"

Ce pont a une belle histoire, antérieure à 1226 : il a toujours été une revendication forte, et fait l’objet d’un consensus entre les élus de Lamarche, dont l’ancien Maire de la Commune, Camille BAUDRY (1965 - 1969), qui a donné son nom à cet ouvrage, et Henri BERGER, Président du Conseil général de 1988 à 1994.

On notera également que l’ancien pont en pierre de la Commune a été dynamité par les Allemands le 3 septembre 1944, et que durant plus de 20 ans, il a été remplacé par un pont en bois, jusqu’à la construction de ce pont métallique en 1969. Pont d’un seul tenant (une innovation pour l’époque), il subit une réfection partielle en 1979

Le Pont « Camille BAUDRY » de Lamarche-sur-Saône

Le Pont en quelques chiffres clefs
720 tonnes
110 m de long
11 m de large
7,50 m de hauteur
550 véhicules par jour le traverse (RD 116)

 Le Pont « Camille BAUDRY » de Lamarche-sur-Saône

Cet ouvrage d’art comporte une structure métallique de 112 m, un tablier en béton armé, une chaussée de 6 m, deux trottoirs, une passerelle ainsi que des rampes d’accès.

Il permet la circulation d’engins agricoles ainsi que le passage de cyclistes qui parcourent la Voie Bleue (rive gauche de la Saône).

Le Département, artisan de la réfection et de la rénovation du pont « Camille BAUDRY » de Lamarche-sur-Saône

Dans le cadre de sa politique en matière d’aménagement des territoires, le Département de la Côte-d’Or s’engage pour l’amélioration du réseau routier Départemental pour faciliter la circulation sur tous les territoires de Côte-d’Or et pour garantir un maximum de sécurité aux usagers. Cet ouvrage d’art, situé sur la RD 116, enjambe la Saône, il relie le centre de la commune à des installations sportives et permet de rejoindre les communes de Vielverge et Soissons-sur-Nacey.
Le tablier du pont a été intégralement démoli et reconstruit en 2017. Certaines poutres métalliques ont été renforcées.
Le pont « Camille Baudry » rouvre à la circulation fin juin 2018. En 2019, toute la structure métallique a été remise en peinture.
Le Département a financé l’intégralité des travaux pour un montant d’environ 2,758 M €.

1ère phase de travaux pour 1,358 M € - inaugurés le 26 juin 2018

pont « Camille BAUDRY » de Lamarche-sur-Saône
Réparation et renforcement structurel : Débutés en 2017, les travaux ont consisté en la démolition et la reconstruction totale du tablier du pont, la réhabilitation des appareils d’appui, la rénovation de la passerelle, l’abaissement des trottoirs, le renforcement de la structure métallique. En janvier 2018, le pont a rouvert à la circulation avant une nouvelle fermeture en mai pour effectuer des travaux de finition : travaux d’étanchéité, réfection de la couche de roulement, mise en conformité du pont avec la réglementation en matière d’accessibilité des personnes à mobilité réduite.

Les travaux se sont déroulés en coordination avec Voies Navigables de France (VNF).
Les entreprises SNCTP et FREYSSINET ont réalisé les travaux.
Les études de réparation ont été conduites par le bureau d'études DIADES basé à Lyon.

2ème phase de travaux pour 1,265 M €
En avril 2019, le traitement de l’ensemble de l’ossature métallique a été conduit : décapage complet dela peinture existante avec un échafaudage et un confinement intégral pour le respect de la santé des travailleurs et de l’environnement, démontage de la conduite d’eau sous l’ouvrage, application d'une peinture « anti-corrosion », mise aux normes des garde-corps, réparation des extrémités des pièces de pont et le traitementdes appuis du pont.

Le groupement d’entreprises EXOPEINT et ALLIANCE ECHAFAUDAGE et STRUCTURES ont réalisé les travaux.
La circulation de voitures n’a pas été coupée pendant les travaux de 2ème phase et VNF a installé un chenal de navigation pour les bateaux.

Les travaux se sont déroulés d’avril 2019 à janvier 2020. Réception le 12 mars 2020.
Petit chantier de maintenance du 27 juillet au 31 juillet 2020 : travaux de renforcement structurel au niveau du tablier 

Le Pont Camille BAUDRY de Lamarche-sur-Saône

Les autres actions autour du pont de Lamarche-sur-Saône

François Sauvadet "Il faut saluer la patience des riverains, des agriculteurs et des commerçants, qui ont dû emprunter les itinéraires de substitution pour traverser la Saône, par Pontailler-sur-Saône et Vielverge. Ces travaux n’avaient rien d’une simple opération esthétique, il en allait au contraire de la sécurité des centaines d’usagers du pont Camille Baudry."

>Le choix des couleurs, bel exemple de participation de la population locale dans le développement de son patrimoine et l’embellissement de son environnement
Le choix des couleurs s’est porté, après pré-étude du CAUE et consultation des habitants de la commune de Lamarche-sur-Saône, sur le vert pâle pour la structure métallique, gris clair pour le garde-corps.

>Remplacement de la conduite d’eau potable sous les conseils du Département
En coordination avec les travaux de réfection du pont par le Département, la commune de Lamarche-sur-Saône a souhaité remplacer une conduite d’alimentation en eau potable encastrée sous l’ouvrage. Elle a saisi la MiCA en 2017 pour l’accompagnement dans le recrutement d’un maître d’œuvre pour l’étude de ses travaux en lien avec le Département.

Panorama des autres aides apportées par le Département à la commune de Lamarche-sur-Saône : le Département toujours aux côtés des communes

>Concernant l’aménagement numérique :
Couverture actuelle de Lamarche-sur-Saône en THD : la commune est le siège d’un central téléphonique et la couverture est correcte. Cela concerne 582 lignes dont 288 sont éligibles au VDSL proposant un débit jusqu’à 100 Mb/s.
Pour le SDANT, le Département déploie un réseau de « fibre optique à la maison et à l’entreprise ». L’ouverture commerciale du réseau interviendrait au second semestre 2021.

>Concernant la voirie
La commune de Lamarche-sur-Saône a bénéficié d’une aide départementale pour les couches de roulement au niveau de la RD 976 (46 m) : 79.802,17 € en 2017.
Le Département a aussi financé la réfection de la chaussée de la rue de la Glacière, ainsi que la pose de caniveaux, à hauteur de 7.665 € en 2016.

>Concernant l’environnement dans le secteur de Lamarche-sur-Saône
Labellisation de l’Espace Naturel Sensible (ENS) des prairies et forêt inondables du Val de Saône (approuvé lors de la CP du 12 juin 2017). C’est une peupleraie de 34 ha. qui nécessite d’être réhabilitée en prairie humide/forêt alluviale afin de lui donner une valeur patrimoniale ainsi qu’une fonction environnementale (en conformité avec le Schéma Départementale des ENS et de la Biodiversité).

Le Pont Camille BAUDRY de Lamarche-sur-SaôneLe Pont Camille BAUDRY de Lamarche-sur-SaôneLe Pont Camille BAUDRY de Lamarche-sur-SaôneLe Pont Camille BAUDRY de Lamarche-sur-SaôneLe Pont Camille BAUDRY de Lamarche-sur-SaôneLe Pont Camille BAUDRY de Lamarche-sur-SaôneLe Pont Camille BAUDRY de Lamarche-sur-SaôneLe Pont Camille BAUDRY de Lamarche-sur-Saône

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Signature des contrats CAP 100% Côte-d'Or avec la commune d'Arnay-le-Duc et la CC du Pays d'Arnay
François Sauvadet, président du Conseil Départemental de...
En 2017, le bailleur social Orvitis diversifie ses activités et offre désormais plus qu'un logement.
Avec un total de 257 logements mis en service, 2016 pouvait se placer comme...
Commission permanente du 13 mars ; 30 rapports adoptés pour un montant global de 6,9 millions d'euros
La Commission permanente du Conseil départemental de la Côte-d'Or...
Avec le Schéma Directeur d'Aménagement Numérique du Territoire, le Très Haut Débit arrive à Fauverney et Longecourt-en-Plaine
En Côte-d'Or, pas de développement local sans très haut...
Conseil départemental : Les territoires avant tout
Trouver des économies pour répondre aux exigences...
Très Haut Débit en Côte-d'Or, pas de trêve pendant la période estivale
Chaque habitant doit disposer d'une connexion internet de qualité quel...
Le THD est arrivé dans neuf communes du canton de Genlis
L'aménagement numérique des territoires est l'une des grandes...
Signature du contrat « Cap 100 % Côte-d'Or » avec la Commune de Pouilly-en-Auxois
Parce qu'il est "structurant" pour Pouilly-en-Auxois ainsi que pour...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.