Saint-Seine-l'Abbaye remporte le 1er Sylvotrophée de Côte-d'Or

13 juin 2022

Avec une surface boisée de 329 000 ha, la Côte-d’Or est le 5ème département le plus boisé de France et bénéficie d’un positionnement stratégique au cœur de plusieurs grands massifs forestiers. Les forêts se trouvent au cœur d'enjeux d’avenir économiques et écologiques et même social. Afin de distinguer les propriétaires forestiers publics et privés qui ont adopté une gestion permettant à la fois de produire des bois de qualité et de maintenir un certain degré de biodiversité,  la 1ère édition du Côte-d’Or Sylvotrophée est organisée en partenariat entre le Pays Seine-et-Tilles et le Département avec le soutien du Centre Régional de la Propriété Forestière.

Cette action fait partie intégrante de la mise en œuvre de la charte forestière avec le Pays Seine-et-Tilles dont le budget s’élève pour 2022 à 30 000 € financés à hauteur de 50 % par le Conseil Départemental de la Côte-d’Or soit 15 000 € (attribution lors de la Commission Permanente du 9 mai 2022).
Le budget de l’opération est de 3 228,50 € financés à 50 % par le Département soit 1 614,25 €.

Les candidatures et lauréats

63 Communes sur les 66 du Pays Seine-et-Tilles ont été sollicitées ainsi que 423 propriétaires privés. Les communes de Gémeaux, Marcilly-sur-Tille et Orville n’ont pas été sollicitées car elles ne possèdent pas de forêt.
Cinq candidatures au concours ont été reçues :
- Commune de Chanceaux,
- Commune de Chaignay,
- Commune de Saint-Martin-du-Mont,
- Commune de Saint-Seine-l’Abbaye,
- propriétaire privé : M. Dominique DEBOST (SCI des Bois Mortureux dont les bois sont sur Messigny-et-Vantoux, Savigny-le-Sec et Epagny).

La commune de Saint-Seine-l’Abbaye qui a la particularité de posséder une forêt communale sur les Communes voisines. Les forêts communales sont déjà fortement impactées par le changement climatique et ses conséquences (ravageurs, maladies). La commune anticipe au maximum les dépérissements et présente une forte réactivité face aux défis actuels et à venir.

 

«Pour leur rôle économique et écologique, les forêts sont une chance pour le département» selon François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de la Côte-d'Or.


> Une filière qui embauche et fait rayonner la Côte-d'Or dans le monde

Sur le plan économique, tout d'abord, le bois des forêts de Côte-d'Or est reconnu pour sa qualité exceptionnel, il est demandé et exporté dans le monde entier. La filière bois représente plus de 1 000 emplois, répartis dans plus de 90 établissements, principalement des petites et moyennes entreprises. Le savoir-faire côte-d’orien qui va de la sylviculture à la fabrication de meubles en passant par l’exploitation et le sciage du bois est reconnu au-delà des frontières départementales et là je pense notamment à la tonnellerie et à la fabrication de caisses en bois pour le secteur viticole. Le marché du bois est en plein développement, porté par un engouement de plus en plus fort pour le matériau bois.

Mais le Président regrette "que le bois soit parfois envoyé en Chine pour y être transformé et que nous le retrouvions en produit fini dans nos magasins avec un bilan carbone désastreux et dix fois plus cher, sans que nous bénéficions de la valeur-ajoutée." Aussi rappelle-t-il que face à ce modèle dépassé il faut valoriser nos productions locales au travers de la marque « Savoir-Faire 100% Côte-d’Or ». Avec cette marque départementale, ce que nous recherchons, c’est un nouveau modèle de développement respectueux de nos traditions et de nos bassins de vie, en conservant justement la valeur ajoutée sur les lieux de production.
Car soutenir la production locale et maintenir la valeur ajoutée, la transformation et le conditionnement, sur le territoire, c’est bon pour l’économie et l’emploi en Côte-d’Or et c’est aussi bon pour la planète et car l’on évite d’aller faire à l’autre bout du monde ce que nous pouvons faire près de chez nous."

Quelques exemples d’agrées Savoir-Faire 100% Côte-d’Or qui transforment le bois
- L’atelier de la Faine à Veuxhaulles-sur-Aube qui fabrique de la vaisselle, des stylos et des objets décoratifs
- Le Groupe BORDET à Leuglay qui fabrique du charbon de bois à haute-valeur environnementale
- Jacquenet-Malin à Touillon qui fabrique des manches en bois

> Le Conseil Départemental accompagne les acteurs forestiers dans leur lutte contre les dégradations du réchauffement 

La forêt a un rôle écologique fort et une place prépondérante dans la lutte contre le réchauffement climatique, mais les impacts du changement climatique sont visibles dans les forêts et ce malgré une volonté générale d’anticipation et d’innovation dans la gestion forestière. En effet, les pratiques sylvicoles et leurs évolutions ont un impact non négligeable sur l’environnement qu’il est important de faire connaître afin d’améliorer les pratiques en faveur d’une gestion forestière équilibrée et bien pensée.
Aux cotés des acteurs des milieux naturels et notamment forestiers, le Conseil Départemental fait la promotion des pratiques agricoles et sylvicoles favorables à la biodiversité et à la préservation de la qualité des ressources naturelles au travers du Plan Départemental de l’Arbre et de la Forêt 2021/2027.
Dans ce cadre et avec une enveloppe dotée de 4M€ sur six ans, le Département subventionne les communes et les propriétaires forestiers qui misent sur des essences plus résistantes au réchauffement climatique.
Cet accompagnement permet à une commune ou une communauté de communes de se faire financer 30 à 40 % de son reboisement.
Et ce 1er Côte-d’Or Sylvotrophée co-organisé par le Pays Seine-et-Tilles et le Conseil Départemental de la Côte-d’Or, avec le soutien du Centre Régional de la Propriété Forestière, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la charte forestière signée entre nos deux collectivités pour laquelle nous avons récemment attribué 15 000€ (voté lors de la commission permanente du 9 mai).
Nos forêts côte-d’oriennes constituent un patrimoine naturel exceptionnel qui mérite d’être davantage mis en valeur pour le grand public.

Cerise sur le gateau la forêt a une fonction sociale très forte que ce soit pour la pratique des activités de loisirs ou bien tout simplement pour la richesse de ses paysages et de sa biodiversité.

François Sauvadet a remercié les acteurs du Sylvotrophée
«Et je tiens à saluer tous les propriétaires et gestionnaires forestiers, publics et privés qui travaillent dans notre département avec un engagement exemplaire pour mettre en œuvre une véritable gestion durable forestière et multi-fonctionnelle.
Je remercie les candidats à cette 1ère édition du Sylvotrophée pour leur participation et j’espère qu’ils seront encore plus nombreux pour les prochaines éditions.
Je remercie les membres du jury sylviculteurs, écologues et usagers de la forêt qui, je crois savoir, ont eu du mal à départager des candidats très différents mais qui connaissaient tous très bien leurs forêts et s’impliquent remarquablement dans leur gestion.
Je remercie enfin Lise LEMOINE, artiste sur bois installée à Vaux-lès-Grenant dans la vallée de l’Ouche qui a réalisé le trophée avec des essences de bois du département (épicéa et hêtre notamment)
Cette volonté de valoriser le patrimoine forestier local est en parfaite adéquation avec l’ambition portée par le Département et j’espère que l’on comptera prochainement l’Atelier de Lise parmi les agrées de la marque « Savoir-Faire 100% Côte-d’Or ».
Je ne serai pas plus long… Il me reste encore à remercier le Pays de Seine-et-Tilles pour avoir porté avec le Département cette 1ère édition du Côte-d’Or Sylvotrophée.
Vive nos forêts de Côte-d’Or !»

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

« Savoir-faire 100% Côte-d'Or » : un nouveau chef étoilé ambassadeur de la marque, Jordan Billan, et 300 agréés en Côte-Or !
C’est un comité d’agrément exceptionnel de la marque...
Dijon métropole lance une déchetterie mobile de proximité pour la collecte des déchets ménagers dits dangereux
Avec la Tri-mobile, Dijon métropole lance un nouveau service de...
Viabilité Hivernale 2022-2023 : le Département paré pour sécuriser les déplacements sur les 5 674 km de routes départementales en cas d'intempéries
François Sauvadet, Président du Conseil Départemental de...
Ils ont fait le bon choix ! Attractive et rayonnante, la Côte d'Or accueille 1200 nouveaux habitants...
Et ils étaient plus de 300 à avoir répondu à...
La Mairie de Chevigny-Saint-Sauveur dévoile son plan de sobriété énergétique
Face aux impératifs d’économie d’énergie...
Concours Christian-Myon de la sécurité routière 2022 : 7 lauréats côte-d'oriens primés
Il y a 15 ans, Christian Myon alors conseiller général de la...
La Région Bourgogne-Franche-Comté au chapitre des transitions
On en entend beaucoup parler, et nous l’avons tous déjà...
Enjeux climatiques et énergétiques : la Région Bourgogne-Franche-Comté mobilisée en faveur de l'hydrogène
Depuis plusieurs années, et encore plus face aux enjeux climatiques et...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.