Sécheresse en Côte-d'Or : de nouvelles mesures de restriction applicables à compter du lundi 19 septembre

Sécheresse en Côte-d'Or : de nouvelles mesures de restriction applicables à compter du lundi 19 septembre

Info+ :

Service de l’eau et des risques
Direction départementale des territoires de la
Côte-d’Or
57 rue de Mulhouse
21 000 DIJON

03 80 29 43 57
ddt-ser@cote-dor.gouv.fr


19 septembre 2022

Des territoires toujours en crise malgré les épisodes de pluies des derniers jours. La sécheresse reste donc marquée en Côte-d'Or, comme dans l'ensemble du territoire métropolitain.

Aux faibles précipitations depuis l’hiver dernier se sont ajoutées des températures très élevées lors de trois épisodes caniculaires successifs. Dès le 10 juin, les mesures de restriction d’usage de l’eau ont été mises en place et ont déjà été renforcées à cinq reprises. Le préfet a de nouveau réuni le 15 septembre le comité départemental ressources en eau, avec les représentants des principales collectivités et de l'ensemble des usagers.

Même si les dernières précipitations ont permis d’améliorer légèrement la situation sur certains secteurs, la sécheresse persiste. L’ensemble des usagers de l’eau sont invités à poursuivre leurs efforts et à faire preuve de la plus grande sobriété dans leur utilisation de l’eau quelle que soit son origine.

 

 

Le suivi hydrologique, réalisé en continu par les services de l’État a mis en évidence une situation toujourspréoccupante en Côte-d’Orquise traduit par le franchissement du seuil de crise dans 7 zones d’alerte.

La situation est la suivante
:
seuil de vigilance:Dheune
seuil d’alerte: Ouche amontet Armançon-Brenne
seuil d’alerte renforcée:Vingeanne, Bèze-Albane, Tille aval et Châtillonnais
seuil de crise:Saône moyenne, Tille amont, Cents Fonts-Biètre-Vouge, Bouzaize-Lauve-Rhoin-Meuzin, Ouche aval, Serein-Romanée, et Arroux-Lacanche
Dans ce contexte, Fabien SUDRY, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, préfet de la Côte-d’Or, asigné un arrêté préfectoral de constat de franchissement des seuils applicable à partir du lundi 19 septembre 2022.

Dans ces zones d’alerte (en jaune, orange et rouge sur la carte), des mesures de restriction des usages de l’eau sont mises en place pour tous les usagers, qu’ils soient particuliers, collectivités, agriculteurs et autres entreprises (industriels, artisans, commerces...). Ces mesures sont susceptibles d’évoluer en cas d’aggravation de la sécheresse.

 

Rappel des mesures selon le territoire :


LES RESTRICTIONS DES USAGES DE L’EAU POUR LES TERRITOIRES EN ALERTE (EN JAUNE SUR LA CARTE)
En alerte, l’usage de l’eau est autorisé avec restrictions.
Par exemple, afin de limiter la perte d’eau par évaporation, l’arrosage des potagers est interdit aux heures les plus chaudes soit entre 11h et 18h. Ces horaires s’appliquent également pour l’arrosage des pelouses, massifs fleuris et plantes en pots, sauf si utilisation de goutte à goutte pour les plantes en pots. Ces mesures visent à réduire notre consommation en eau tout en incitant à l’utilisation d’équipements économes en eau. Un autre exemple est le lavage des voitures: s’il est interdit à domicile, il reste possible chez un professionnel.

LES RESTRICTIONS POUR LES TERRITOIRES EN ALERTE RENFORCÉE (EN ORANGE SUR LA CARTE)
En alerte renforcée, tous les prélèvements ne peuvent plus être simultanément satisfaits. Cette situation conduit à une limitation progressive des prélèvements et le renforcement substantiel des mesures de restriction des usages si nécessaire, afin de ne pas atteindre le niveau de crise.
A titre d’exemple, l’arrosage des pelouses, des massifs fleuris et des plantes en pot est interdit. S’agissant des jardins potagers, la plage horaire d’interdiction d’arroser est élargie de 9h à 20h.

LES MESURES D’INTERDICTION POUR LES TERRITOIRES EN CRISE (EN ROUGE SUR LA CARTE)
Le niveau de crise déclenche des interdictions afin de préserver les usages prioritaires : santé, sécurité civile, eau potable, salubrité, abreuvement des animaux. Tous les usagers de l’eau sont concernés. L’arrosage des pelouses, massifs fleuris, plantes en pot, espaces verts est interdit. Le nettoyage des façades, toitures, trottoirs et autres surfaces imperméabilisées n’est plus possible sauf impératif sanitaire. Les prélèvements d’eau pour l’irrigation agricole sont également interdits à l’exception de certaines cultures sensibles.

UN APPEL A LA VIGILANCE SUR LE TERRITOIRE (EN GRIS SUR LA CARTE)
Le préfet et les services de l’État restent vigilants sur cette situation de la sécheresse.Le manque d’eau est de plus en plus perceptible sur notre territoire, année après année. C’est pourquoi l’ensemble des usagers, qu’ils soient particuliers, industriels, agriculteurs, collectivités, sont invités à faire preuve de sobriété dans leurs consommations et à rechercher des pratiques adaptées à ce nouveau contexte.
Dans un tel contexte le préfet appelle l’ensemble des acteurs à sensibiliser et à communiquer le plus largement possible en faveur des économies d’eau.

Des tableaux reprenant l’ensemble des mesures de restriction selon les niveaux de gravité pour chaque catégorie d’usagers sont disponibles sur le site internet des services de l’État en Côte-d’Or :
https://www.cote-dor.gouv.fr/secheresse-des-nouvelles-mesures-de-restriction-a10195.html

Les informations relatives aux arrêtés cadre, aux mesures de restrictions, l’arrêté préfectoral portant constat de franchissement de seuils, la carte ainsi que la liste des communes par zones d’alerte sont disponibles sur le site internet des services de l’État à l’adresse suivante http://www.cote-dor.gouv.fr/gestion-de-l-etiage-r1409.html

Par ailleurs, le site internet national Propluvia présente les niveaux de gravité constatés par les préfets sur le territoire de la France métropolitaine et de la Corse à partir des données, fournies à titre indicatif, par les services départementaux de l’État. Il est accessible avec le lien suivant:
http://propluvia.developpement-durable.gouv.fr/propluvia/faces/index.jsp

Si vous avez aimé cet article, vous aimerez aussi...

Dijon métropole lance une déchetterie mobile de proximité pour la collecte des déchets ménagers dits dangereux
Avec la Tri-mobile, Dijon métropole lance un nouveau service de...
La Mairie de Chevigny-Saint-Sauveur dévoile son plan de sobriété énergétique
Face aux impératifs d’économie d’énergie...
La Région Bourgogne-Franche-Comté au chapitre des transitions
On en entend beaucoup parler, et nous l’avons tous déjà...
Enjeux climatiques et énergétiques : la Région Bourgogne-Franche-Comté mobilisée en faveur de l'hydrogène
Depuis plusieurs années, et encore plus face aux enjeux climatiques et...
Talant à l'heure de la sobriété énergétique
Au regard des contraintes extrêmement fortes qui pèsent...
Répondre aux obligations de tri des collectivités
A compter du 1er janvier 2023, les collectivités devront pouvoir...
Dijon Métropole, pionnière d'une stratégie énergétique territoriale au service de la transition climatique
Dijon mène depuis 20 ans une politique innovante de transition...
Dijon métropole : une unité de méthanisation ouvrira début 2023
L'usine de méthanisation des boues d'épuration des eaux...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies tiers destinés à améliorer votre expérience utilisateur.